Législatives 2ème tour : L’hécatombe !

2

IBK va-t-il accepter que le Mali s’assombrisse davantage ? Si réellement, il n’est pas un roi sans souci, si réellement son objectif est le Mali, comme il le dit et le soutient, il doit reporter ce 2ème tour. Pour sauver le Mali déjà au bord du gouffre. Mais s’il ne pense qu’à son pouvoir, son régime, il va creuser la tombe des milliers et des milliers de ses compatriotes. En optant pour cette mascarade d’élections législatives ce dimanche 19 Avril 2020. 

À un moment où des pays les plus puissants ont renoncé à tout, IBK qui n’est point un extraterrestre veut amener le Mali dans l’abîme. Il veut en rajouter aux massacres quotidiens en faisant une hécatombe. Car, tenir ces législatives le dimanche 19 Avril prochain ne peut qu’amener le peuple au suicide, à la maladie. Un peuple meurtri, qui a faim et soif, qui est malade et désespéré va finalement à la ruine. Monsieur le président, avez-vous réfléchi sur le pourquoi qui a fait que les religieux n’ont pas fermé les mosquées ? Savez-vous pourquoi le peuple au marché n’entend pas se soumettre à vos désirs ?

Si vous ne le savez,  sachez que c’est parce qu’il ne vous croit plus encore moins à vos valets. Ils auraient pu le faire si vous aviez montré le bon chemin, depuis le début des événements. Parce que le pays est au bord du gouffre, au bord de l’implosion. À cause de la gestion catastrophique de votre régime oligarchique.

Monsieur le président, votre dernier discours du vendredi 10 Avril sur le covid-19 aurait pu reporter les législatives pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens.

B. DABO

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Du temps du Prophète Mohamed SAW les mosquées ont été fermées pour cause d’inondation, du temps de Saaba RA pour raison d’épidémie.
    Si nous aimons notre Prophète SAW en tant que musulman, si les imams ne ferment pas les mosquées c’est aussi une décision personnelle de fréquenter les mosquées et Zawias par ce que la religion est certes communautaire mais elle est particulièrement individuelle par ce que chaque musulman sera jugé pour les actes qu’il a posé pour ou contre lui et autrui.

  2. Quelle fuite de responsabilite de la part du gouvernement, du HCIM et de chaque imam de mosquee pris individiduellement!

    Dans une telle situation de crise, personne ne doit attendre que l’ordre vienne de qui que ce soit: l’imam d’une mosquee locale peut, en toute responsabilite, decider de fermer sa mosquee. Le HCIM peut ordonner la fermeture de toutes les mosquees, toutes obediences confondues, le gouvernment peut aussi, au nom du bien-etre collectif, decider de fermer les mosquees.

    Comme personne ne veut porter le chapeau des consequences de la fermeture, la bombe du covid va bientot exploser et emportera tout le monde, que tu sois imam, president, ministre, etc.

    C’est dommage.Nous avons tellement mal conpris nos religions (islam comme christianisme) qu’elles finissent par devenir le mal qui nous tue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here