MME BA HAWA KEÏTA A PROPOS DE L''EMPLOI AU MALI : rnAu lieu d''attendre le Gouvernement, les jeunes doivent prendre eux-mêmes des initiatives""

0

Présidant la cérémonie de remise d”ordinateurs aux étudiants de l”Institut CERCO Mali, le samedi 13 janvier dans l”enceinte de cette école à Baco Djicoroni ACI, Mme Bâ Hawa Kéïta, ministre de l”Emploi et de la Formation professionnelle, s”est adressée aux jeunes. Ainsi, a-t-elle déclaré: "Nombreux sont les jeunes diplômés qui ne prennent pas d”initiatives dans le sens de créer des emplois. Ils n”attendent que l”Etat qui n”est pas en mesure de donner de l”emploi à tout le monde. Je leur demande de prendre des initiatives".

L”Institut CERCO vient, en effet, par cette action, de doter vingt cinq de ses étudiants en outils informatiques. Cette tradition traduit la volonté des responsables de l”école de cultiver la performance dans les secteurs industriel et tertiaire au Mali.

Dans le secteur industriel, les étudiants inscrits dans les sections Informatique industrielle et maintenance, Informatique de gestion, NTIC ou Télécommunications pourront disposer d”un ordinateur à domicile. Avec cet outil, ils pourront développer leurs capacités de recherches. Cela est valable pour les étudiants du secteur tertiaire inscrits, entre autres, dans les sections Finances et comptabilité, Banque et finances, Marketing et action commerciale, Communication d”entreprise et Management des ressources humaines.

Au cours de la cérémonie, Alain Capo Chichi, président-directeur général de l”Institut, a déclaré qu”après le Bénin, le Mali et la France, le projet CERCO va s”installer en Côte d”Ivoire et au Niger. A en croire l”orateur, le projet CERCO dispose, aujourd”hui, de soixante-dix établissements et de sept universités. Au Bénin où il a pris naissance, CERCO a formé beaucoup de jeunes compétents qui travaillent dans les grandes industries. Au Mali, l”Institut a déjà formé des étudiants compétents.

Seydou Sy, directeur général de l”Institut CERCO Mali, a ainsi constaté: "En cette heure de la mondialisation, la réussite de la jeunesse passe par l”appropriation des outils informatiques". Quant à Guida Sèyo Waïgalo, chargé de mission au ministère de l”Education, il a affirmé: "Ce que nous voyons ici est encourageant. Remettre un ordinateur à chaque étudiant n”est pas courant. Cela traduit la volonté du projet de cultiver l”excellence. Le Gouvernement a mis les NTIC au cœur de l”éducation".

Le clou de la cérémonie a été la remise symbolique des ordinateurs et des attestations aux étudiants.
A ajouter que la rencontre a été très riche en animation musicale et théâtrale.

Abdoul Karim KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER