Sensibilisation et information des scolaires sur l’entrepreunariat : Le Directeur Général de l’APEJ a lancé la campagne au Lycée Kodonso de Bamako

0

L’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes a procédé ce jeudi 08 novembre au lancement officiel de sa campagne de sensibilisation et d’information sur l’entreprenariat en milieux scolaire et universitaire.

Cette année, c’est le lycée Kodonso de la capitale qui a abrité l’évènement avec la participation du proviseur et de ses collaborateurs dont de directeur des études M. Mamadou Cissoko, des quelques 700 lycéens, du Directeur Général de l’APEJ accompagné par plusieurs de ses collaborateurs de la Direction et de la coordination régionale de la rive gauche de Bamako

Dans son mot d’accueil, le promoteur et proviseur SanohDianka a remercié l’APEJ et l’Académie d’enseignement de la rive gauche pour avoir misé sur son établissement pour accueillir cet important évènement combien utile pour les scolaires dans leur avenir professionnel.

Dans un témoignage captivant, M. Sanoh a partagé plusieurs leçons qu’il a apprises au cours de ses 72 bougies d’expérience de la vie. Ainsi dira t-il que pour entreprendre l’argent ne suffit pas, mais la compétence oui, du moment qu’il s’agit de satisfaire un besoin économique de la société. Lui-même aura réussi de nombreuses affaires comme le bureau de placement Aptitudes Conseils et d’autres entités dans l’assurance, le transit, Kalanso et Formule bien réputés au Mali.

Le Directeur général de l’APEJ M. Aly Kébé a souligné dans son intervention qu’au-delà de son caractère solennel, la cérémonie revêtait une signification profonde car elle traduit la volonté du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne et de l’APEJ de ne ménager aucun effort pour faciliter l’insertion du maximum de jeunes dans l’emploi indépendant. Cela à travers l’information et la sensibilisation sur l’entreprenariat des jeunes, diplômés ou non diplômés.

En effet, ces sessions de sensibilisation et d’information tirent leur origine de la mise en œuvre du Programme Emploi Jeune deuxième génération exécuté par l’APEJ dans le cadre de sa deuxième composante relative au Développement de l’Esprit d’Entreprise.

Ainsi, durant quatre jours, des dizaines de sessions de sensibilisation seront organisées à travers le pays notamment afin de toucher le maximum de jeunes.

Mieux il est aujourd’hui établi que les micros, petites et moyennes entreprises constituent les principaux mécanismes de création d’emplois et que la population devant assurer le développement de ces entreprises est constituée de jeunes que ce soit ici au Mali ou ailleurs comme dans l’espace UEMOA. Cependant, force est de reconnaître que les jeunes manquent très souvent d’idées pertinentes et de compétences, toutes choses qui ne favorisent point l’éclosion d’entreprises.

  1. Kébé a souligné qu’il restait convaincu que c’est par des actions du genre qu’l sera possible de promouvoir l’initiative privée, encourager la création d’entreprises, réussir la bataille contre le chômage et relever le défi du développement et partant lutter efficacement contre la pauvreté.

Les séances d’information et de sensibilisation seront organisées et animés par l’APEJ et ses partenaires dont l’API Mali, les organisations locales de jeunes et les sucess-stories.

Source APEJ

****

Clôture du mois de la solidarité à Mopti

L’APEJ en phase avec les Jeunes de la Région

A l’invitation du Comité régional de pilotage du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion qui est à sa 24è édition et du Conseil régional des jeunes, une délégation de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ), s’est rendue le weekend dernier à Mopti.

Elle comprenait notamment le Directeur Général de l’APEJ, M.  Aly Kébé parrain de la 4è semaine thématique dédiée à la jeunesse, à l’emploi et à l’entreprenariat, M. Casimir Sangala, Chef de la Cellule Information et Communication et de M. Abdel Kader Sylla, Chef de l’Unité de planification, suivi évaluation.

Au premier jour de son séjour, la délégation accompagnée de l’équipe régionale de l’APEJ dirigée par Mahamadou Tamboura, a eu une séance de travail à la Coordination régionale de l’APEJ et a rendu des visites de courtoise au Gouvernorat et à la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie solidaire. Là, ils ont été respectivement reçus par M. Monsieur Ousmane Diallo, Conseiller aux affaires économiques et financières et le Directeur régional, M. Bakary Bengaly.

Le samedi 03 novembre, la délégation a participé à une conférence débat initiée par le Conseil Régional des jeunes sur le rôle et la responsabilité des jeunes dans la recherche de la paix et la cohésion sociale. Cette activité a vu également la participation de M. BoubakaryKoita, Directeur de cabinet du Gouverneur ;  du préfet ; du représentant du maire ; du Directeur régional du développement social et de l’économie solidaire ; des présidents du conseil régional et du conseil de cercle ; plusieurs chefs de service régionaux dont celui de la jeunesse, le coordinateur des chefs de quartiers M. Baba Touré ; les représentantes de la CAFO ; les responsables des bureaux du CNJ au plan régional et local notamment de Mopti Sévaré, Sokoura, Soufouroulaye, Konna et Bandiagara.

En effet, le Conseil Régional de la jeunesse de Mopti a depuis l’élaboration de son plan d’Action Triennal de décembre 2017, fixé l’objectif d’accompagner toutes les éditions du mois de solidarité par des actions concrètes afin d’apporter sa contribution aux actions de développement des plus Hautes autorités.

Mieux, la double crise institutionnelle et sécuritaire ayant frappé le Mali à partir de janvier 2012 a entrainé une dégradation du climat social et du vivre ensemble dans la région de Mopti. Malgré tous les efforts consentis par le Gouvernement du Mali et ses partenaires, la situation reste volatile.

 

L’adhésion des jeunes au combat pour le retour de la paix et  la cohésion sociale, est sans doute une action qui contribua fortement aux efforts de paix et à la cohésion sociale. Pour atteindre l’idéal de paix tant souhaitée, toutes les forces vives de la nation doivent s’investir dans d’un processus participatif et inclusif. Les jeunes ne peuvent nullement rester en marge de cette dynamique constructive. Le point de départ de cet engagement demeure la prise de conscient des jeunes, de leur rôle et responsabilité dans la recherche de la paix et du vivre ensemble.  Voilà pourquoi le Conseil Régional de la jeunesse de Mopti a initié cette conférence débat sur la thématique ‘’le rôle et la responsabilité des jeunes dans la recherche de la paix et la cohésion sociale’’.

Au cours de la conférence le représentant du Maire M. Badou Maïga,  le Président du Conseil régional des Jeunes DjougalGoro et le Directeur de Cabinet ont essentiellement insisté sur l’implication des jeunes dans toutes les actions en faveur de la paix dans la Région de Mopti.

Ils ont également salué le rôle important joué par le Ministère en charge de la jeunesse et de l’emploi à travers ses structures telles que l’APEJ dans les efforts visant à un meilleur épanouissement et une plus grande autonomisation des jeunes.  L’action de l’APEJ a été particulièrement saluée par les jeunes dans la région à travers les programmes de formation, de stages, de financement et de projets HIMO.

Dans son intervention, le parrain a remercié les Autorités Régionales et le Comité Régional de Pilotage pour avoir porté leur choix sur sa modeste personne pour parrainer la 4è semaine du mois de la solidarité dans la Région de Mopti. En effet, natif de la Région, M. Kébé  a effectué l’essentiel de sa formation scolaire à Gao, Bankass, Gourma Rharous et Ténenkou  avant de la poursuivre à Bamako.

Il a souligné que le contexte actuel de notre pays interpelle en nous tous, les valeurs de paix et d’entente dans la différence socioreligieuse et culturelle comme l’exigent les règles de vie dans une nation.  Il a salué et encouragé toutes les initiatives menées, dont celles des plus hautes autorités, dans le cadre de la pacification durable de la région victime d’un phénomène qui lui a malheureusement été imposée depuis maintenant quelques années.

Quant à la thématique Jeunesse, Emploi et Entreprenariat il a souligné que problématique de l’emploi en général et celui des jeunes en particulier, a été et reste à l’épicentre des préoccupations majeures du Gouvernement de la République du Mali.   Pour prendre  à bras le  corps cette épineuse question, les plus hautes  autorités du pays sous la haute vision de son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta Président de la République, Chef de l’Etat, ont pris plusieurs initiatives dans le domaine de l’emploi, de la formation professionnelle et du développement du secteur privé.

Parmi les stratégies qui ont fait leur preuve, le Programme Emploi Jeune mis en œuvre par l’APEJ a opté pour le renforcement des jeunes et le développement de l’esprit d’initiative, l’Etat n’étant plus à même de pourvoir de l’emploi à tous.  L’enjeu est donc de donner des qualifications à des jeunes qui soient en outre adaptées aux besoins du marché du travail, notamment de la Région qui a d’énormes potentialités dans les secteurs primaire  et secondaire, en raison de la persistance de l’inadéquation entre l’offre et la demande.

Il a rappelé aux jeunes que le Président de la République a fait le pari de la jeunesse depuis plusieurs années et mieux qu’il a placé la jeunesse malienne au cœur du quinquennat 2018-2023. Il s’agira selon lui, d’investir encore davantage pour l’épanouissement des jeunes, leur formation et leur émancipation sociopolitique et professionnelle. C’est à cela que l’APEJ travaille au quotidien y compris dans la Région de Mopti sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.  Il a ensuite invité tout un chacun à s’investir pour une véritable société de solidarité et de partage.

La cérémonie d’ouverture de la journée a été suivie de trois exposés axés sur le thème de la conférence. Ces exposés ont été développés par M. Abdoul Kader Sylla de l’APEJ, M. AnaissaDara de l’Equipe régionale de la réconciliation et M. Mama Saganta Directeur Régional de la jeunesse.

Les déférentes communications qui ont suscité moult débats marqués au sein de l’auditoire ont porté sur la définition les concepts de paix et de cohésion, l’origine des conflits dans la région (communautaire  et ethnique, foncier, politique, économique, convoitises pour les femmes, religieux, etc.).

Aussi dans un contexte social particulier pour le Mali qui fait face à l’insécurité, au terrorisme et aux conflits intercommunautaires dans certaines parties du territoire, le rôle  et la responsabilité des jeunes dans la recherche de la paix et la cohésion sociale sont déterminants. Cela suppose que les jeunes prennent conscience, se mobilisent, s’impliquent sur des questions d’intérêt national et s’approprient des valeurs et vertus fondatrices de notre pays. Ils doivent se soucier de l’avenir du pays en s’engageant, en prenant des initiatives en faveur de la paix et la cohésion sociale. Pour réaliser cet objectif les jeunes pourront toujours compter sur l’accompagnement de l’Etat qui a mis en place les instrumentes et les cadres appropriés adaptés à la crise et à l’inclusivité de son règlement par l’ensemble des parties prenantes. Le Représentant du Gouverneur de la région aura particulièrement insisté sur la prise de conscience par les jeunes de leur responsabilité mais aussi de leur potentiel afin de parvenir à la paix et au développement de la région. Il les a ainsi invités à s’intéresser davantage aux activités socioéducatives et sportives, à l’emploi vert dans la région, etc.

Au cours des échanges essentiellement orientés vers les questions d’emploi et de financement des projets, les participants ont recommandé une meilleure prise en compte de la dimension genre et handicap par l’Etat et ses partenaires, la relance des secteurs économiques dont le tourisme, l’élevage, l’agriculture, la pisciculture une fois la paix conquise, la promotion des valeurs culturelles, et respect des Institutions publiques.

 

A la fin de la cérémonie, le Directeur Général de l’APEJ, parrain de la semaine a remis au conseil régional des jeunes (CRJ) un ordinateur PC et un engin à deux roues. A son tour le CRJ a remis au parrain un boubou dogon et une attestation de reconnaissance pour sa contribution aux activités des jeunes de la région.

La délégation s’est également rendue à Konna au nord de Sévaré dans le cadre de la réalisation de deux projets HIMO.

CICOM APEJ    ll   05 11 2018

Source : Le Renard

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here