Lutte contre la désertification : Les Amis de la nature à l’œuvre

0

Lutter contre la désertification afin de sauver la nature, cela en plantant des arbres, tel est l’objectif de l’association des amis de la nature qui vient de procéder la 17ème fois de suite aux activités de reboisement. Pour la 17ème édition, l’association a procédé à des plantations d’arbres aux logements sociaux (A.T.T Bougou) de Niamana. Dirigé par le jeune Moctar Coulibaly alias ATT Junior, l’association des amis de la nature a, à son actif 6 00 pieds d’arbres rien qu’en 2019.

Pour cette 17ème édition, d’illustres personnalités du domaine de l’environnement  ont prit part aux travaux de plantation notamment le directeur régional des eaux et forêts du district, le Colonel Major Boubacar Sidibé, le chargé de mission du ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, monsieur Issa Diawara, représentant le ministre et de monsieur Salif Kodio, chef du département au niveau de l’Office malien de l’habitat (OMH)

Actif depuis 2002, A.T.T Junior et compagnons comptent rendre le Mali encore plus vert, car pour l’association des amis de la nature, “celui qui a planté un arbre dans son existence n’a pas vécu inutile et celui qui l’arrose a les mêmes mérite”. « La plantation d’arbre est un devoir citoyen et chaque individu doit planter  son arbre »,  dit-il, avant de noter les vrais motivations de l’association a planté des arbres. « Notre objectif est de lutter contre le réchauffement climatique. Vous savez que le Mali est un pays sahelo-saharien et il a besoin de suffisamment d’arbre. C’est pourquoi à la même période, chaque année nous procédons à la plantation d’arbre et cette année nous avons prévu la plantation d’arbres dans trois sites différents. C’est un combat de tous les jours mais surtout combat citoyen et de citoyenneté. Donc j’invite toute la jeunesse malienne à emboîter le pas, car c’est ensemble nous atteindrons l’objectif de construire ce nouveau Mali, un Mali vert avec plein de végétation », réclame-t-il. 

Pour le directeur régional des eaux et forêts, il pense tout simplement que l’arbre c’est la vie. « Cette initiative est très salutaire, ils ont agit en vrais fils de ce pays. Moi je suis très content et très satisfait. Ils n’ont pas attendu l’État pour commencer. L’importance de la plantation d’arbre, moi je dirais  très sincèrement qu’il n’y a pas de vie sans arbre. Pas végétation pas vie. En ce sens que tout le rôle que l’arbre joue en terme d’amélioration de la nature et dans la purification de l’aire, je dis très clairement sans arbres, pas de vie et je donne la place primordiale à l’arbre »,  a ainsi déclaré le Colonel Major Boubacar Sidibe. 

Quant à l’Office malien de l’habitat, tout comme le ministère de l’environnement estiment que ces jeunes ont joué un rôle qu’aurait dû jouer ces deux structures. « Ils ont en train de nous aider dans notre mission sans le savoir, mais nous ne pouvons que les encourager et les accompagner » dit le représentant du ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable.  « Cette association est à encourager. Je dirais aux habitants de la cité de Niamana qu’ils doivent être jaloux et se mettre à accompagner ces genres d’initiatives, parce que ici ils ont le meilleur logement social et si une association vient pour embellir votre environnement  et bien vous devez l’encourager » dit Kodio pour sa part. 

Quant au chef de quartier, il a promit un suivi rigoureux des différents sites qui existent à Niamana car il en existe jusqu’à cinq (05).

Amadou Kodio 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here