Pour avoir marché contre «l’impunité et l’injustice dans le cercle de Yélimané» : 18 membres de l’association ” Yelimané DAGAKANE ” dont son président d’honneur interpellés

    4

    Cette marche, faut-il le rappeler, est partie du village de Diadji situé à 2 km de Yelimané à la préfecture où ils ont remis une déclaration au préfet.

    A en croire   le président de  l’association ” Yelimané DAGAKANE, Konté Daman que nous avont joint hier au téléphone, à travers cette initiative, ils    voulaient  exprimer leur  mécontentement face “ aux multitudes cas d’injustices et d’abus de pouvoir à  l’endroit des paisibles citoyens “.

     Ainsi, au terme de la marche, une déclaration a été remise au préfet. Dans ladite déclaration,  les marcheurs dénoncent  “ la mauvaise gestion financière des communes, l’infiltration d’une cotisation volontaire au taux de la TDRL et l’injustice grandissante “. Ce n’est pas tout, ils ont appelé à mettre fin à la ” corruption “ non seulement au niveau des forces de l’ordre mais  aussi au niveau de la justice.

    L’association Yelimané DAGAKANE “ compte sur le gouvernement malien pour sortir le cercle dans cette obscurité tout en sachant bien que cette réaction est belle et bien nécessaire pour dévoiler des souffrances dans la seule mesure où  les citoyens perdent la vie   sur les mers à “la recherche du mieux être pour les vieux parents restés au village “ peut-on lire dans ledit communiqué.

    Il se trouve que peu après cette marche, 18 personnes dont le président d’honneur de l’Association, Sadio Niakaté  ont été interpellés.

    Nous n’avons reçu aucun détail par rapport aux raisons de ces interpellations.  Mais des rumeurs  circulent que dans la  déclaration qui a été remise au préfet, nous voulons   inciter les populations à ne pas payer l’impôt. Chose que  nous n’avons jamais demandé ” a soutenu Konté Daman.

    Il nous revient également que deux animateurs de radios communautaires  sont dans la ligne de mire de la justice dans cette affaire.

    Kassoum THERA

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    4 COMMENTAIRES

    1. Le gouvernement , le président ils sont tous au courant , je peux dire même qu ils sont derrière les personnes qui ont écroué les manifestants ,, les gouverneurs , les commandants ,les juges de yelimane sont tous des voleurs organisés , des pilleurs ,, .. Ils sont a yelimane , ils font rien si ce n est que manipuler ,piller la population du cercle de yelimane ,,
      Tout commence comme ça ,,, fermez bien les yeux et vos oreilles , des que ça tourne mal , c est la que vous allez commencer à négocier , et les traiter de terroriste ,, le cercle de yelimane dépend que de lui même ,, nous payons tout par nous même pour survivre
      Nous payons nous même nos enseignants , nos docteurs , nous construisons nous même nos écoles ,, nous payons nous même nos professeurs
      Nous finançons nous même nos projet d alimentation d eau ,, avec tout ça ,,le gouvernement envoie des juges et des gouverneurs de venir nous voler
      Attention , attention … Chaque chose a une limite
      Le gouvernement malien attention.
      Si ça continu de cette forme sans doute il y aura une rébellion dans le cercle de yelimane

    2. Oui,la population de Yélémané doit faire plus. Que les marches reprennent et ne finissent, c’est leur droit. Au lieu d’interpeler ces pauvres qui s’acquitent de leur devoir de citoyenneté, il falait interpeler iyad aghali,amadou koufa et moussa jeri maïga…Dans ce pays soit disant béni où le droit de l’homme a donné chance favorite aus mafaiteurs de tout genres(voleurs,assassins,coupeurs de route,commerçants de drogue,j’en passe),les victimes n’ont nul part où aller. Quelle malédiction!!! Population de Yélémané,nous somme de coeur avec vous. Que Dieu vous protège de ces démons…

    3. Merci au journaliste déjà pour son article,preuve que les choses changent dans notre pays,malheureusement,les autorités de Yelimané semblent ignorer ce point,alors qu’ils fassent
      attention le ras le bol peut engendrer des évènements aux conséquences désastreuses pour un pays,nous devrons œuvrer à éviter un nouveau AZAWAD .

    Comments are closed.