Drame au groupe scolaire Aminata Diop : Un élève poignardé à mort par un autre

    6

    Un drame s’est produit hier jeudi 12 avril  au complexe scolaire Aminata Diop de Lafiabougou en Commune IV. En effet, selon l’auteur du crime, Mamadou Ndiaye, âgé de 16 ans et fréquentant la 8ème année au groupe scolaire Aminata Diop 7, tout serait parti d’une altercation relative à une histoire de ” grin ” au cours de laquelle, il a mortellement poignardé son camarade Dianguina Sonta, 15 ans en classe de 9ème année au groupe scolaire Aminata Diop 6. Transporté d’urgence au Centre de santé de référence de Lafiabougou, il succomba des suites de ses blessures.

    Aux dires du Commissaire du 5ème Arrondissement de police, Fomory Konaté, il était 9 heures environ, quand le Directeur Ibrahima Sanou du complexe Aminata Diop a conduit dans les locaux du Commissariat, l’auteur du crime Mamadou N’Diaye avec l’arme du crime (un couteau ensanglanté). C’est ainsi qu’une équipe fut envoyée sur les lieux du crime. Les policiers chargés de l’enquête ont trouvé que la victime, Dianguina Sonta, avait déjà été évacuée pour recevoir des soins au CSRF de Lafiabougou.

    Toutefois, selon Oumar Ousmane, chef de la police judiciaire en charge du dossier, il ressort des premiers renseignements obtenus et investigations menées, qu’au cours d’une altercation, le jeune Mamadou N’Diaye aurait poignardé Dianguina Sonta de deux coups de couteau au niveau du cœur. Toujours d’après l’officier de justice, le drame s’est produit dans les couloirs des anciennes classes du groupe scolaire Aminata Diop 1.

    Au stade actuel de l’enquête, on ne peut pas parler d’une quelconque complicité. C’est pourquoi, Mamadou N’Diaye seul, avec la pièce à conviction à savoir l’arme du crime, a été interpellé.

    Selon l’adjoint au Directeur de Aminata Diop 6, au moment du drame, vers 8 heures 30 mn environ, les autres élèves étaient déjà en classe. A l’en croire, l’élève N’Diaye et sa victime Sonta, ont la fâcheuse réputation d’être de grands chômeurs.

    Interrogé sur l’appartenance du couteau qui lui a servi à poignarder mortellement son camarade, Mamadou Ndiaye soutient l’avoir ramassé avant de se rétracter en affirmant qu’il l’a prêté avec un de ses amis. D’après le Commissaire du 5ème Arrondissement de police, Mamadou Ndiaye sera mis dès aujourd’hui à la disposition du parquet du Tribunal de la Commune IV.

    Ramata  S KEITA

    Cléophas TYENOU 

    Commentaires via Facebook :

    6 COMMENTAIRES

    1. moi je crois que il faut surveille les enfant interdir fomelement l,arme blanche a l,ecole

    2. Envoyez le chez nous on vous montrera comment on règle les problèmes dans la république de l’Azawad

    Comments are closed.