Pour viol commis sur une mineure : Un guinéen écope 5 ans de prison !

    0

    Lassina Biya Konaté, guinéen de nationalité résidant ici au Mali précisément à Garalo dans la Commune rurale du cercle de Bougouni a été poursuivi pour viol sur la mineure Fatoumata Dembélé âgée de 17 ans. Jeune footballeur âgé de 24 ans, Lassina comparut devant la Cour d’Assises ce mercredi 30 septembre où il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement.

    Dans le monde d’aujourd’hui, le constat est amer. Au sein de la gente masculine, rares sont ceux qui peuvent contrôler leur pulsion sexuelle. En plus des atteintes fréquentes à la pudeur publique, les dérives sur les réseaux sociaux, le viol sur des mineures est monnaie courante.

    Le cas du jeune Lassina Biya Konaté est bien révélateur. Le jeune homme de 24 ans a abusé d’une mineure de 17 ans, nommée Fatoumata Dembélé dans les toilettesde la cour commune.

    En effet, dans la nuit du 26 février 2019, à Garalo, la victime (Fatoumata Dembélé) visionnait la télévision, chez un voisin du quartier. Ainsi, aux environs de 22 heures, elle est rentréeà la maison pour se coucher. Une fois dans la cour, la victime a été rapprochée par l’accusé lui demandant son téléphone, sans se douter de rien, elle s’exécute avant de rentrer dans la toilette pour ses besoins. Par contre, Lassina avait son plan de vider sa libido sur Fatoumata, il l’a suivie sans prévenir, ouvrant la porte avant de l’enfermer subitement derrière lui.

    Le jeune footballeur sauta  alors sur la fille  tout en la maitrisant pour l’empêcher de hurler. Il déshabille la mineure par la force et d’entretenir des rapports sexuels avec elle. Une fois son désir bestial satisfait, il  l’abandonnant sur les lieux.

    Ce n’est que le lendemain matin, plus précisément le 27 février 2019, que la jeune fille raconta son malheur à ses parents qui l’amenèrent au dispensaire local avant de porter l’affaire devant la Gendarmerie.

    Interpellé et interrogé sur ladite affaire par la Gendarmerie, Lassina Biya Konaté  n’a nullement nié les faits, donc apte à subir les conséquences juridiques de son forfait. C’est ce qui explique sa présence dans le box des accusés de la cour d’Assises pour viol.

    Ce jour mercredi 30 septembre, Lassina était face aux juges des Assises pour son acte ignoble commis sur la personne d’une mineure de 17 ans (Fatoumata Dembélé).Encore une fois, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés tout en demandant la clémence de la Cour.

    Vu que le viol est un fait prévu et puni par l’article 226 du code pénal malien, Lassina Biya Konaté est condamné à 5 années de prison ferme avec des dommages et intérêts estimé à 150.000FCFA. Il est placé sous mandat de dépôt depuis le 6 mars 2019.

    Par Mariam SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here