Fonction publique des collectivités : Bientôt 3857 nouveaux enseignants recrutés

1

Conformément au décret n°03-583/P-RM du 30 décembre portant dispositions communes d’application du statut des fonctionnaires des collectivités territoriales, le ministère de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat a ouvert le concours direct de recrutement d’enseignants dans la fonction publique des collectivités territoriales. Au total, 3857 nouveaux enseignants seront recrutés et mis à la disposition des différents ordres d’enseignement.

Au niveau de l’enseignement fondamental, conformément au communiqué n°2015-0001/MDRE-SGE du 29 octobre 2015, 3668 de catégorie B2 seront recrutés, dont 2035 généralistes ; 354 lettres/histoire/géographie ; maths/physique/chimie (407) ; sciences naturelles/physique/chimie (292) ; éducation physique et sportive (37) ; langues (289) ; dessin (96) ; musique (96) et arabe (62).

Concernant l’enseignement normal, conformément au communiqué n°2015-0002/MDRE-SGE du 29 octobre 2015, 18 enseignants de catégorie A seront employés. Comme ainsi mentionné : Psychologie-éducation civique et morale didactique (15) ; animation socioculturelle (1) ; philosophie-éducation civique et morale (1) ; éducation physique et sportive (1).

Pour l’enseignement technique et professionnel, conformément au communiqué n°2015-0003/MDRE-SGE du 29 octobre 2015,  54 maîtres  de catégorie A seront recrutés. Ce nombre est reparti ainsi : industrie- maçonnerie (6) ; électronique (4) ; électromécanique (3 ; topographie (2) ; mécanique générale (2) ; froid (1) ; géologie (1) ; dessin bâtiment (1) ; dessin industriel (2). Matières générales : mathématiques (5) ; langue nationale foulfouldé (1) ; langue nationale bamanankan (1) ; statistiques (2). Tertiaire : informatique (8), hôtellerie-tourisme (2) ; secrétariat (5) ; économie/comptabilité/ commerce/finances/mathématiques financières/gestion (8).

Au niveau de l’enseignement secondaire général, 117 postes d’enseignants de catégorie A seront sollicités. Langue nationale Bamanankan (13) ; langue nationale malinké (3) ; langue nationale soninké (2) ; langue nationale foulfouldé (3) ; langue nationale hasanya (1) ; langue nationale shenara (2) ; langue nationale mamara (1) ; langue nationale bomou (2) ; langue nationale bozo (1) ; langue nationale dogosso (2) ; langue nationale songhoi (2) ; langue nationale tamacheq (3). Économie, comptabilité, commerce, finances, mathématiques financières, gestion (25) ; informatique (17) ; musique (15) ; dessin technique (10) ; art dramatique (10) ; danse (4) ; espagnol (1).

Concernant les conditions de participations, les candidats doivent être détenteurs de diplômes nationaux ou internationaux équivalents aux diplômes de l’INSUP, de l’IFM, de l’INA, de l’INJS, de l’ENI, de l’institut Balla Fasséké, etc. Les candidats doivent également être de nationalité malienne  et avoir les conditions d’aptitude physique générales et particulières pour postuler.

Y Doumbia

PARTAGER

1 commentaire

  1. أتمنى النجاح لجميع المرشحين .فإن التحاق حاملي الشهادات بالوظائف العمومية يؤدي إلى تقليل البطالة في الدولة

Comments are closed.