Opposé à la levée de la suspension sur le foncier : Le ministre Bathily seul contre le gouvernement

8

Le ministre des domaines de l’état et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, est apparemment plus qu’un Saint au sein du gouvernement de Modibo Kéita à en juger par les actes dont il pose au quotidien. En effet, il s’opposerait à l’application de la décision prise par le conseil des ministres du mercredi 10 août 2016 demandant la levée de la suspension sur le foncier.

Les promoteurs des agences immobilières et les responsables des structures nationales chargées de la gestion du foncier ne savent plus à quel saint se vouer. Vont-ils s’adresser au Premier ministre Modibo Kéita ou au Président IBK pour se faire entendre ? En tout cas, ils sont désappointés en voyant le ministre des domaines de l’état et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, qui n’en ferait qu’à sa tête pour gérer les affaires publiques. Selon une source digne de foi, Bathily refuserait de faire un projet de lettre à soumettre à la signature d’Ag Erlaf son collègue de l’administration territoriale et de la décentralisation qui rend effective la levée de la suspension.

À titre de rappel, c’est par circulaire interministérielle n°2015 du 02 mars 2015 qui fait suite à une décision du conseil des ministres du 25 février 2015 qu’il a été demandé de surseoir jusqu’à nouvel ordre aux autorisations de lotissement et transformations des concessions rurales en titre foncier. À l’époque, cette mesure avait été bien appréciée par certains qui la voyaient comme un moyen visant à fermer les sources d’enrichissement des maires dont la plupart voulaient battre campagne à coups des millions pour se faire élire.

Mais à quelques encablures des échéances municipales, soit le mercredi 10 août 2016, le conseil des ministres a donné des instructions levant la suspension qui frappait le foncier. Foulant aux pieds cette directive gouvernementale, le ministre des domaines de l’état et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, n’entendrait pas mettre fin à cette mesure. Est-ce normal ? Et pour quel intérêt ? Surtout, pour lui, qui ressasse les oreilles de ses compatriotes en disant que ‘’Nul n’est au-dessus de la loi. Cette attitude ‘’Hors-la-loi‘’ du ministre est-elle identique à celle de nos frères qui se livrent au nord de notre pays à des actes déplorables ? En attendant d’obtenir de réponse à cette question, il convient de signaler qu’un petit monde est désormais suspendu à la signature du ministre Bathily qui se fait encore parler de lui après son opération de démolition des maisons à Sotuba.

Les gouverneurs, préfets, sous-préfets, maires, directeurs de l’urbanisme et de l’habitat, ainsi que les directeurs des domaines et du cadastre attendent avec impatience la lettre interministérielle afin de reprendre la gestion du foncier pour le soulagement de nombreux citoyens. Car, les uns veulent en vendre pour subvenir à leurs besoins indispensables tandis que les autres sont prêts à en construire pour s’y loger. Ces derniers doivent-ils être victimes d’un bras de fer engagé entre Bathily et les opérateurs fonciers ?

  La rédaction

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Comrade Minister Bathily I sincerely hope your planning include construction of a water, sewage plus electricity system which could generously fulfill need of several millions which are likely to inhabit Bamako within a decade. Even if these systems have to be multiple divisions with a division serving a section of city in its proximity it is essential that delivery of these services be adequately planned into modern development of Bamako. Without them you will be creating a hellhole to live in. You will be able to enrich yourself whether you do things right way or wrong way however, if you do things right way you good upgrade living conditions in Bamako plus make Live Well Africa movement agenda duly within reach in Bamako. Please do not think like a sycophant Europe when being a Buntu leader is easily within your reach? In short let your work smart disposition overcome your stupid disposition. If you do we all win.

  2. Bathily n’est pas seul, il est avec Dieu, la verité et nous les pauvres. Que le Tout Puissant veille sur Bathily. Il emportera la victoire sur ces satans, mécréants, im bé cils, batards, voleurs fils de voleurs, bandes d’escrots, vive Bathily

  3. … ” il convient de signaler qu’un petit monde est désormais suspendu à la signature du ministre Bathily qui se fait encore parler de lui …” … /// …
    :
    Je ne sais pas si l’Auteur de l’article a été manipulé par je ne sais qui… ? Mais l’article m’a l’air d’être un parti-pris contre Monsieur le Ministre.
    Au MALI, on se plaint des spéculateurs fonciers indélicats. Mais dès que les Autorités prennent des mesures répressives, l’on crie au scandale. IL faut savoir ce qu’on veut. Peut-on assainir le secteur du foncier ou pas … ?

  4. cher journalo, tu serai pas payé par un de ces voleur spéculateur pour écrire du n’importe quoi la? continuez d’aboyé , la caravane passe et BATHILY ne reculera pas face aux ennemis de la république.

  5. “à en juger par les actes dont il pose au quotidien” ?
    non, c’est plutôt “à en juger par les actes qu’il pose au quotidien”

  6. Le populiste invétéré attend certainement les élections présidentielles pour en faire un sujet de campagne. Il rêve d’être le président de sa république de rêve. Celle des rêveurs.

    • massil le rêve est permis même pour un condamné à mort à fortiori Bathily qui défend quand même les plus faibles. Vous êtes libre de le qualifier de populiste et de tous les noms d’oiseaux sauvages . Il faut bien que des gens soient là pour ces damnés de la démocratie et de la politique.

Comments are closed.