Libération de l’honorable Soumaïla Cissé : Le FSD sollicite une plus forte implication de l’Etat

0

Dans le but d’édifier l’opinion nationale et internationale sur la situation de Soumaïla Cissé, enlevé depuis le 25 mars dernier, Dr Choguel K. Maïga, président par intérim du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), s’est entretenu avec la presse. C’était le samedi 11 avril 2020 au Palais de la Culture de Bamako.

Dr Choguel Kokala Maïga a appelé l’Etat malien à mobiliser tous les moyens, sans autre forme de calcul, pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé. Le président par intérim du FSD dénonce la lenteur de la mise en place du comité de crise annoncé par l’Etat pour la libération de Soumaïla Cissé. « 72 heures après l’enlèvement de l’honorable-candidat Soumaïla Cissé, les autorités ont annoncé la mise en place d’un comité de crise et à la date d’aujourd’hui, le décret n’est pas encore signé», a martelé Dr Choguel K. Maïga.

Selon lui, les membres du FSD ont des inquiétudes sur la composition de ce comité et sa mise en place. «Nous sommes en droit d’attirer l’attention des autorités sur la situation de Soumaïla et des 17 otages, dont 15 sont libérés. Nous avons des inquiétudes quant à la multiplication des intervenants, car quand il y a trop d’intervenants, il y aura moins d’efficacité», a-t-il expliqué.

Le président par intérim du FSD a salué l’implication de la communauté internationale dans la libération de Soumaïla Cissé tout en demandant à l’Etat de mobiliser tous les moyens pour la libération de son président.  Il a félicité la direction de l’URD pour la promptitude dans la mise en place d’un comité de crise en faveur de la libération de Soumaïla Cissé. «Mahmoud Dicko et le Chérif de Nioro sont tous engagés pour la libération de Soumaïla Cissé. Nous devons tous nous associer à l’URD pour féliciter Mme Cissé Astan Traoré tout en lui exprimant notre compassion», a conclu Dr Choguel K. Maïga.

Bourama Camara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here