Mali : le bilan s’alourdit à 17 soldats maliens tués dans une attaque à Tessit

3

-Un précédent bilan provisoire fait état de quatre (4) militaires maliens tués, 2 autres blessés, 2 civils également tués et 2 autres blessés ainsi que cinq (5) “terroristes” neutralisés

17 militaires maliens, 4 civils et 7 ”terroristes” ont été tués, dans une attaque terroriste menée par l’organisation “Daech au Grand Sahara”, contre les unités de Forces Armées Maliennes (FAMa) de Tessit dans le cercle d’Ansongo région de Gao dans le nord du Mali, a indiqué Colonel Souleymane Dembélé Directeur la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (Dirpa) dans un communiqué du Chef d’Etat major Général des armées.

“L’Etat-major Général des Armées informe l’opinion que le 07 août 2022 vers 15h00, les unités FAMa de Tessit, dans leur mission de protection des populations ont réagi vigoureusement à une attaque complexe et coordonnée des groupes armés terroristes, vraisemblablement de l’organisation “Daech au Grand Sahara” et bénéficiant d’un appui de drones et d’artillerie avec un usage des explosifs et de véhicule piégé”, explique le Colonel Dembélé.

Le document ajoute qu'”au cours des violents combats dans la localité, les FAMa ont fait preuve de professionnalisme en privilégiant et en priorisant la sécurité et la protection des populations”.

“Le bilan, toujours provisoire fait état de 07 ”terroristes neutralisés, 07 motos détruites et un nombre inconnu de morts et de blessés emportés par les assaillants. Côté FAMA, 17 morts, 22 blessés, 9 portés disparus”, annonce la même source affirmant que “4 civils ont été tués et d’importants dégâts matériels dont 3 véhicules détruits, les installations des soldats et les habitations des civils”.

L’Etat-major Général des Armées salue en outre, le professionnalisme des Forces Armées Maliennes qui a permis de préserver la vie de plusieurs civils exposés au combat précisant que “les opérations clandestines et non coordonnées de survol enregistrées par les FAMa, dimanche et lundi, confirment la thèse que les terroristes ont bénéficié d’un appui majeur et d’une expertise extérieure”.

Par ailleurs, l’Etat-Major Général des armées déplore les victimes civiles malgré les efforts des unités, s’incline devant la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Les embuscades et les attaques aux engins explosifs improvisés sont récurrents, dans le nord du Mali et la région des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Le Mali avait basculé dans l’insécurité depuis 2012 et, malgré le déploiement de forces régionales et internationales, la situation ne s’est pas stabilisée.

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr/

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Paix a leur ame et debout sur les ramparts nous sommes resolus de mourir pour l’Afrique et pour toi Mali. Bravo aux FAMA pour votre patriotisme et courage de lion!

    • @ enfant de caste guiranke’, Fils de p’uta djandjou-djantra, les mujaheedins ont encore mougou ta sale djandjou-djantra de m’re a tessit. B’bieh. Dangninrin.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here