Avenue Abdoul Aziz Bouteflika : Quand les Maliens honorent un déstabilisateur !

0

S’Il ya une polémique aujourd’hui entre maliens c’est belle et bien honneur faite au président algérien Abdel Aziz Bouteflika par nos autorités, nul n’ignore le jeu trouble de ce grand voisin complices des terroristes aux ambitions inavoués  et qui sont à la base de tous nos maux, il s’agit bel et bien de bâtir la plus belle avenue du Mali à un déstabilisateur. Cette situation est  révoltant et méprisant il faut enlever le nom du président algérien à cette avenue qui crée aujourd’hui une véritable polémique au Mali.

Le Mali a été un fervent soutien à l’Algérie dans sa lutte pour l’indépendance et personne n’a oublier l’apport du père de la nation malienne  feu Modibo Keita qui a reçu et soutenir Bouteflika et ses compagnons pour leur lutte d’indépendance de cet Etat voisin que les petits fils de ce même père de la nation  ne comprennent pas la position Algérienne par rapport à la crise qui secoue son septentrion. Aujourd’hui tout le monde est d’accord du jeu trouble des algériens dans le nord du Mali, ils arment, loge, soigne les terroristes maliens et pis ils veulent que le nord du Mali soit indépendant. Le comble ! Nous qui avons aidé les algériens à être indépendant et c’est ce peuple qui lutte pour la division de ce pays. Inimaginable que les algériens poignardent les maliens aujourd’hui. Depuis la découverte des gisements de pétrole, d’or, de fer et autre uranium au nord du Mali, nos voisins ne veulent pas que nous bénéficions de nos ressources du sous sol. Les algériens n’ont jamais voulu que nous exploitions nos ressources. Pour preuve quand ils offrent des bourses aux maliens surtout des ingénieurs de génie civils et autre géophysiciens, ils les forment et encrent dans leurs têtes qu’il n ya pas de pétrole au nord du Mali. Aucun ingénieur formé dans les universités algériennes n’admettent qu’il ya le pétrole au nord de notre pays, alors que les australiens ont prouvé le contraire.

Les autorités maliennes n’ont trouvé mieux que baptisé notre plus  belle avenue à quelqu’un qui veut deux Mali alors est ce que le peuple malien doit accepter cela. Le Mali est victime d’une guerre entre les deux pays voyous à savoir  la France et l’Algérie qui n’ont pas finit leur lutte d’indépendance et c’est le peuple malien qui paye le prix. Les algériens ont –ils la mémoire courte à telle enseigne qu’ils veulent détruire le pays qui les a aidés à prendre leur indépendance. Le père d’un très haut cadre du Mali d’aujourd’hui qui est au premier plan a servit de conduire actuel président grabataire algérien. Modibo Keita n’e peut plus se reposer dans sa tombe et si c’était à refaire, c’est-à-dire aider un pays frère et amis à avoir son indépendance. Lui seul, peut se répondre et avant que la justice divine ne se rendra, il faut enlever le nom de Bouteflika sur  notre avenue. En plus, le Mali doit intensifier les luttes contre les algériens même sur le plan sportif qu’aucun arbitre joueur et autres sportifs ne collaborent avec un déstabilisateur.

Kamba Sekou Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER