Coopération : Les USA font don de matériels au Groupement Spécial d’Intervention de la Gendarmerie Nationale

3

Le lundi 16 août 2021, pour honorer son engagement à créer et à aider le Groupement Spécial d’Intervention de la Gendarmerie Nationale du Mali (GSIGN), l’Ambassade des Etats Unis au Mali, à travers son premier responsable, Dennis B. Hankins, a effectué une remise importante d’équipements à ladite unité. C’était en présence du Ministre de la sécurité et de la protection civile, le colonel major Daoud Aly Mohammedine, au sein du GSIGN à Faladié. Il avait à ses côtés, le représentant du directeur général de la Gendarmerie, le sénateur américain, John Estridge.

D’une valeur de 3 millions de dollar américain, dit Dennis B. Hankins, les équipements ont été gracieusement fournis par le Ministère de la Justice, le programme d’assistance des Etats-Unis en matière d’antiterrorisme (ATA), qui fournit une formation et des équipements antiterroristes aux forces de maintien de l’ordre à travers le monde entier. Le don, dit Hankins, est composé de six véhicules, 46 paniers Hesco à une structure semi permanente pour fortifier les installations militaires, 17 palettes d’équipements de protection, notamment des uniformes, des gilets tactiques, des casques et des gilets pare-balles, et un plan complet pour intégrer les matériels donnés dans les opérations de l’unité. Selon Dennis B. Hankins, l’objectif principal de la création de l’unité spécialisée était de corriger les vulnérabilités afin d’atténuer l’impact de toute attaque future. Le modèle de formation, dit-il, est axé sur le renforcement des capacités de leadership de l’unité et sur la fourniture d’un soutien politique, de formation et matériel adéquat pour relever le défi de la défense du peuple malien. «Le modèle s’appuie sur les mentors pour former et conseiller l’unité sur la façon d’institutionnaliser, de gérer et maintenir les capacités, de s’intégrer avec d’autres équipes d’intervention d’urgence malienne et de traduire la formation et les cours en pratique et en durabilité», a déclaré l’Ambassadeur Dennis B. Hankins.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le colonel major Daoud Aly Mohammedine, s’est dit ému de ce geste, de ce soutien d’accompagnement, d’assistance des Etats-Unis à l’endroit du Mali, notamment envers les forces de défense et de sécurité maliennes. « Comme je l’ai dit, c’est le lieu de remercier la coopération américaine pour cette donation des Etats-Unis d’Amérique, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, qui appuie régulièrement nos unités en termes de formations et d’équipements. Au nom du président de la transition, du premier ministre chef du gouvernement et de l’ensemble du gouvernement, je remercie les Etats-Unis d’Amérique à travers son Ambassadeur ici présent, pour cette donation en moyens roulants et en équipements de protection. Cela va permettre de renforcer la capacité opérationnelle de nos unités dans le cadre de la lutte contre le terrorisme », a déclaré le lieutenant colonel Daoud Aly Mohammedine. Il a profité de l’occasion pour faire passer un message fort à l’endroit de l’Ambassadeur des Etats Unis au Mali, le représentant du Sénat américain à ses côtés. « C’est de demander à l’Ambassadeur que depuis un certain temps, il y a une suspension en termes de coopération entre le Mali et les Etats Unis. Mais nous lui demandons de bien vouloir être notre messager pour la levée de cette suspension dans le domaine de l’appuie de nos forces de défense et de sécurité. Une bonne occasion aussi, car nous avons ici le représentant du Sénat avec nous. Nous lui demandons aussi d’être notre messager auprès des autorités américaines, notamment du Sénat, pour leur demander de nous accompagner, nous soutenir dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, dans le cadre de tous les projets de développement que les Etats-Unis d’Amérique apportaient au Mali, singulièrement dans le cadre de la coopération militaire », a formulé comme vœu, le ministre de la sécurité et de la protection civile, colonel Major, Daoud Aly Mohammedine.

Par ailleurs, le commandant du GSIGN, lieutenant colonel Boubacar Diawara, a rappelé que du début de cette unité (2016) à aujourd’hui, 150 éléments ont été formés et équipés. A ses dires, ces éléments arrivent à faire de leur mieux dans la lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine. De plus, dit-il, 24 instructeurs transmettent leurs connaissances aux éléments sur toute l’étendue du territoire national.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Condescendance la plus totale
    Ils nous prennent vraiment pour des arrièrés?
    On voit bien là sur la photo le dominant donnant au dominé, depuis des siècles persiste ces images!
    Il faut que ça cesse de piler sur notre dignitié!
    C’est très rabaissant ce rapport homme blanc envers l’homme noir!

  2. ASSEZ D ENFUMMAGE !!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!LAISSER NOTRE CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

Répondre à INDEPENDENCE-DAESH Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here