Coronavirus : 215 000 morts dans le monde, plus d’Américains tués que dans la guerre du Vietnam

3

Un cap symbolique a été franchi mardi aux Etats-Unis, alors que Paris et Madrid présentaient des plans prudents de sortie du confinement.

Au total dans le monde, plus de trois millions de personnes ont été diagnostiquées comme malades du Covid-19 et plus de 215 000 en sont mortes malgré le confinement de plus de la moitié des habitants de la planète, mardi 28 avril.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (58 350), devant l’Italie (27 359), l’Espagne (23 822) et la France (23 660). Le Royaume Uni, qui va inclure dès mercredi les décès dans les maisons de retraite dans ses bilans quotidiens, comptait 21 678 morts.

  • Le coronavirus a tué plus d’Américains que la guerre du Vietnam

Pays le plus touché, les Etats-Unis ont passé le cap du million de cas. Encore plus marquant, le bilan des décès causés par le nouveau coronavirus y dépasse désormais celui des soldats américains tués pendant la guerre du Vietnam : 58 350 personnes au moins y ont désormais succombé à la maladie, surnommée « l’ennemi invisible » par le président Donald Trump. C’est plus que les militaires américains tombés lors du conflit du Vietnam entre 1955 et 1975.

Le président Donald Trump a fait savoir qu’il allait ordonner aux producteurs de viande de maintenir leurs activités sur fond de craintes de pénurie, plusieurs abattoirs ayant fermé après la contamination de salariés. Pour le reste, il s’est fait discret, après des propos malheureux la semaine dernière sur de possibles injections de « désinfectant ». Mais c’est son vice-président Mike Pence qui s’est attiré des critiques en rendant visite à une clinique sans porter de masque de protection, au mépris des règles de cet établissement.

L’Etat de New York, épicentre de l’épidémie, résiste aux sirènes du déconfinement et ne s’y engagera pas avant le 15 mai. « L’émotion ne peut pas guider le processus », a jugé mardi son gouverneur Andrew Cuomo en appelant à se concentrer sur des indicateurs rationnels. Des Etats moins affectés, comme la Géorgie, ont déjà rouvert certains commerces, le Texas doit faire de même vendredi et l’Alabama prévoit de rouvrir ses plages en fin de semaine.

  • En Espagne, un plan de déconfinement progressif

L’Espagne, pays parmi les plus meurtris par la pandémie, a présenté mardi, comme la France un plan de déconfinement très progressif. La feuille de route fixée par le gouvernement prévoit à partir du 9 mai un déconfinement par « phases » jusqu’à « fin juin », en fonction de l’évolution de la pandémie. Le confinement général du pays, le plus strict d’Europe, a déjà été légèrement assoupli dimanche avec l’autorisation pour les enfants de moins de 14 ans de se promener et doit encore l’être samedi avec la possibilité de faire du sport seul dehors ou de se promener entre membres du même foyer. Les écoles resteront elles fermées jusqu’en septembre.

  • Gare au rebond en Allemagne

Ailleurs en Europe, en Italie, le pays qui a payé le plus lourd tribut sur le continent, les modalités du déconfinement prévu le 4 mai ont d’ores et déjà été précisées : rassemblements interdits, de même que les déplacements entre régions, port du masque obligatoire dans les transports, écoles fermées jusqu’en septembre.

D’autres pays européens ont déjà entamé une progressive levée des restrictions, avec la réouverture de nombreux commerces, mais toujours de stricts mots d’ordre de « distanciation sociale » : Norvège, Danemark, Suisse, Autriche, Allemagne…

En Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays et qui vient tout juste de débuter son déconfinement, des signes d’aggravation de l’épidémie apparaissent. Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d’infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0 ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne. Dès mercredi, la ville-Etat de Berlin va rendre obligatoire le port du masque, une décision déjà prise par l’ensemble des autres Etats régionaux allemands.

Au Royaume-Uni, les Britanniques, le premier ministre Boris Johnson en tête, ont observé une minute de silence en hommage aux soignants morts en combattant le nouveau coronavirus. En plus du bilan officiel de 21 678 morts, près de 4 300 personnes sont mortes en deux semaines, entre le 10 et le 24 avril, dans les maisons de retraite dans le pays, selon le Bureau national des statistiques (ONS).

En Russie, le président Vladimir Poutine a jugé que le pays (867 morts, la plupart à Moscou) n’avait pas encore atteint le pic de l’épidémie de coronavirus, tout en disant envisager une levée progressive du confinement à partir du 12 mai.

Illustration du déconfinement auquel aspire une partie de la planète toujours cloîtrée, en Australie, des centaines de surfeurs et de baigneurs se sont rués sur la célèbre plage de Bondi Beach à Sydney, cinq semaines après sa fermeture par les autorités, le pays ayant commencé à assouplir les mesures contre le coronavirus. Des pancartes « surfez et partez » exhortent toutefois les visiteurs à ne pas s’attarder une fois leur activité aquatique terminée, bains de soleil ou châteaux de sable restant interdits.

  • Plus de 5 000 morts au Brésil

Le Brésil a, lui, franchi la barre des 5 000 morts après avoir enregistré un record de 474 décès sur les dernières 24 heures, selon le ministère de la santé. L’Amérique latine dans son ensemble est très touchée, et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a averti mardi que la pandémie allait y entraîner une augmentation de la faim et de la pauvreté.

  • Une aide d’urgence pour le Nigeria

Le Fonds monétaire international (FMI) va verser une aide d’urgence de 3,4 milliards de dollars en faveur du Nigeria, pour permettre de « soutenir les efforts des autorités pour faire face aux graves répercussions économiques du choc Covid-19 et à la forte baisse des prix du pétrole ».

Le Nigeria, premier producteur de pétrole du continent et qui dépend du brut pour 70 % de ses revenus extérieurs, subit de plein fouet cette crise mondiale et n’a pas les moyens financiers de soutenir son économie. « Une aide supplémentaire de la part des partenaires au développement sera nécessaire pour soutenir les efforts du gouvernement et combler le grand déficit de financement », a ainsi estimé Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI, cité dans le communiqué.

  • Une centaine de projets de vaccins

Il existe une centaine de projets de vaccins anti-Covid-19 dont une dizaine en phase d’essais cliniques, selon l’institut britannique London School of Hygiene and Tropical Medicine. Huit projets en sont au stade des essais cliniques sur des hommes et parmi ceux-ci un projet chinois se trouve à un stade plus avancé que les autres.

  • Dans l’aérien, l’emploi mis à mal

Dans un secteur du transport aérien en pleine tourmente, la compagnie British Airways prévoit de supprimer jusqu’à 12 000 emplois en raison de l’impact durable du Covid-19 sur son activité, a annoncé sa maison-mère, le groupe IAG. Egalement frappée de plein fouet, l’entreprise islandaise Icelandair va se séparer de 2 000 employés, en particulier des membres d’équipage, des services de maintenance ou des opérations au sol.

  • JO de Tokyo : 2021 ou rien

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l’été 2021, seront annulés si la pandémie n’est pas maîtrisée d’ici là, selon le président du comité japonais d’organisation, Yoshiro Mori.

Source: Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à  04h26

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. LE COVID19 DIT HAUT ET FORT POUR LES IDIOTS:

    👥👤LA RACE EXISTE POUR LES IDIOTS !
    👥👤 L UNIQUALISME N EXISTE QUE POUR LES IDIOTS!
    👥👤 LE PEUPLE DE DIEU N EXISTE QUE POUR LES IDIOTS!
    👥👤 LE PEUPLE QUI SE FAIT APPELLER PEUPLE DE DIEU EST UN GROUPE D IDIOT!
    👥👤 IL N YA PAS DE CROYANCE SUPERIEURE AUX AUTRES, TOUTES LES CROYANCES SONT DES CONTES ET CHAQUE CONTE DOIT RESPECTER L AME ET L ESPACE VITAL POUR L AUTRE!

    👥👤IL Y A DES DIEUX, CAR IL YA DES ESPRITS, LES ESPRITS DE L EXISTENCE A PRESERVER, DANS DES ESPACES, DES CULTES ET CULTURES A CONSERVER, ET NON A ELIMINER!

    👥👤 CEUX QUI IMPOSENT LEURS RELIGIONS,CULTURES,CULTES,LANGUE ET ENVAHISSENT, LES HOMMES EN VIOLANT LEURS ESPACES PHYSIQUES ET SPIRITUELS ,SONT DES ENEMIS DE L HUMANITE ENTIERE, DES CRIMINELS A CORRIGER!

    👥👤 LES BOMBES, LES ARMES, LES PORTE-AVIONS, LES AVIONS, TOUTE LA FERAILLE DE GUERRE ET D INTIMIDATION ABRAHAMIQUE, LES FINANCES MONDIALES, LES BLABLATERIE SUR LES SCIENCES ET TECHNOLOGIES, L ESPACE INTERPLANETAIRE, NE SERVENT A RIEN SI L HOMME N ELIMINE PAS LES PARASITERIES D EXPLOITATION D HOMME PAR HOMME, PARASITERIES RELIGIEUSES MONOTHEISTES ET UNIQUALISTES, LA BATARSISE RACIALE!

    👥👤 LA SEULE VERITE C EST NOUS SOMMES EGAUX EN TOUT ET DEVONS COLLABORER EN TOUT, PERSONNE N EST MEILLEUR NI SUPERIEUR AUX AUTRES, CHACUN VIT CHEZ SOIT ET NE SAUTE CHEZ L AUTRE QUE PAR INVITATION ET MARRIAGE D AMOUR!

    👥👤 L HOMME NE PEUT PAS AVOIR COMME VRAI ENEMI UN AUTRE HOMME, LES ARMES DOIVENT DISPARAITRE, ET TOUT LE MONDE DOIT S UNIR A LIQUIDER LE FAISEUR DE TROUBLES, DE GUERRES, D EXPLOITATION, DE COLONISATION ET D INGERENCE!

    👥👤 L ABRAHAMISME FINANCIER,RELIGIEUX,COLONIALISTE ET INHUMAIN DOIT STOPER PARTOUT ET POUR TOUJOURS!

  2. Mes très vifs regret pour toutes les familles des victimes!
    C’est encore douleureux, surtout si on part s’attaquer et tuer/décimer des villes sur du mensonge sur d’autres continents!

    Qu’Allah swt fasse que la paix revienne sur la terre pour ses créatures!

  3. Pauvre Donald TRUMP qui se trompera toujours, c’est lui qui se moquait des chinois en appelant ce virus “virus chinois” qui est aujourd’hui entrain de faire du mal à tous le pays d’Europe et d’Amérique, c’est dommage. Le cas des EU est plus grave que partout dans le monde, on dirait une punition divine en destination du pays qui se moquait des chinois il y a de cela trois mois.
    Quand il y a le feu dans la case, ne chercher pas à trouver la cause de l’incendie, il faut d’abord chercher à éteindre le foyer et ensuite faire une évaluation de la situation. Nous espérons que cette fois, ce mauvais président des EU comprendra comment fonctionnent les choses pour le bonheur du monde entier. TRUMP est un phénomène qui ressemble beaucoup aux dinosaures des temps passés, il se fiche de tout le monde et il n’arrive pas à comprendre que le bonheur des EU est lié à celui des autres parties du monde, c’est dommage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here