Crise migratoire avec la Biélorussie : du pain bénit pour Vladimir Poutine

0

“Loukachenko est l’exécutant de la dernière attaque, mais son commanditaire se trouve à Moscou, et ce commanditaire est le président Poutine.” Pour le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, l’implication du président russe dans la crise migratoire à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie ne fait guère de doute. “Les migrants du Moyen-Orient sont amenés en Biélorussie en avion et servent de boucliers humains pour déstabiliser la Pologne et l’UE”, a-t-il affirmé mardi, mettant en cause son meilleur ennemi.

Depuis le début de cette nouvelle crise migratoire aux confins du Vieux Continent, le rôle joué par la Russie – fidèle soutien de son voisin biélorusse – a pour le moins agité les Européens. Dans une interview donnée le même jour au quotidien allemand Bild, le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer a également pointé du doigt Moscou. “Tous les États de l’UE doivent s’unir ici, parce que Loukachenko, avec le soutien du président russe Vladimir Poutine, utilise le sort des gens pour déstabiliser l’Occident”, a-t-il fait valoir, affichant son soutien à la Pologne.
Des vols russes sous surveillance

Ces accusations ont été vivement contestées par Moscou ce mercredi, le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov les qualifiant d'”absolument irresponsables et inacceptables”. Le journal Bild avait commencé à semer le doute lundi dans un précédent article, évoquant la “contribution décisive” des compagnies aériennes russe Aeroflot et turque Turkish Airlines, dans le transfert des migrants du Moyen-Orient vers la Biélorussie, avant qu’ils ne soient dirigés vers l’Europe.

Par: Lexpress

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here