Ecole de maintien de la Paix ALIOUNE BLONDIN BEYE : Promouvoir la paix et la stabilité du continent

0

Cette inauguration représente une étape supplémentaire de cette structure démarrée à Zambakro en 1999, poursuivie à Koulikoro en 2003 et enfin à Bamako en 2007. Le ministre de la Sécurité intérieure, de la protection civile assurant l”intérieur de son homologue de la défense a salué le chef de l”Etat du Mali pour son attachement à la paix en Afrique. Le Général de Brigade Sadio Gassama a salué la richesse de la coopération unissant la France et le Mali, un véritable modèle de partenariat.

Selon le ministre, général Sadio Gassama, la paix et la stabilité sont une condition essentielle au développement durable et à l”enracinement de la démocratie. Le Mali, les pays et les organisations dont vous êtes les représentants demeurent persuadés que la réalisation de la paix et de la stabilité en Afrique, passent par le renforcement des capacités des Etats à travers notamment la montée en puissance de l”Union Africaine et des organisations sous régionales.

Il a conclu en indiquant que la prévention des conflits et la gestion des crises doivent faire l”objet d”une approche plus ambitieuses et globale.

Le Chef d”Etat major particulier du président de la République Française, l”Amiral Guillaud a, au nom des pays contributeurs assuré que cette école est au service de la paix et de la sécurité en Afrique et est le fruit d”une coopération multinationale. Après avoir passé en revue les étapes parcourues ensemble depuis la publication du rapport Brahimi de 2000 jusqu”à ce jour, l”Amiral Guillaud a précisé que cette école du niveau tactique se place au service de l”Union Africaine et plus précisément de la CEDEAO.

Le porte parole des contributeurs a indiqué que la paix est et restera un combat de chaque jour. Il a invité les uns et les autres à plus de mobilisation, de constance dans l”effort et de fidélité.

Le Président de la République Amadou Toumani Touré a partagé avec l”assistance l”expérience du Mali en matière de maintien de la paix. Il a fait un retour à l”aube des indépendances avec l”envoi des premiers contingents maliens au Congo. Il a par ailleurs parlé de l”homme qui porte le nom de l”école de maintien de paix de Bamako. M. Alioune Blondin Bèye tout comme le général Cheick Diarra, est mort en mission commandée aux larges de la Côte d”Ivoire. Le Chef de l”Etat a également révélé de ce qu”il a vécu sur le terrain en sa qualité de médiateur.

Si ATT s”est réjoui du choix porté sur le Mali, il donné l”assurance que notre pays continuera à soutenir les actions tendant à renforcer la paix. Le chef de l”Etat, après la visite guidée et commentée des nouveaux locaux, a procédé à la mise en terre d”un arbre dans la cour de l”école Me Alioune Blondin Bèye. La visite s”est terminée autour d”un grand cocktail.

Youma

Commentaires via Facebook :

PARTAGER