La France “préoccupée” pour la stabilité du Tchad

4

La France est “préoccupée” pour la stabilité du Tchad après la mort du président Idriss Déby Itno mais “ne croit pas” à un retrait des troupes tchadiennes engagées dans les pays voisins pour la sécurité du Sahel, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie française. “Elle (la situation) me préoccupe. Il faut être très vigilant sur la stabilité de la situation. Est-ce que le Conseil militaire de transition va assurer la stabilité, l’intégrité du Tchad ?”, s’est interrogé Jean-Yves Le Drian sur la chaîne France 2.

“Et puis ensuite comment il va pouvoir mettre en ouvre un processus démocratique et comment par ailleurs l’armée tchadienne va remplir ses engagements à l’égard de la Force conjointe du Sahel”, a ajouté le ministre, dont le pays est lui-même très engagé au Sahel avec la force antijihadiste Barkhane, qui compte plus de 5.000 hommes.

Interrogé sur un possible retrait de troupes tchadiennes, notamment de la région dite des “trois frontières” entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, il a répondu : “Je ne l’imagine pas (…) Je ne crois pas que le Conseil militaire de transtion va revenir sur ces engagements”.

“Les chefs d’Etat du Sahel sont interrogatifs mais en même temps il y a des accords politiques qui ont été passés entre les cinq pays (de la région) pour assurer leur sécurité mutuelle, y compris par la présence de forces tchadiennes au Niger dans ce qu’on appelle les +Trois frontières+”, a souligné Jean-Yves Le Drian.

“La tâche (du Conseil militaire de transition) sera d’assurer la stabilité du pays et de mettre en oeuvre un processus démocratique qui devra être le plus rapide possible”, a-t-il réitéré. “C’est aussi la position des chefs d’Etat africains”, a-t-il noté.Jean-Yves Le Drian a par ailleurs justifié la mise en place d’une transition militaire, confiée au fils du président défunt, Mahamat Idriss Déby, en relevant que le président de l’Assemblée nationale avait renoncé à assurer l’interim pour des raisons sécuritaires.

“Logiquement ce devrait être le président de l’Assemblée nationale tchadienne, M. (Haroun) Kabadi, qui devrait prendre la transition. Mais il a refusé en raison des situations exceptionnelles de sécurité et nécessité d’assurer la stabilité de ce pays”, a fait observer le chef de la diplomatie française.

“Il a dit +moi je veux que ce soit un conseil militaire qui assure aujourd’hui la sécurité du pays mais il faut que la transition puisse s’engager de manière sereine, démocratique, transparente et rapide+”, a ajouté Jean-Yves Le Drian.

Le Conseil militaire de transition (CMT) est composé de 15 généraux connus pour être dans le cercle des plus fidèles du défunt chef de l’État. Ce CMT a assuré que de nouvelles institutions verraient le jour après des élections “libres et démocratiques” dans un an et demi.

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Aucun pays ne peut continuer a survivre en tant que marionnette sur-exploitée au service des autres. Le président Deby ne pouvait pas continuer a soigner et maintenir son image …. ça allait s’écrouler logiquement. Ça coute cher en sang et en aliénation des aspirations de son peuple (alternance démocratique, développement etc..) et ça lui a lui- même couté très cher enfin! Le Tchad post-Deby est pays potentiellement dangereux si l’on continue de maintenir le pays dans le marionnettisme neo colonial au chagrin du peuple.

    Il faut écouter le cri du peuple tchadien …il faut vite œuvrer dans le sens de la démocratisation réelle avec l’accent sur l’ élimination (a travers une institution juridique forte) des rivalités politico – ethniques …sinon je vous jure que ce pays est le prochain Somali… quant au Gal fils de Deby, il doit fuir le pouvoir comme l’on fuit une vipère….c’est dangereux pour lui! .. l’histoire contemporaine du Tchad en dit long

  2. Avant idriss deby le peuple était la, après Déby le peuple sera bien la, une chose est sûre le fils suivra le père vu tout ceux qui sont comme mal

    Après , après et après l’immortel dictateur
    Est parti, seul Dieu reste sur cette terre.

    On a fait Déby un monstre, un sanguinaire, on s’est servi de lui comme un petit gamin qui veut de bonbon avec un adulte😁😁😁

    Malheureusement pour lui, il s’est fait massacré par les siens comme un lapin😁😁😁 vive le maréchal 😂😂

    Vive les dynasties de l’Afrique française 👋👋👋

  3. que la franSS dégage ses armées de nos pays … et qu’elle enlève sa bouche fétide d’alcool de nos affaires… et nous aurons la paix !!!

  4. Tout est bon à la France pour justifier ses occupations militaires qui n’ont que trop durée depuis des siècles!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here