« L’Afrique d’après est déjà là : créative, solidaire, résiliente »

5

L’Afrique est, pour l’instant, moins touchée que le reste du monde par la pandémie de nouveau coronavirus. La grande majorité des Etats a réagi avec rapidité et fermeté pour tenter d’empêcher le « pire » : une propagation incontrôlée du virus dans les immenses centres urbains du continent, où les systèmes de santé publique sont souvent défaillants. Si la crise sanitaire mondiale a révélé les fragilités des Etats du continent, il a dans le même temps fait jaillir une sorte d’effervescence intellectuelle.

A la mi-avril, cinquante penseurs, activistes, artistes et décideurs africains, réunis par l’économiste togolais, Kako Nubukpo, et le sociologue sénégalais, Alioune Sall, ont signé un texte appelant à la mobilisation des « forces vives » contre la pandémie. Un appel à mettre en commun leurs réflexions pour repenser l’Afrique et contrer les récits prédisant la « fatalité » d’une catastrophe. « Ce qui pouvait ressembler jusqu’ici à une utopie est entré dans l’espace des possibles », affirment-ils.

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Beau geste d’ibk envers la jeunesse malienne, le gouvernement a veritablement adherer a l’idee que le mali de demain se ferait avec la jeunesse !!! ENFIN ON EST COMPRIS MACHALLAH

  2. C’est dans ce moment commme celui-ci meme que on se rend compte de l’importance d’avoir iun gouvernement patriote comme le notre ! amin amina

  3. Bonjour Mr le Ministre de l’Energie, depuis près d’un mois les villes de Sevaré et Mopti sont dans le noir car EDM Mopti n’as pas fait les entretiens des groupes électrogènes. Les populations de ces villes sont à bout, en cette période de grande chaleur, les malades de Tension sont en train de mourir de chaleur e suffocation. Faite vite au moins envoyer des équipes de maintenance car il y a URGENCE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here