« Reiwa », le nom de la nouvelle ère du Japon

0

La nouvelle ère du Japon  s’appelle « Reiwa ». Formée de deux idéogrammes qui peuvent  signifier “agréable” ou “ordre” et “harmonie” ou “paix“, « Reiwa » doit accompagner  le règne de l’empereur Naruhito après l’abdication dans un mois de son père Akihito.

La nouvelle ère du Japon vient d’avoir une nouvelle appellation : “Reiwa”. La décision a été prise par les autorités japonaises lors du Conseil du ministre du 1er avril 2019. Elle prendra effet à partir du 1er mai 2019, jour de la montée au trône de Son Altesse Impériale le Prince Héritier Naruhito, après l’abdication de Sa Majesté l’Empereur Akihito, le 30 avril 2019.

 

Selon les autorités japonaises, «Reiwa» est l’association de deux idéogrammes dont “Rei” qui peut signifier «agréable» ou «ordre» et “wa” peut signifier «harmonie» ou «paix». «Reiwa» signifie la naissance d’une civilisation où règne une harmonie entre les êtres. «Reiwa» provient de la formulation apparaissant dans le Manyoshu qui est la plus ancienne anthologie de la poésie Japonaise, datant de plus de 1 200 ans.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe explique que “Reiwa”, le nom de la nouvelle ère,  provient de la formulation apparaissant dans le Manyoshu: «En ce mois de bon augure pour le début du printemps, le temps est beau et le vent doux. Les fleurs de prunier s’ouvrent comme de la poudre devant un miroir tandis que les orchidées dégagent la douce odeur d’un sachet. » De plus, ajoute-t- il, ce nom “Reiwa ” évoque la naissance d’une civilisation où règne une harmonie entre les êtres. «  Le Manyoshu est la plus ancienne anthologie de la poésie Japonaise, datant de plus de 1 200 ans. Il s’agit également d’un recueil de poèmes japonais composés par des personnes appartenant à une grande diversité des couches de la société, comprenant non seulement des Empereurs, des membres de la Famille Impériale et des nobles, mais aussi des soldats et des fermiers, et symbolisant la riche culture nationale et les traditions bien établies du Japon », a indiqué, dans sa déclaration, Shinzo Abe.

Un symbole fort

« Histoire depuis des temps immémoriaux, une culture hautement respectable et une beauté naturelle unique pour chacune de nos quatre saisons. Nous transmettrons fermement ces aspects nationaux du Japon à la prochaine ère. Alors que les fleurs de prunier annoncent l’arrivée du printemps après le froid sévère de l’hiver et s’épanouissent magnifiquement dans toute leur splendeur, tous les Japonais pourront faire fleurir leurs propres fleurs, ainsi que leurs espoirs pour demain»,  selon le Premier ministre du Japon. Nous avons choisi «Reiwa», déclare-t-il, dans l’espoir que le Japon deviendra une telle nation. « Les jours paisibles où nous pouvons promouvoir la culture et apprécier la beauté naturelle, avec une sincère gratitude, nous allons, avec le peuple japonais, créer une nouvelle ère pleine d’espoir, en décidant du nom de cette nouvelle ère, nous avons renouvelé notre détermination à le faire. »

A noter que  c’est le 1er mai prochain que Son Altesse Impériale le Prince Héritier accédera au trône Impérial. Et c’est en ce moment que le « nouveau nom sera d’usage ».  Selon le Premier ministre du Japon, le Gouvernement prend toutes les mesures possibles pour préparer cette succession historique au trône Impérial par un Empereur de son vivant  afin qu’elle se déroule sans heurts et que le peuple japonais puisse célébrer le jour en symbiose. « C’est la toute première fois depuis environ 200 ans »

Les autorités japonaises expliquent que les noms d’ère, ainsi que la longue tradition de la Maison impériale et un profond désir de paix et de sécurité du pays et du bien-être de la population, ont tissé l’histoire de notre pays, qui s’étend sur près de 1 400 ans. « Les noms d’ère sont également intégrés dans les cœurs et les esprits des Japonais et renforcent le sentiment d’unité du peuple Japonais», selon le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

M.K. Diakité

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here