« Au Sahel comme en Afghanistan, l’arrogance impériale dans toute sa splendeur »

1

[L’actualité vue par…] Faut-il dresser un parallèle entre le retrait américain de Kaboul et la fin annoncée de l’opération Barkhane au Sahel ? Le Mali peut-il « basculer » dans le giron de l’islamisme radical ? Pour Rony Brauman, figure incontournable de l’humanitaire, Paris doit tirer les leçons de l’échec afghan.

Président de Médecins sans frontières (MSF) de 1982 à 1994, le French doctor Rony Brauman a été témoin des longues souffrances de l’Afghanistan, de l’invasion soviétique en 1979 à l’évacuation en catastrophe des troupes américaines, fin août 2021. Intellectuel autant qu’humanitaire engagé, il n’a cessé de mettre en garde sur les dangers du « devoir d’ingérence » et de questionner la supposée « responsabilité de protéger les peuples », dénonçant ainsi l’intervention française en Libye en 2011. Il livre à Jeune Afrique son point de vue sur l’échec de 20 ans d’occupation américaine en Afghanistan… Et sur le devenir de la présence française dans le Sahel.

Jeune Afrique : Que vous inspire l’effondrement du régime afghan soutenu par Washington ?

Rony Brauman : Il montre toutes les limites de ce qui peut être accompli par la force militaire. Elle peut défendre des zones de stabilité mais s’avère incapable de transformer une situation politique défectueuse en réalité vertueuse. L’ignorance de cette réalité entraîne une incompréhension totale du rôle qu’une armée étrangère peut jouer dans de tels pays.

La débâcle finale confirme cet aveuglement car, si l’on savait que le retour des talibans était inévitable, les services américains avaient prévu une période de transition qui assurerait une certaine progressivité. La chute brutale du régime du président Ghani les a surpris et montre à quel point une force d’occupation peut être aveugle et sourde face aux réalités d’un pays où elle se croit implantée alors qu’elle n’y est qu’imposée.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. :) REFLECHISSEZ, VOTRE COMPORTEMENT AUJOURDHUI FERA LE DESTIN DE NOS DESCENDANCES ET LE FUTUR DE CETTE TERRE DES FAAROHW, LE FUTURE DES QUFAAROHW.... :)

    CHERS AFRICAINS NOIRS!
    CHER COMPATRIOTES QUI SE CONSIDERENT NOIRS ET AFRICAINS!

    LES ARABES ONT ENVAHI LE NORD DE NOTRE CONTINENT, ILS SEMENT LE DESARROI ET LE MALHEUR DU GENOCIDE DES NOIRS QUFAAROHW (HABITANTS DES TERRES DES FAAROHW) DEPUIS DES SIECLES, CE GENOCIDE EST COUPLE’ D UN CULTUROCIDE INTENSE A TRAVERS L ISLAM ET SON DJIHAD! L ARABE, SA LANGUE, SA CULTURE ET SA RELIGION ANCESTRALE SONT DES ENEMIS DES NOIRS AFRICAINS ET ENEMIS DE NOS TERRES QUE LES ARABES VEUKENT COLONISER ET REDUIRE L HOMME NOIR EN ESCLAVE, LE DIMINUANT AU NEANT…. VOTRE SCIENCE ET CONSCIENCE EST VOTRE ARME CONTRE EUX, NOTRE ARME ET DEFENCE COLLECTIVE EST DE REFUSER D ETRE BATARDISE’S!

    LES JUIFO-CROISE’S , COUSINS ENEMIS DES ARABES ET LEURS PEUPLES ABRAHAMIQUES EN PERPETUELLES CONCURENCES ET ADVERSITEES MILLENAIRES AVEC LES ARABES, ONT LE MEME BUT QUE LES ARABES, LE MEME DESSEIN PLANIFIE A TRAVERS DES TECHNIQUES ET TECHNOLOGIES SORDIDES PRETENDENT A NOS TERRES ET ONT POUR BUT DE NOUS ASSIMILER MASSIVEMENT ET DETRUIRE NOS VALEURS ET TRADITIONS, NOUS ESCLAVAGISANT FINANCIEREMENT ET MORALEMENT ET MEME INTELLECTUELLEMENT…. LE MEME CULTUROCIDE SUIVI D UN GENOCIDE PAR METISSAGE NOUS EST PROMIS…

    EN TOUTE SCIENCE ET CONSCIENCE NOUS AVONS COMME DEVOIR INDIVIDUEL ET COLLECTIF DE REFUSER LE CULTUROCIDE ARABE EN MEME TEMPS QUE LE CULTUROCIDE ABRAHAMO-CROISE EUROPEEN, CECI EVITERA UN GENOCIDE CERTAIN ET PLANIFIE’ , PERPETRE’ AVEC SUCCES AUTRES PARTS EN AUSTRALIE, EN NOUVELLE ZELANDE, AUX USA, AU CANADA, SUR BEAUCOUP D ILES DU PACIFIQUE, DES CARAIBES ET AILLEURS DANS LE NORD DE L AFRIQUE NOMMEE MAGHREB ANNEXE’ A L ARABIE….MEME L EGYPTE DEVENU UN PAYS DIT ARABE APRES INVASION ET LES TOMBES DE NOS ANCETRES FAAROHW PILLE’ES ET COMMERCIALISE’ES…

    🙂 REFLECHISSEZ, VOTRE COMPORTEMENT AUJOURDHUI FERA LE DESTIN DE NOS DESCENDANCES ET LE FUTUR DE CETTE TERRE DES FAAROHW, LE FUTURE DES QUFAAROHW…. 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here