Trois questions à Tahirou Bah : Réactiver la plainte afin qu’ATT rende des comptes…

10

Qu’est-ce qui motive votre plainte ?

Notre plainte est citoyenne car pour des considérations politiciennes et dans un jeu de passe-passe pour minimiser le rôle d’ATT dans la crise, ces poursuites ont été abandonnées sacrifiant ainsi la vérité au profit du mensonge. Nous savons tous que l’ex Président doit rendre compte de sa gestion de la crise car, il a été l’instigateur principal en ouvrant la boîte de Pandores jetant ainsi le Mali dans un cercle vicieux. Si les décideurs politiques décident d’abandonner ces poursuites après avoir créé la Haute Cour de Justice dilapidant  ainsi le dernier public pour rien que faire du boucan afin de mener les maliens en bateau, ils se trompent.

Etes-vous sûr que votre plainte aboutira ?

Je pense que les citoyens peuvent et sont en droit légitime de réactiver cette plainte par des actions non seulement devant les tribunaux mais aussi si nécessaire, par la rue pour que l’ancien président puisse s’expliquer et rendre des comptes. Cependant, nous en sommes pas dupes cela sera très difficile que notre action ait une oreille à l’écoute car je ne fais aucune allusion en la capacité de la justice de juger cette affaire car, c’est la voie du prince du jour qui est prioritaire dans un pays sous couverture démocratique, mais nous avons d’autres voies de recours car si le Mali s’auto disqualifie à dire la justice et la vérité, nous allons saisir les juridictions africaines et internationales telles que la Cour Africaine des Droits de l’Homme ou même la CPI.

Votre plainte a-t-elle été acceptée ?

La plainte a été déposée et aussi, nos conseils nous ont dit que le Tribunal n’est pas compétent à juger cette affaire. Suite à une réunion avec certains juristes, nous allons publier un mémorandum sur ATT afin de saisir la Cour Constitutionnelle pour qu’elle puisse intervenir en nommant une Commission Indépendante pour enquêter et proposer ses conclusions. L’objectif visé est que ce dossier soit rouvert car la Haute Cour de Justice qui faut-il le rappeler a été créé dans la hâte et dans le seul but de juger ATT ; une Cour qui a été taillé sur mesure et cela relève aussi de l’arbitraire.

Propos recueillis par Bokari Dicko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. BEAUCOUP des députés de l’assemblée nationale ils sons incompétents, LA prochaine législative seront éliminer .

  2. Je pense que cela sera limite de penser que les armes utilisées au Nord sont rentrées avec les Lybiens du Mali pour accuser. Rappelez vous de la demilitarisation du Nord transformé zone de trafic de tout ordre dont tous au sud et au centre ont bien profité. ATT a certes été naif mais lles armes sont passées par d’autres frontières avant d’arrivées au Mali. A ce que je sache le Mali n’a pas de frontîère avec la Lybie. Cherchez à en savoir vous serez très surpris par les resultats. Unissons nous pour trouver une solution à la situation que nous avons en face au Mali.

  3. “…nous allons saisir les juridictions africaines et internationales telles que la Cour Africaine des Droits de l’Homme ou même la CPI…” AU MOTIF DE ……?

  4. Ce fameux Tahirou Bah se croit blanc sain alors qu’il n’en est pas.
    Il tente d’éclabousser ATT avec sa haine amnésique et morteiie ..car le President IBK l’ a déjà”pardonné” de facto.

  5. @Tahirou Bah.Vous avez bien raison.ATT doit répondre de son acte: celui d’avoir accueilli des ex-combattants libyens après la chute de KHADAFFI.S’il avait exigé leur désarmement et leur démobilisation à nos frontières (comme l’ont fait les nigériens), on n’en serait pas plongés dans cette crise qui continue à faire des victimes civiles et militaires.Si on est chef d’Etat on dispose de tous les moyens de l’Etat avec bien d’autres privilèges.Parcontre si on commet une erreur ON DEVRAIT REPONDRE devant la justice.C’est tout simplement pourque tout les potentiels présidentiables sachent que cette fonction de Président comporte aussi des exigences en contre partie.Nous ne sommes pas contre ATT ou Soumaila…mais nous voulons éviter de telles imprévus à notre pays pour le futur.

  6. Mais foutez lui la paix . On a liberez moussa traore maintenant c est att que vous voulez emprisonner .et demain can sera qui? Svp laisses se monsieur vivre une retrAite meritee et paisible.

  7. AW TE’ MALO ET VOUS ETES FONCIEREMENT IGNORANTS. SEULE LA HAUTE COUR POUVAIT JUGER ATT. ELLE L’A BLANCHI!!!! ALLEZ-Y CONSULTER LES DOCUMENTS DE LA HAUTE COUR. LES ACCUSATIONS CONTRE ATT ETAIENT ANCRE’ES DANS LES EMOTIONS, LA HAINE, LA MECHANCETE’ ET L’IGNORANCE. Les personnes qui ont initie’ la poursuite judiciaire contre ATT, se sont ressaisies, ont compris leur erreur et se sont reconcilie’es avec lui.
    LE MALI A D’AUTRES PRIORITE’S BEAUCOUP PLUS IMPORTANTES QUE DE PERDRE SON TEMPS A’ LIRE VOS BETISES!!!!
    LA RECONCILIATION AU MALI VA CONTINUER! NOUS NE LAISSERONS AUCUN IMBECILE L’ARRETER!!!!!

  8. Mdr il faut que Tahirou Ba soit un bon citoyen d’abord en payant ses impôts et pourquoi son école privé a été fermer donc qu’il soit propre d’abord après il pourra parlé de notre soldat de la démocratie.
    Il passait tout son temps à faire l’amour dans son école donc il a intérêt a être calme.

  9. Un plaisantin qui veut simplement se faire voir, mais malheureusement de la mauvaise manière.
    Les actes d’un président de la république et ceux des ministres en exercice de leur fonction ne peu être jugé par les tribunaux ordinaires.
    C’est bien la Cour Suprême qui avait ouvert l’informat sur ATT, une commission parlementaire faisant office de chambre d’instruaction a fait son travail et l’affaire a été classée sans suite. Voilà qu’un illuminé veut nous faire le juriste du 25h, inventer pour nous d’autres textes pour trancher nos affaires publiques !
    Comme le disent le malinké, ce petit peul doit être fouetté publiquement pour donner une bonne leçon aux autres aventuriers juridiques.

Comments are closed.