Aljohar Ag Hamdou, membre de la Société Civile de Menaka : Les vrais défis

0

Leader de la société civile de Ménaka, Aljohar Ag Hamdou, estime que constitué d’hommes d’expériences, le M5-RFP doit s’inscrire dans la paix et d’avancer sur les enjeux qui urgent aujourd’hui, c’est-à-dire de revoir le fonctionnement de nos institutions.

Aljohar dit ne pas perdre confiance au M5-RFP. Il invite les Maliens à faire confiance aux autorités de notre pays, notamment, le président de la République en premier lieu parce que, dit-il, c’est lui qui incarne la nation, il incarne la sauvegarde de l’unité nationale. Cependant, M. Aljohar dit non à toute tentative de déstabilisation qui nous ramène encore en arrière, aujourd’hui, il s’agit d’avancer et de construire le pays, dit-il.

Le jeune leader de la société civile de Ménaka, croit fort que notre pays a des institutions qui ne répondent pas aux aspirations du peuple dans toutes ses composantes. “Aujourd’hui nous devons recomposer nos institutions, redéfinir sur nos contextes nationaux, nos contextes régionaux pour faire du Mali un grand Mali comme les autres grandes nations notamment les nations européennes et certaines nations magrébines”, propose-t-il. Selon lui, il ne s’agit pas d’un agenda personnel, il ne s’agit pas d’un agenda électoral, ni d’agenda de poste mais, de construire le pays, de construire la nation. Il lance un appel à la jeunesse malienne pour qu’elle comprenne qu’aujourd’hui, c’est le tour des jeunes.

A l’entendre, il ne s’agit plus de cette génération qui a été là, qui a fourni ses efforts, qui a été là dans les années 1990 à l’avènement de l’indépendance. “Nous avons besoin d’une jeunesse agissante qui contribue à consolider tous les secteurs de notre nation et qui fait du Mali une nation où il y’a l’égalité du territoire et l’égalité de chance partout, du nord au sud”, a conclu, le jeune leader de la société civile de la région de Ménaka.

 

Ibrahima Ndiaye

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here