Comité national de suivi du PURD-RN : De vrais progrès constatés

0

La réunion de la commission de suivi du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord (PURD-RN) s’est déroulée le vendredi 5 août 2016 dans la salle de conférence du ministère de la solidarité et de l’action humanitaire, en présence des gouverneurs des régions de Tombouctou, Gao, Taoudenit et Ménaka, des représentants des départements ministériels membres du comité national de suivi du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord et des membres du cabinet.                                                                                                             

Sous la présidence du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hammadoun Konaté.

L’ordre du jour de la session du comité national de suivi du PURD-RN a porté sur l’état des lieux ; le point d’exécution du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord ; les réponses des agences AGETIPE et AGETIER  aux recommandations de la mission, des échanges sur la préparation de la 3eme phase prévue à partir de janvier 2017.                                                                 Dans son allocution, le ministre de la solidarité et de l’action Humanitaire, Hammadoun Konaté, a déclaré que ce programme qui intervient dans les régions du Nord du Mali et une partie de Ségou et de Mopti constitue une priorité du gouvernement et singulièrement des plus hautes autorités de notre pays. Le ministre Hammadoun Konaté a indiqué que « ce programme vise à créer de meilleures conditions, pour la réinstallation de l’administration après la crise multidimensionnelle qu’a connue notre pays ».

Le ministre Hammadoun Konaté a souligné que, « malgré la situation difficile que vit notre pays avec l’émergence de multiples priorités, le PURD-RN a bénéficié de financements substantiels sur budget national, à hauteur de 10, 447 milliards pour sa première phase et 23, 405 milliards pour la deuxième, au cours des années 2013 et 2014. Ainsi pour l’année 2017, il est prévu une inscription de 7,7 milliards de FCFA.

Le ministre de la solidarité et de l’action Humanitaire a révélé que « trois ans après le démarrage de cet important programme, il ressort des conclusions de la récente mission de suivi et d’évaluation du dit programme soumises à l’examen que les travaux prévus s’exécutent à hauteur de souhait, avec la participation d’entreprises locales. Egalement, il est constaté que d’importants progrès ont été réalisés, dont entre autres : réhabilitation de la majeure partie des infrastructures détruites, ce qui a permis le retour de l’administration et la restauration de l’Etat sur une bonne partie du territoire ; les services sociaux de base, des opportunités d’emploi aux jeunes et aux femmes.

Par conséquent, le ministre soutient que cela ne pourrait en être autrement lorsque l’on connait tous les affres subies par ces régions, suite à la crise de 2012 qui a provoqué une destruction massive d’édifices publics et privés, d’équipements socio-économiques, de moyens logistiques et le déplacement massif de centaines de milliers de personnes vers des zones plus sécurisées.

Le ministre a enfin félicité les gouverneurs de région, les responsables des agences et membres impliqués dans la mise en œuvre du PURD-RN. Il les a exhortés à formuler des recommandations, afin de contribuer à la restauration de la paix  et ‘amorcer le développement durable des régions concernées du Mali.

Une présentation de l’état des lieux des activités réalisées par région a été présentée au cours des travaux par le conseiller technique Ismaila Konaté et des perspectives ont été dégagées.

Alassane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER