Coup bec de Soloni : Le sort de Kidal aurait-il finalement échappé au Mali et à ses autorités ?

95

Devant les faits « têtus »,  l’on ne peut ne pas se poser cette question. Ce dernier fait en date est effectivement l’impossibilité pour la Commission Justice, vérité et réconciliation de se rendre à Kidal dans le cadre de sa mission de prise de contact du terrain. Des commissaires et le président de ladite commission ont fait Sévaré, Gao et Tombouctou et sont retournés à Bamako sans se rendre à Kidal.

L’on n’a jamais cessé au Mali de parler de la bravoure de nos ancêtres, ceux qui ont résisté et combattu les forces obscurantistes et méprisantes du colonialisme. Tous les superlatifs sont employés pour évoquer la grandeur d’âme et d’esprit de nos ancêtres. A leur suite le président Modibo Kéita aussi a marqué l’histoire du Mali par sa détermination à maîtriser la rébellion. Pour rappel, la  première rébellion touareg  aurait eu lieu en 1911 au soudan Français.  En 1917 la France aurait massacré la rébellion et a même pris la décision de refuser l’inscription des enfants de touareg à l’école. Quand en 1960, il s’est agi de l’indépendance du Mali, les rescapés Touaregs  ont refusé de  s’allier au Mali. Certains voulaient s’allier à l’Algérie, d’autres voulaient constituer un territoire. Avec la révolte des Fellaga à KIDAL, des villages auraient été décimés. A partir de 1972, suite à la famine, beaucoup de Touaregs vont émigrer en Libye. En 1986, Kadhafi prête main-forte aux Touaregs en les intégrant dans son armée pour combattre le Tchad. De fil en aiguille, de révolte en révolte, finalement le premier mouvement touareg organisé vit le jour en 1988, le Mouvement Populaire pour Libération de l’Azawad (MPLA) avec Iyad comme leader. Après beaucoup d’autres mouvements verront le jour. Après la révolte contre Ménaka en juin 1990, il y’a eu les  accords de Tamanrasset,  sous l’égide de l’Algérie. En 1992, l’accord signé entre le Mali et le MFUA a formulé les recommandations telles que : l’intégration dans l’armée des rebelles ; la mise en place d’une commission pour préserver les droits des touaregs, pour veiller sur la cessation des hostilités, pour accorder un statut particulier au Nord.

Cette histoire évoquée a tout son sens. Le philosophe feu Mamadou Lamine Traoré disait : « Face  à l’Europe et avec ses canons, sa terrible soif de pouvoir et sa pensée  fortement structurée, la civilisation africaine s’est écroulée, vaincue et fascinée. A  la conquête par les armes succéda la conquête par les idées : les Noirs instruits mirent des masques blancs et la nouvelle pensée africaine se détourna de l’Afrique pour ne considérer que les idées de l’Europe sur l’Afrique …L’intellectuel africain, fasciné par tout ce qui venait d’Europe, a laissé couler sa pensée dans les formes, images, représentations et théories élaborées sur l’Afrique par les penseurs européens. Cet intellectuel lui-même n’était qu’une création de l’Europe. La pensée africaine cessa d’être une forme historique autonome de culture pour ne devenir qu’une métamorphose, une forme dégradée, un avatar de la pensée européenne » (thèse, Philosophie et Géomancie, Introduction, pp. 6-7).

Les sacrifices auxquels la France consent au Nord du Mali (mort de militaires, de journalistes et dépenses financières) n’ont qu’un seul but, comme l’a fait savoir  le député français de l’UMP, Alain Marsaud:La paix dans cette région essentielle de l’Afrique passe par une partition, forcément douloureuse mais il n’est pas d’autres solutions y compris pour nous, Français, engagés militairement sur zoneEn cela la France respecte sa ligne en tant que membre de l’impérialisme mondial dont les intentions sont on ne peut claires quant aux pays du tiers-monde. En voici la teneur de l’article 4 : «Tous les pays du tiers-monde sont divisibles et leurs frontières déplaçables selon notre volonté. Le respect de l’intégrité territoriale n’existe pas pour le tiers-monde ». L’incapacité de la commission de réconciliation de se rendre à Kidal serait sans aucun doute une phase d’application de la charte de l’impérialisme, même après la signature et l’accord de paix. Wait and see !

J. DJIRE.

 

PARTAGER

95 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir cher Mr dites moi qu’est-ce-que vous gagnez avec Kidal pourquoi tant de mystère autour de kidal vous faites les enfants pour rien du tout le onde touche deja à sa fin mieux vaut la terminer en beauté supposons qu’on donne l’indépendance à Kidal je ne croisque les 2 autres régions du nord a savoir Gao et Tombouctou vont le suivre vraiment Kidal nous coute plus qu’il nous apporte si c’est le pretrole on a rien a foutre qu’ils prenent leur pétrole en ce moment on va les vendre les céreales de l’Etat du Kenedougou votre pays le Mali l’un des meilleur producteur d’or dans le monde et qu’estceque cela rapporte aux Maliens moi je suis Malien on dit que le Mali beneficie des 10% je n’aie jamais vue de l’or et pourtant je ne suis pas le seul et on n’est pas encore mort. Alors vendeur illusions on veut la vie du peu qui nous reste tranquillement .Ils courent derrière l’argent qui n’est que l’héritage de Dieu Tout vien de la terre et retournera de la terre ; Je vous emprie ne faites pas pour rien et apres vous hériterez qu’une minute de silence mal exsecutée alors réfléchissez a ça etresigne car la messe est deja dites ;Ou est le bloc sovietique ,ou est la fédération de Yougoslavie le soudan la libie cers Maliens sauvez vous et sauver votre progéniture e tcréer une federation du Mali en5 Etats avec comme capitale federale Bamako 1er Etat Kayes ( Kayes ,Koulikoro);2em Sikasso 3em etat Ségou (Segou et Mopti);4em etat Gao ‘Gao et Tombouctou 5em Etat Azawad (Kidal ) La 2 solution pour la paix serait de faire deux referendums (pour ou contre) Kidal reste avec le Mali pour tout leMali entier ça voudrais dire qu’on est prêt a mourir et un 2em référendum à l”échelle de Kidal seulement organiser par la communauté internationale voila ma contribution pour une paix durable au Mali

  2. D’ailleurs, allez y vous plaindre chez ceux qui ont crée cette guerre. IBK fait de son mieux pour trouver une issue favorable dans l’intérêt de tout le peuple malien
    Au lieu de raconter des sottises, allez-y vérifier les infos sur le terrain si jamais ceux qui exploitent ont traité avec le gouvernement IBK ou les rebelles

  3. Les conditions sont mises en place pour retrouver totalement la paix. Les patrouilles sont mises en place pour sécuriser cette zone où la sécurité est encore précaire

  4. Il faut nous laisser avancer avec votre pessimisme. Déjà l’accord a été signé, les hostilités ont pris fin, les groupes armés ont tous laisser les armes et qu’est que vous voulez de plus. Le retour des administrations se feront bientôt parce que il y’a un accord qui contient des engagement et donc il faut que ces engagement soient respectés par tous les parties signataires de l’accord. Vive l’accord d’Alger et vive le Mali uni !

  5. Monsieur le journaliste quand les groupes armés acceptent d’aller parler, sensibiliser les villes et les localités du nord sur la stabilité et la réconciliation nationale, c’est quelque chose qui montre que l’espoir est promettant et que les efforts du gouvernement et de la communauté internationales ont donné fruits. Vive la paix !!!

  6. Monsieur le journaliste que cela vous plait ou pas IBK réussira ce processus de paix et le Mali restera un et indivisible. Vive l’accord de paix !!!!

  7. Il y’a une patrouille mixte, la campagne de sensibilisation des autres tribus du nord sont en cours par le comité de suivi de l’accord. Mais qu’est que voulez vous dire à propos s’échappe? Les écoles sont ouvertes, les réfugiés retournent. Quoi de plus ?

  8. Seulement les gens qui ne voulaient pas qu’IBK réussissent à ramener la paix dans ce pays disent ces genres de propos. Les chosent avancent partout au nord et si vous vous nous racontez autre chose qu’est ce qu’on va dire de cela. Il faut nous raconter autre chose sinon cela ne passe pas.

  9. Le KIDAL n’échappera jamais au Mali et à ses autorité. Le Mali est un et indivisible. Si c’est cela votre souhait Dieu le tout puissant n’exaucera jamais cela. Vive le Mali uni !!!

  10. La paix n’a pas de prix, déjà que la Commission vérité, justice et réconciliation est en place je pense que petit à petit les choses rentreront dans l’ordre. Il y’a une feuille de route pour la mise en œuvre de l’accord, on ne peut pas brûler les étapes, il faut savoir cela aussi.

  11. IBK vous êtes vraiment un homme de la situation, c’est-à-dire la solution. Ils ont tout fait pour bafouer et saboter vos efforts pour sauver l’intégrité territoriale de notre pays, mais grâce à Dieu aujourd’hui vous avez pu réunir les hommes qui prenaient des armes contre ce pays et leurs sensibiliser de laisser les armes. IBK la solution vraiment pas de mot pour vous.

  12. La paix n’a pas de prix. Sauvons nos familles, nos frères, nos enfants. Il est temps que nos sœurs et frères du nord reprennent la vie normale comme nous les autres vivent normalement. Je demande à toutes parties signataires de l’accord de paix de faire tout pour que ces phases soient la dernière pour une paix durable au Mali. Vive le Mali uni et paisible !!!

  13. Vraiment chapeau à IBK et à son gouvernement qui ont fourni tous les efforts pour qu’aujourd’hui les fils du Mali forment une table ronde pour discuter le sort du Mali. Félicitations à toutes les parties prenantes de l’accord d’Alger.

  14. Bonjour chers compatriotes.
    Le Mali sera divisé, Ce n’est pas mon souhait, mai un plan divin. On n’y peut être changer.
    Dans tout les cas, ce monde est passager et sera détruit. Ce qui compte est d’avoir accès au ciel, par grâce.
    Pour cela, il faut chercher le Dieu vivant, qui créa l’univers.

    Proverbes 19
    21 Il y a dans le coeur de l’homme beaucoup de projets, Mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit.

    Psaumes 50
    10 Car tous les animaux des forêts sont à moi, Toutes les bêtes des montagnes par milliers;
    11 Je connais tous les oiseaux des montagnes, Et tout ce qui se meut dans les champs m’appartient.
    12 Si j’avais faim, je ne te le dirais pas, Car le monde est à moi et tout ce qu’il renferme.

    Voici la révélation:
    http://www.ministeresam.org/fr/prophetie-pour-le-mali-le-royaume-uni-et-lamerique-du-sud/

    Que l’Esprit du Seigneur soit avec tous.
    Amen!

  15. Carabia 30 nov 2015 at à 10:43
    22 commentaires “Un arrangement médiocre, ou une paix boiteuse, vaut mieux que la guerre.”

    Erreur!
    Grave erreur même, à mon sens! 8) 8) 8)

    Un arrangement médiocre, ou une paix boiteuse, SONT LES MOYENS LES PLUS SURS de retomber dans la guerre dans 2 mois, 6 mois, 1 an…. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ne pas VRAIMENT TRANCHER un problème, revient à ne jamais VRAIMENT le RESOUDRE! 😥 😥 😥
    😥 😥

    Et cette rebellion perdurant depuis les années Modibo Keita, il me semble QU’ON AURAIT LE TEMPS DE S’EN RENDRE COMPTE!!! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  16. “Ce dernier fait en date est effectivement l’impossibilité pour la Commission Justice, vérité et réconciliation de se rendre à Kidal dans le cadre de sa mission de prise de contact du terrain.”
    A lire ce passage, une question me vient en tête: Quelles sont les causes de cette impossibilité?
    Je pense Mr DJIRE en tant qu’un journaliste que vous devriez nous éclairer à ce sujet.

    • Fof1er 😛
      “Je pense Mr DJIRE en tant qu’un journaliste que vous devriez nous éclairer à ce sujet.”

      Il ne peut pas! 8) 8)

      Comme le but de cet imbécile est “faire croire” que c’est la France qui l’empêche, et comme il sait bien que c’est d’une part arch-faaux et d’autre part facilement vérifiable, il est bien obligé de “passer sous silence” les causes réelles!… 8) 8) 8) 8)

      Quand on est journaliste à 2 balles et qu’on vise à tromper le lecteur crédule, il faut bien passer sous silence certains points, y compris quand ils sont le fond même du sujet! :mrgreen: :mrgreen:

      Pas vrai minable Djiré? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  17. pas d’autre solution il faut que le gouvernement envoyer les forces armées et des sécurités à KIDAL regardez tous les habitants des villes du nord mieux respires sauf à KIDAL y’a quoi à KIDAL pour Eviter de dégâts de sable ❓ 😈 😈 😈

  18. Pour ma part, il faut que les journalistes évitent de jeter de l’huile sur le feu. En effet, le métier de journaliste consiste à informer l’opinion nationale et internationale sur des faits à l’aide de sources sûres et fiables. Malheureusement, certains journalistes de notre pays semblent ignorer ce fait. Ils se résument aux colportages d’informations sans sources fiables. C’est dommage!!!

  19. Toute mise en application de l’Accord d’Alger doit rester bloquee jusqu’a la mise sous controle Malien de l’ensemble du territoire Malien par les forces de Securite Malienne.Les Nations Unies et la Communaute Internationale ,y compris la France doivent etre informees de ce blocage du processus de paix.Le probleme de Kidal sera donc au centre de la soiution de la crise du Nord.L’hypocrisie de certains acteurs de cette crise sera donc mise au grand jour.Le Mali devra demander au Conseil de Securite d’autoriser la MINUSMA en collaboration avec le l’Armee Malienne de prendre toutes les mesures requises pour etendre l’autorite du Mali sur l’ensemble de son territoiure et la mise en application de l’Accord d’Alger.Entre temps,la MINUSMA sera completement structuree avec l’arrivee des soldats Allemands et d’autres troupes Europeennes plus neutres.La BerKhane devra sortir du cadre de la crise du Nord et s’orienter entierement vers la lutte contre les terroristes.La MINUSMA devra etre armee consequemment pour l’accomplissement de sa vraie mission qui est de preserver l’unite du Mali et la stabilite politique de ce membre des Nations Unies,victime de l’instrumentalisation de certains de ses membres.

  20. “L’incapacité de la commission de réconciliation de se rendre à Kidal serait sans aucun doute une phase d’application de la charte de l’impérialisme, même après la signature et l’accord de paix.”
    Mon cher DJIRE, Qu’est-ce-qu’il a pu bien empêcher la commission de réconciliation de s’y rendre? Je pense que cela devrait vous incitez à aller chercher les raisons de cet empêchement. C’est ainsi, l’on distingue les bons journalistes des mauvais et non de faire des analyses personnelles.

  21. “Les sacrifices auxquels la France consent au Nord du Mali (mort de militaires, de journalistes et dépenses financières) n’ont qu’un seul but, comme l’a fait savoir le député français de l’UMP, Alain Marsaud: “La paix dans cette région essentielle de l’Afrique passe par une partition, forcément douloureuse mais il n’est pas d’autres solutions y compris pour nous, Français, engagés militairement sur zone”

    STRATEGIE SOURNOISE: Ce connard de journaleux manipulateur prend le propos isolé D’1 SEUL DEPUTE (alors que la France en compte plus de 600! 8) 8) 8) 8) ), et fait passer ça comme une “position de la France”! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Mais bien entendu, comme “l’anti-France-tous-azimuts” est le refrain obsessionnel de nos couches les plus limitées intellectuellement parlant, soyons sûrs que ce papier démagogue et populiste “anti-France” va faire un triomphe….au moins parmi les chefs de grin et les chauffeurs de sotrama! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Ensuite, ce même connard laisse entendre que cette commission a été “empêchée” de s’y rendre, alors que plus simplement, s’y rendre serait un NON SENS compte tenu des tensions explosives qui règnent là-bas! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    TOUT LE MONDE NE PEUT PAS ETRE AUSSI CON QUE MARA! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  22. le député français de l’UMP, Alain Marsaud: “La paix dans cette région essentielle de l’Afrique passe par une partition, forcément douloureuse mais il n’est pas d’autres solutions y compris pour nous, Français, engagés militairement sur zone”
    Je pense que c’est une analyse personnelle du député français et non de toute la France. Même si cela s’avérait vrai, on ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Soit la France est engagée à aider le Mali à retrouver son intégrité territoriale pour l’intérêt de tous ou elle ne le fait pas. A mon avis, l’espoir est permis et je pense que tous ces troubles seront un lointain souvenir.

    • Le sage
      “Je pense que c’est une analyse personnelle du député français et non de toute la France. ”

      Absolument!

      Mais ce minable manipulateur de Soloni (vraiment “ni” d’ailleurs 😛 ) vise ici à faire de l’audience; Et pour ça, exciter le sentiment viscéral anti-France de nos milliers de nationalistes à deux balles est un très bon moyen! 8) 8) 8)

      Et il n’a d’ailleurs pas choisi AU HASARD 8) le député qu’il cite, puisque Marsaud est un député Sarkoziste défendant des positions et raisonnements……. Sarkoziste! Il s’est bien gardé de citer des centaines d’autres députés Français qui eux, s’opposent à l’idée de partition! 8) 8) 8)

  23. Malgré la volonté manifeste des touaregs de ne pas aller à la paix,l’Etat malien a toujours pris en compte la région de Kidal dans tous ses programmes de développement.je pense que ces personnes feraient mieux de rejoindre la République et permettre à leurs parent de bénéficier des services de l’Etat.

  24. Le sort de Kidal n’a pas du tout échappé à l’Etat malien.
    L’arrivée de la délégation de la commission Vérité et Réconciliation dans cette zone est conditionnée par l’application de l’accord de paix.Et nous espérons que les touaregs vont collaborer dans cette application pour le bien de notre Mali.

  25. Le sort de Kidal n’a pas échappé aux autorités du Mali. La commission vérité et réconciliation a son calendrier et une démarche à suivre. De ce fait si elle ne s’est pas rendu à Kidal, il doit y avoir une raison mais pour éviter de mettre la charrue avant les boeufs on attends de voir.

  26. L’occident peut bien vouloir conquérir nos terres comme vous le faites penser à travers vos écrits mais ce qui est déplorable dans ce cas est que il y a des personnes qui se disent maliens et qui aident à accomplir ces désirs malsains pour des intérêts mesquins. C’est le cas de Iyad qui ne perds rien pour attendre car grande sera sa déception qu’il ne pourra pas exprimer.

  27. Les personnes que nous reconnaissons en tant que belligérants dans cette crise du Nord sont engagés pour la paix. Ils ne sauraient en aucun cas mettre en doute cet accord qu’ils s’efforcent chaque jour de défendre. En ce sens donc la partie du territoire qu’ils occupaient ne peut en aucun cas échapper aux autorités du pays. Nous sommes dans la dynamique de la paix et ceux qui ne sont pas dans cette lancée doivent évité de détourner les actions des acteurs de la mise en oeuvre de cet accord pour désinformer l’opinion publique.

  28. Il ne faut jamais prêter le flanc à ces ennemis de notre pays.
    Ils piétinent les accords de paix dans le seul but que le gouvernement malien prenne des la résolution de rentrer en guerre contre eux.
    Ainsi cette partie du territoire sera leur propriété et ils auront de bons arguments.
    Mais IBK ne va jamais accepter cela car il un est homme de paix et de consensus. 👿 👿 👿 👿

  29. Notre pays peut, ou doit s’en sortir !!! Les maliens doivent rester fort mentalement, qu’il n’y ait plus de dissociation, le temps est à l’unisson, entre nous il doit y avoir une aide et une assistance mutuelle !!!

  30. Tous les pays peuvent être divisibles selon la volonté de la France mais ce ne sera pas le cas au Mali.
    Que les rebelles le veuillent ou pas Kidal et toute les zones restent et demeureront le territoire malien et s’ils ne veulent pas faire parti du Mali, ils iront construire leur pays mais sous d’autres cieux et pour ce la je compte sur nos autorités.

  31. IBK fait la fierté des peuples Malien, il est également un pivot pour le développement du Mali, un garant de la réussite et l’avancer du Mali.
    Les accord de paix sont faits nous devons respecter ces accords et laisser ce journaliste dire ce qu’il veut.
    Toutes les villes du nord reprennent leurs activités alors VIVE LA PAIX

  32. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  33. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  34. Ce que les touaregs veulent imposer à notre pays,c’est l’option de la guerre.l
    Mais puisque le président IBK tient à la quiétude de ses compatriotes,il ne veut pas répondre par la violence.C’est pour cette raison qu’il va doucement pour mener à bout ce processus de paix et de réconciliation.
    Merci à IBK pour son esprit de paix. 😯 😯 😯 😯

  35. Moi je pense que le responsable de cette situation c’est Iyad Ag Ghali. Il pense qu’il est un homme fort à travers ces menaces mais qu’il sache qu’il court à sa perte car dans très peu de temps, ces personnes qui le manipulent verront qu’il n’est plus productif et le reste ne surprendra personne.

  36. Un arrangement médiocre, ou une paix boiteuse, vaut mieux que la guerre.
    Nous sommes convaincus que le Mali respirera de nouveau et la population du nord sera en paix.
    La signature de cet accord de paix a pour but de satisfaire l’intérêt général de la population Malienne.

  37. IBK est un homme de la paix, il incarne la paix et la réconciliation. Il a tout à accepter pour que l’accord puisse être signé, après la signature de l’accord plusieurs il a fait preuve de bonne foi dans le cadre de la mise en n’œuvre de du processus de l’accord de paix et de réconciliation. Les s’autres partie doivent faire preuve de bonne foi et responsabilité, ils doivent respecter leurs engagement pour que le pays enfin retrouver la paix et la sécurité durable.

  38. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  39. Tous les Maliens sont pressés de sortir de cette crise. Le pays va retrouver son intégrité territoriale.
    Avec la signature de cet accord le peuple Malien sera constitué en famille en respectant et en reconnaissant la constitution.il est clair de savoir que tout le monde souhaite la paix .
    Cet accord va renforcer la capacité de Régler les problèmes de sécurités, militaires, politiques, institutionnelles, et assurer le développement socio économique des régions des régions.

  40. Si la France consentit des sacrifices au Nord c’est dans leur propre intérêt car ces gens n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts comme Mittérand avait coutume de dire et c’est cette même logique qui anime
    les dirigeants d’aujourd’hui. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Ces rebelles sont manipulé par la France mais tôt ou tard, le couteau se retournera contre eux. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  41. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  42. L’engagement et la volonté du président IBK font que la région de Kidal ne peut jamais échapper au Mali.
    Nous savons que ces touaregs feront tout pour que la division demeure,mais le président n’acceptera jamais cela car c’est ensemble que le Mali est fort.

  43. Le retour de la paix dans le nord Mali est certes difficile, mais possible. Tout le peuple malien doit se mobiliser derrière nos leaders, IBK et son gouvernement sont engagés, déterminés pour la lutte du retour et le maintien de la paix et la réconciliation dans le nord Mali. La crise du nord Mali est une crise qui date depuis la veuille de l’indépendance. C’est normal que les maliens doutes de cet accord, car la crise a connu des confusions et beaucoup d’atrocités qui continue jusqu’à présent. Mais IBK et son gouvernement œuvrent pour une paix possible et durable. Les maliens doivent accorder la confiance totale à nos leaders.

  44. On ne fait la guerre que pour conclure la paix : donc, entre le soldat de la guerre et le soldat de la paix, la seule différence que j’aperçoive, c’est que le soldat de la paix prend le chemin le plus court ; il arrive au but tout de suite, il arrive à la paix sans traverser la guerre. IBK est un soldat de paix alors suivons tous son exemple et pratiquons la paix .
    La signature de l’accord de paix et la réconciliation au mali est un point de départ, le pays connaîtra favorablement de nouveau changement .Alors pratiquons la paix et faisons preuve de patriotisme

  45. Enfin le drapeau malien flottera sur toute l’étendue du territoire nationale. IBK a promis cela à tous les maliens, nous devrions prendre notre mal en patience car l’accord de paix poursuit son parcours de mise ne n’œuvre. 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  46. Kidal n’a pas échappé aux autorités maliennes pour la seule et simple raison que tous les points de révendication des touaregs ont été pris en compte par l’accord de paix.
    L’application de ces accords permettra à l’Etat malien d’avoir le contrôle total de du pays.
    Vive un Mali uni. 😆 😆 😆 😆

  47. “Devant les faits « têtus », l’on ne peut ne pas se poser cette question. Ce dernier fait en date est effectivement l’impossibilité pour la Commission Justice, vérité et réconciliation de se rendre à Kidal dans le cadre de sa mission de prise de contact du terrain. Des commissaires et le président de ladite commission ont fait Sévaré, Gao et Tombouctou et sont retournés à Bamako sans se rendre à Kidal.”
    Est ce que vous avez posé la question de savoir pourquoi la commission n’est pas allé à Kidal?
    On ne peut pas faire une analyse de en ne tenant compte que de nos sentiments ou de nos perceptions des choses. Il faut, dans la quête de l’information vraie rencontrer les personnes ressources avant de faire des faire ce genre d’analyse.

  48. Dans ce processus de la signature de l’accord de paix, il est nécessaire que l’un des partis soit respectable .
    Nous sommes tous fils du Mali et Nous épousons tous les même idées :La paix .
    lors faisons preuve de patriotisme et pratiquons la paix .
    Mieux vaut une mauvaise paix que la meilleure guerre.

  49. Pourquoi va-t-elle se rendre là-bas ? Pourquoi les journalistes, pour bien faire leur travail ne se rendent pas sur le terrain comme souhaité ? Pourquoi il vous faut toujours vous en prendre aux autorités maliennes ?

  50. Le sort de Kidal ne saurait en aucun cas échapper au Mali et à ses autorités car plusieurs avancées ont été observées sur le terrain ce n’est pas une seule visite de la commission vérité et réconciliation qui vous permettra de tirer des conclusions si incohérentes. Soyez un peu plus objectif dans vos analyses.
    Lisez le rapport du chef de la mission du bureau de coordination des affaires humanitaires et dites quelle conclusion vous en faites. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  51. Les partis s’engagent à une vraie réconciliation fondée sur certains éléments clés : élaboration de la charte nationale, mise en place de la commission vérité, justice, réconciliation, mise en place d’une commission de lutte contre la corruption et l’impunité, enquête internationale sur les violations des droits de l’homme pendant la crise, pas d’immunité et donc d’impunité. Il est préconisé la réforme profonde de la justice à travers le renforcement des ressources humaines, la valorisation des autorités traditionnelles, la formalisation du rôle des cadis. Les questions humanitaires sont évoquées pour créer les conditions pour un retour des populations refugiées et déplacées ainsi que leur intégration communautaire et leur réinsertion économique. Chaque partie, mais également les organisations non gouvernementales, ainsi que les agences internationales sont invitées à jouer leur rôle dans ce segment dans la bonne foi, la transparence avec le seul souci de secourir ceux qui sont dans le besoin.

  52. Le fait que la commission paix, justice et vérité est dévié Kidal ne signifie point que Kidal ne fait point partie du Mali, non loin de là monsieur le journaliste. Le cas Kidal est très différent des autres région de notre pays, la crise du nord Mali est connu de tous, donc il faut d’abord la mise en œuvre de l’accord pour que la dite commission entre afin à Kidal.

  53. Le processus d’intégration de certains ex combattants et celui du DDR seront menés de manière concomitante avec l’Etat à la manoeuvre à travers des commissions constituées à cet effet. Des patrouilles mixtes sont prévues pendant ce procesus qui sera délicat à conduire. Le redéploiement des forces armées et de sécurité se fera de manière progressive avec l’implication des organes de soutien prévus (MINUSMA, Commission technique de sécurité…) et devra concerner des effectifs tenant compte d’une présence significative des ressortissants du nord. La réorganisation des forces armées et de sécurité, déjà entamée par l’Etat, est traitée par l’accord qui insiste sur le respect de règles internationales en la matière, préconise la création de police territoriale, l’association des citoyens à travers des comités locaux de sécurité et la réforme du secteur de la sécurité par un conseil national à réorganiser

  54. Nos journalistes doivent participer au processus de paix en posant des actes de paix et de sorties de crise.
    Mais le constat est plutôt alarmant. Ce sont des incitateurs à la haine et à la révolte à la solde des opposants qui veulent coute que coute prendre le pouvoir par tous les moyens.

  55. La signature de cet accord est favorable pourvu que la paix revienne au Mali. IBK et son gouvernement sont les plus actives sur cet accord plus que les rebelles de la CMA. Cet accord est très favorable pour notre pays car la paix, sécurité, l’intégrité territoriale et la constitution reste toujours à préserver.

  56. Les efforts du gouvernement dans le processus de mise en œuvre de l’accord de paix n’est point vaine. Le territoire malien reste inséparable. Kidal appartient au Mali et Kidal a toujours appartenir au Mali.

  57. Ces chefs touaregs savent bien ce que la paix les apporte. Iyad sait très qu’il n’a pas fait partir dans la signature des accords de paix donc nous irons à la paix sans lui. Nous ferons face à ces menaces.

  58. Les détracteurs essaient toujours de faire croire à la population malienne que Kidal ne fait point partie du Mali. Les actions de foi ont été élaborer et même d’autre en perspectif pour le retour définitif de la paix dans le nord Mali.

  59. La levée des mandats d’arrêt est une forme de règlement du conflit entre le Mali et les rebelles .
    La signature de l’accord de paix est un véritable point de départ pour que le pays puisse sortir dans cette situation.
    Laissons ce journaliste raconter ce qu’il veut le Mali veut la paix et en parlant de cette partition de l’espace malien nous sommes strictement d’accord que cela ne marchera pas

  60. L’insécurité dans la région de Kidal est connu de tous, vous savez très bien qu’il n’est pas judicieux de se rendre là-bas, surtout en tant qu’autorité malienne !!! Je me demande ce que les journalistes maliens attendent des autorité à la fin !!!

  61. L’accord est en cour de mise en n’œuvre malgré une certaine lenteur, la mise en œuvre de l’accord est certes difficile mais possible. Les belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de patriotisme en respectant leur engagement.

  62. C’est un travail de fond qui a été fait jusque-là donc arrêtez de raconter des merdiers pour inciter ou semer la psychose dans la tête des maliens.
    Nous irons à la paix et tous les partis l’ont signifié.

  63. Si vous voyez que la CPI a accepté d’enlever ces mandats d’arrêt contre les chefs rebelles cela montre que c’est possible, la justice est faite pour rendre la société stable. Si les autorités Malienne ont décidé d’enlever les mandats c’est parce qu’ils veulent que le pays retrouve la paix et la stabilité.
    Alors que ces journalistes arrête de nous raconter des baratins .Les activités reprennent dans le nord du Mali.

  64. Kidal est et restera une partie du Mali, cher président. Ibrahim Boubacar Keïta a tout dit aux maliens. Ce n’est pas parce que les services maliens sont peu dans la région qu’on doit douter de son appartenance à notre pays. 💡 💡 💡

  65. La crise existentielle du nord Mali est plus coriace plus que l’on ne le pense, elle est différente des autres crise, c’est une crise a géré d’une manière spéciale. Le gouvernement au pouvoir a joué carte sur table pour que cette crise prenne afin et cela soit très durable.

  66. Kidal, c’est le Mali.
    Gao, c’est le Mali.
    Tombouctou, c’est le Mali.
    L’application de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation donnera raison à mes dires. 😯 😯 😯

  67. Tous les acteurs de cette crise sont d’accords que toutes les conditions. Ces journalistes sont plus dangereux que les rebelles eux-mêmes.
    Dans ton article tu as bien mentionné que cette rébellion a traversé les temps. C’est IBK qui a pris une belle initiative pour aller à la paix donc cela serait souhaitable que vous vous inscrivez dans cette logique de paix que tout malien attend.
    PACOTILLE DE JOURNALISTE DE BASSE CLASSE

  68. Kidal est une partie du territoire malien et il en sera toujours ainsi.
    Même si les touaregs créent les conditions pour ne pas que l’accord de paix soit appliqué pour permettre à la commission vérité et réconciliation de se rendre là bas,l’Etat malien ne laissera jamais cette zone lui échapper.
    Les détracteurs du président IBK peuvent donc arrêter de rêver car il travaille dans ce sens. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  69. Certes le gouvernement ne détient pas le contrôle total de Kidal, mais cela ne veut dire que Kidal n’est plus pour le MALI. Le problème du septentrion malien est un problème qui existe depuis bien avant l’ indépendance de notre pays. Cet litige demande de la patience, de la confiance et l’espoir.

  70. Les symboles de l’Etat sont présents à Kidal. Les enfants sont retournés à l’école. Les enfants sont les avenirs d’un pays. L’école est la ressource la plus rentable de toutes les ressources. Arrêtez vos mensonges, chers journalistes. 😯 😯 😯 😯

  71. La région de Kidal est inséparable du Mali. Ce n’est pas parce que la crise a fait que les agents de l’Etat ont quitté les lieux qu’on peut se permettre de dire que cette localité a été perdue. Non, le Mali est un, de Kayes à Kidal. 😆 😆 😆

  72. Pour ma part je pense que le sort de Kidal ne saurait en aucun cas échapper aux autorités de Bamako mais avant même une analyse de cet article je peux dire que les zones visitées comme mentionnées de l’article à savoir Gao et Tombouctou ont été occupées par la rébellion donc si la commission vérité et réconciliation a pu y accéder c’est qu’il y a des avancées et donc nous devons aller par étapes.

  73. Le gouvernement malien est présent dans la région de Kidal. La preuve en est que les portes des écoles sont ouvertes dans cette localité. Les services de l’Etat ont pris le chemin du septentrion. 😀 😀 😀

  74. Monsieur le journaliste , la solution au problème n’est rien d’autre que la tolérance, le pardon, la sagesse, la confiance.
    Le processus de paix est en cours alors je ne comprends pas pourquoi ces touaregs ne désire pas la paix si les écoles sont ouvertes c’est que la paix est en cours ensuite la question de partition c’est un faux problème .

  75. C’est vraiment lamentable pour une nation d’avoir toujours à faire à des journalistes sana aucune cultrure journalistique. Si réellement la région de Kidal n’était pas jusqu’à présent au Mali, on allait le savoir. Rien ne prouve que le Mali a perdu cette ville. La commission justice, vérité et réconciliation se rendra la-bas très bientôt. 😀 😀 👿 👿

  76. Ce journaliste traite ce sujet en sa faveur car nous savons tous qu’ils n’ont jamais accepté ces accords. Nous savons tous qui sont derrière ces attaques et cela ne peut pas compromettre l’application des accords.
    D’ailleurs, le processus de cantonnement a débuté à Kidal alors pourquoi ce scepticisme.

  77. La commission paix, justice et vérité doit aller à Kidal, mais vue l’insécurité qui persiste, je pense qu’il vaut mieux attendre. Le gouvernement est entrain de travailler pour que la commission paix, justice et vérité puisse entré à Kidal et pour se familiariser avec le terrain.

  78. Monsieur le journaliste, les malversations incitant à la révolte sont terminées dans ce pays, le temps est à l’unisson !!! Si vous n’êtes pas capable de donner de bonnes informations allant dans ce sens, vous ferez mieux de vous taire !!!

  79. Le président de la république a montré sa qualité de paix Envers les touaregs et la communauté internationale.
    Pour ralentir le processus de paix ces touaregs inventent des choses anormales.
    Alors soyons vigilants.

  80. Moi je pense que sur l’arrivée de la commission vérité et réconciliation à Kidal, il n’y a pas de polémique à faire.
    Les accords disent que c’est après leur application que cette commission se rendra dans cette localité du pays.
    Mais pour ce que nous savons,ces accords ne sont pas encore appliqués pour plusieurs raisons.
    Alors chers journaliste,ayez un peu de patience car nous savons que le Mali sera réuni. 😆 😆 😆

  81. Kidal est et restera sans doute une partie du Mali. Cette analyse n’ absolument aucune raison pour pouvoir me changer d’idée. Je vous demande aussi de faire que les compatriotes ne soient influencés par cet article bidon pour le bien de tous. ❓ 😛 😛

  82. Le président IBK s’est inscrit dans cette logique de paix et a consenti beaucoup de sacrifice afin qu’on aboutisse à la signature de ces accords.
    Je pense la CMA et la plate forme sont dans cette logique à travers les séminaires donc nous comptons sur leur franche collaboration pour une sortie de crise parfaite.

  83. Mon cher Kouyakou je te dirai que les touaregs ne sont pas des manipulateurs car eux mêmes sont manipulés et par conséquent ils se croient en position de force. De plus, ils pensent que ceux qui leur donnent ces conseils sont leurs amis. Mais en réalité, ils se trompent car après les avoir dépouillé de leurs richesses ils le laisseront tomber. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  84. Arrêtez de nous raconter du n’importe quoi dans ce pays, au lieu de vous en prendre à la commission justice et vérité pour ne s’être pas rendu à kidal, vous qui avez l’obligation de donner les informations précises en temps réel à la population, pourquoi vous ne vous rendez jamais sur le terrain, à plus forte raison le nord ?

  85. Je ne doute pas une seule seconde de la compétence et de la bravoure de ces autorités. La crise de 2012 est à la base de tout ces trucs. Laissez-moi vous dire que nos autorités n’ont pas une fois rester indifférentes face à nos problèmes. On ne doit pas les payer de la sorte. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  86. Je pense que nos journalistes en font trop sur cette question. Les salles de classe sont ouvertes à Kidal et les financement sont en vue pour cette zone donc c’est de façon exagérée qu’on pense qu’ils ne veulent pas la paix.

  87. Si des accords ont été signés il me semble tout à fait normal que les autorités puissent avoir accès dans cette zone. Les touaregs doivent faire preuve de responsabilité et de sagesse pour éviter une quelconque crise à nouveau pour le bien-être de la population qui en a payé le plus lourd tribu.

  88. Moi je me pose la question donc de savoir à qui profite la partition du Mali?
    Le député français de l’UMP, Alain Marsaud: “La paix dans cette région essentielle de l’Afrique passe par une partition, forcément douloureuse mais il n’est pas d’autres solutions y compris pour nous, Français, engagés militairement sur zone” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Je crois que la réponse est toute trouvée. Car si tel n’était pas le cas de tels propos ne saurait être tenu par des gens qui doivent en principe contribuer au retour de la paix et de l’autorité du pouvoir de la république dans cette zone. Ces derniers ayant bien sur les moyens d’y parvenir.
    La balle est donc dans le camp des autorités du pays qui en aucun cas de devrait accepter cette partition.

  89. Nous savons tous comment est Kidal en matière de sécurité, pourquoi la commission va-t-elle se rendre là-bas sachant bien qu’elle risquer la vie de chacun de ses membres !!!

  90. Pourquoi les journalistes maliens voient du mal dans toute chose? Le fait que la commission vérité justice et réconciliation ne s’est rendue dans la région de Kidal peut-il être considéré comme la perte de contrôle de nos autorités sur cette ville? Loin de cela. Il faut être un sceptique pour penser une telle chose. 😀 😀 😛 😛

  91. Les touaregs sont de vrais manipulateurs.
    Ils s’arrangent pour créer des blocages au processus de paix pour pouvoir avoir le temps de vendre les richesses de notre pays à des pilleurs qui sont leurs complices.
    En retour,il viennent faire des réclamations insensées pour mettre le processus de paix en cause.
    Le gouvernement malien doit prendre des mesures drastiques contre ses ennemis de notre pays.

  92. Si la commission vérité, justice et réconciliation ne s’est pas rendue à Kidal c’est parce que l’accord de paix et de réconciliation nationale n’a pas encore été appliqué malgré soit une manière d’application de l’accord. Sans cette application, cette commission ne peut et ne doit pas se rendre à Kidal. Sinon ce sera une violation du compromis. 😛 😛 😀 😀

  93. Moi je pense que dans cette situation il ne devrait pas avoir deux poids deux mesures. Soit les touaregs sont dans la république soit ils ne le sont pas. On ne peut pas prétendre être dans une logique de paix et refuser que les institutions chargées de mettre en oeuvre les termes de l’accord qui est censé apporter la paix, accéder à certaines zones du pays pendant que ces rebelles se promènent sur toute l’étendue sans contrainte aucune. C’est inacceptable!
    Que les autorités de Bamako prennent donc les dispositions nécessaires pour que ces gens respectent leurs engagements et que nous puissions avoir une paix définitive.

Comments are closed.