Kidal : la CMA démolit des bâtiments administratifs

15
La CMA veut une loi pour ériger les six cercles et 30 arrondissements de la région de Taoudéni en 37 collectivités décentralisées
photo à titre illustratif (photo archives)

A Kidal, les responsables de la CMA procèdent depuis avant-hier à une démolition des bâtiments administratifs de l’Etat malien. De sources locales, la CMA dit vouloir créer à cet endroit un nouveau marché au profit des camions qui viennent de l’Algérie. Cette démolition intervient juste après la réunion d’Alger qui a réuni le gouvernement, les groupes armés et la médiation.

Ayouba Sow a joint au téléphone un habitant de Kidal sous couvert d’anonymat :

« Dans la ville de Kidal, la CMA a commencé à démolir depuis trois jours des maisons appartenant à l’Etat. On nous dit que c’est pour créer un nouveau marché. Il y a des camions qui viennent de l’Algérie et il y a des gens qui ont transformé les alentours du stade municipal en marché. Donc ils disent qu’ils vont déménager ce marché là-bas.

Mais il y a d’autres aussi qui pensent qu’ils vont démolir ces maisons pour en faire des terrains qui vont être habités plus tard par les chefs de la CMA. Pour le moment, nous on ne fait que constater cette démolition. Elle a commencé il y a trois jours et elle se poursuit. Les maisons ont été carrément démolies à l’aide de gros engins, il y a même des bulldozers ».

La ville de Kidal est vaste. N’y a-t-il pas d’autres endroits pour construire un marché sans détruire la maison de ces officiers ?

« Justement, justement ! C’est aussi un lieu très exigu. Donc on ne voit pas trop comment un marché peut exister là-bas. Comme je vous l’ai dit, c’est la version officielle qu’on nous a raconté ».

La MINUSMA n’a rien fait pour empêcher cette démolition ?

« Non pas du tout ».

Cependant selon les responsables de la CMA, les bâtiments qu’ils sont en train de démolir sont des maisons abandonnées qui appartenaient aux militaires. Ces maisons, disent-ils, sont construites autour du fort et toute construction autour de ce monument est illicite, ajoutent-ils. Cependant, les responsables de la coordination affirment qu’aucune construction ne sera autorisée sur le terrain vide.

Almou Ag Mohamed est porte-parole de la CMA. Il est joint au téléphone par Ayouba Sow :

« La gestion de la ville de Kidal revient à la CMA depuis qu’elle l’occupe. Et la CMA a la lourde responsabilité de gérer la ville et gérer même son urbanisation. Aujourd’hui on a des bâtiments très très importants qu’on a le devoir de sauvegarder et d’entretenir correctement. Entre autres, je vais vous parler du fort de Kidal, de la prison et de la place publique qui est contiguë à ce fort.

Nous avons constaté qu’il y a eu des constructions anarchiques autour de ce fort qui sont délabrées, qui servaient avant de logement pour les militaires. Ces maisons sont collées au fort. Et ces constructions qui sont complètement délabrées aujourd’hui sont en train de dégrader complètement l’image du fort. Alors, nous avons décidé au niveau de la CMA de dégager ces ruines pour donner un aspect nouveau aux alentours du fort. Je ne peux pas vous dire leur nombre parce qu’on ne peut même pas les compter. La plupart de ces maisons sont cassées, elles sont complètement à terre ».

Studio Tamani

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Qui parle D’ACCORD HISTOIRE POUR LE MALI ?
    IBK et son Gouvernement appliquent la politique de l’autruche? Jouent avec le feu ? simple naïveté ou inconscience ? ……………?
    Un jour sous peu notre grand Mandé Massa trouvera dans son fauteuil à KOULOUBA la CMA et les RELIGIEUX d’ansardine et almourabitoune. Puisqu’il a un coeur tendre et très sensible avec des larmes d’adolescent contrarié, il lui restera plus que les YEUX SECS SANS SANS AUCUNE GOUTTE D’EAU. Nous maliens sujets du Grand MANDÉ MASSA , habitués à notre condition de vie inédite et résignés comme sous une longue anesthésie : Insecurité, Corruption , injustice et raquette de tout genre , nous nous réveillerons peut être avec ou sans “Gueule de bois” Pour mettre notre Patrie DEBOUT et pour rétablir sa GRANDEUR son UNITÉ , sa DIGNITÉ et SA FIERTÉ.
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE ET LAÏC

  2. Oui, ce sont ces gens qui exigent de rentrer dans le gouvernement de la Republique du Mali. Quel dommage avec cette politique irresponsable de IBK!!! 😥 😥 😥 😥

  3. Kidal et sa population appartiennent tous au Mali , donc pas de panique .
    Détruire des maisons sans aucune décision de justice est tout simplement un acte de banditisme de grand chemin . Aucun Etat souverain digne de ce nom ne saurait tolérer de tel acte sans une réponse appropriée .

    Que l”Etat propriétaire des maisons détruites porte plainte contre les démolisseurs .
    Dans un Etat de droit la démolition des maisons doit se faire sur décision de justice et par décret .
    Si on laisse n’importe qui démolir n’importe quoi , ça deviendra le Far West et la loi de la jungle .

    Ces démolitions illégales nous rappellent la démolition des monuments historiques patrimoines de l’humanité à Tombouctou . C’est les mêmes démolisseurs de monuments de Tombouctou qui ont trouvé du travail à Kidal

  4. C'est regretable un pas en avant et deux pas en arrière même si la démolution doit se faire elle doit se faire en concert avec les autorités compétentes du Mali. Ah Ah Dieu est grand!

  5. C’est cet accord merdique que certaines pintades a la demande de MANDE ZONKEBA tentent de nous vendre comme la fin de nos problemes. 😆

  6. VIVE LES ACCORDS DE BAMAKO ET D’ALGER !!!

    RESTONS IVRES DE JOIE ET BONHEUR !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆

    • C’est cet accord merdique que certaines pintades a la demande de MANDE ZONKEBA tentent de nous vendre comme la fin de nos problemes. 😆

      Quelle honte!!!

      • En tout Toto, la question merite bien d’etre posée a ladji bourama woloni kabakoh alias IBK et son gouvernement. Je croyais que les pourparlers d’Alger devraient permettre en premier la “repossession de kidal” et le retour de la securité avec une vraie reconciliation nationale.
        Mais ca a l’air de ne pas être le cas parce que rien de notre administration, nos forces de securité et armée ne s’y trouve. On fait a la minusma des reproches incensées comme si Koulouba controle le Mali alors qu’il est sous tutel de ces bandits armés et leurs racailles d’associés. 👿 😈 .
        A suivre…

        • 1FILSDUMALIBA, Ladji Bourama a décidé de jouer la politique de l’autruche. Mais en tout cas il est pas fou, même si tous les griots lui chantent le djandjo, il va mettre les pieds à Kidal 😆 😆 😆 😆

    • Et pire dans tout ca c’est que le gouvernement par l’intermediaire de son griot ne Nous dit RIENNNN ❗ .
      Esperons que Nous aurons de bonnes et vraies informations face a ces actes.

Comments are closed.