Le ministre Choguel Kakala Maïga concernant l’attaque d’un véhicule du Cicr au Nord du Mali : ‘’Notre souhait est que cet incident ne décourage pas les organisations humanitaires’’

4
Choguel Kokalla Maïga, DG AMRPT
Choguel Kokalla Maïga,

Hier, mardi 31 mars 2015, le ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication, porte-parole du gouvernement, Choguel Kokala Maïa a animé une conférence de presse à son département. L’objectif de cette conférence de presse était d’éclairer la lanterne de la population sur l’attaque d’un véhicule du Cicr (Comité international de la croix rouge) dans la région de Gao. Selon lui, cet incident a causé un décès et un blessé. Avant d’ajouter que l’acte ne doit pas découragé les organisations humanitaires à mener leurs activités.

« Le lundi 30 mars 2015 aux environ de 9h un camion appartenant au Cicr, en provenance de Sévaré pour Niamey via Gao, a été attaqué par un groupe de bandit armé qui circulait sur sept motos. Sur chaque moto, il y’avait environ deux personnes armées de pistolet mitrailleur. Et au niveau de  Aoussafoulan dans la commune de Gabero à 45 km de Gao que l’incident s’est produit. Les bandits armés ont immobilisé le véhicule et obligé le chauffeur et celui qui l’accompagne a quitté la route. Ils ont d’abord tiré sur eux. Le chauffeur du nom de Amadou Daou a été mortellement blessé et celui qui l’accompagne du nom de Samba Diarra a été grièvement blessé. Il est actuellement à l’hôpital », c’est par ces mots, de tristesse, que le ministre a commencé son allocution. Avant d’ajouter que le véhicule du Cicr partait au Niger pour transférer des produits pharmaceutiques au moment où il a été attaqué. A l’en croire, les investigations sont en cours actuellement pour situer les responsabilités et éventuellement interpeller les présumés auteurs. Les premières informations recueillies sur les lieux indiquent que cet acte a été commis par des éléments se réclamant du Mujao, a-t-il précisé. En réponse aux questions des hommes de medias, le conférencier a fait savoir qu’il y’a une recrudescence de la violence maintenant au nord du pays. « Notre souhait est que cet incident ne décourage pas les organisations humanitaires à mener leurs activités. Elles ne doivent pas céder aux actes de provocations de ces individus. Cet acte ne doit pas rester impuni », a conclu le ministre.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Cet homme Chogel qui endosse l’héritage de l’UDPM de Moussa TRAORE ne mérite pas d’être Ministre ou homme d’état sous la démocratie que son mentor Moussa a piétiné avec la dernière rigueur.

  2. Tout d’abord nes sincères condoléances a la famille du defunt, ses proches et collegues et un bon retablissement aux blessés.
    Concernant ces actes criminels perpetuals Mrs les minitres concernés je trouve que vous êtes des irresponsables, des incompetents et surtout des bon a rien. Ca fait là nième fois que les convois se font attaquer et vous là assis sur vos culs sand prendre aux mesures securitaires pour les protégés. Les convois sont laissés a eux mêmes sans escortes militaires. Alors a quoi servent les cons famas, la minusma et la barkhane ❓ . Leur prinicpale tache est d’assurer la securité des populations non ❓ 👿 . Je ne vois vraiment pas a quoi sert l’etat et le gouvernement dans le Maliba. 👿 .

Comments are closed.