Pour une meilleure coordination sécuritaire : Le Mali et la Mauritanie vont délimiter leurs frontières

0

A l’issue des travaux de la réunion périodique de concertation entre les ministres de l’Intérieur du Mali et de la Mauritanie, les deux parties ont souligné  la nécessité d’une coordination entre eux, en particulier au niveau des zones frontalières.

Cette déclaration a été faite lors de la clôture à Nouakchott des travaux de la réunion périodique de concertations entre le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Ahmedou Ould Abdallah, et son homologue malien, Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre de l’Administration territoriale.

Le procès-verbal de cette réunion signé, dimanche, par Ahmedou Ould Abdallah, et son homologue malien, Abdoulaye Idrissa Maïga, a comporté un certain nombre de recommandations visant la dynamisation des relations fraternelles de coopération existant entre les deux pays, notamment au niveau des zones frontalières, et la poursuite des consultations en vue de la délimitation des frontières et de la facilitation de la circulation des citoyens et de leurs biens ainsi que la sécurisation des frontières et le renforcement de la coordination entre les administrations des deux pays le long de ces zones.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a loué dans un mot prononcé à cette occasion l’excellent niveau des relations de coopération entre les deux pays qui a connu un grand progrès ces dernières années grâce à la volonté politique des dirigeants des deux pays leurs Excellences Messieurs Mohamed Ould Abdel Aziz et El hadj Ibrahim Boubacar Kéita.

Il a précisé que cette volonté politique accorde une attention particulière à la délimitation des frontières et à la facilitation de la circulation des personnes et des biens ainsi qu’à la résolution des problèmes locaux des populations le long de la bande frontière.

Pour sa part, le ministre malien de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga, a indiqué que la rencontre qui a duré quatre jours a été consacrée aux problématiques posées aux deux pays notamment la question de la délimitation des frontières et de la circulation des citoyens et de leurs biens.

Il a souligné que la question de la sécurisation des frontières constitue un impératif pour les deux pays et qu’elle est un facteur de renforcement des efforts de développement commun.

Il a enfin loué le niveau des relations de coopération fraternelles existant entre le Mali et la Mauritanie à travers l’histoire, exprimant ses remerciements aux autorités mauritaniennes pour la chaleur de l’accueil et la généreuse hospitalité qui reflètent la profondeur des relations séculaires de fraternité et de bon voisinage entre les deux peuples frères.

Correspondance particulière

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER