Nord du Mali : Que va faire Soumeylou à Kidal ?

8

Le Premier ministre sera bel et bien à Kidal. Soumeylou Boubèye Maïga est attendu demain jeudi dans la région avec « une forte délégation ». Cette visite qui intervient après celle de Moussa Mara en mai 2014, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation, selon le gouvernement. Pour Soumeylou Boubèye Maïga, elle permettra de « favoriser la présence de l’Etat sur le terrain et d’accélérer le retour des services sociaux de base auprès des populations ». Mais cette visite est programmée alors que l’armée malienne est absente de Kidal depuis 2014.

A ce stade des préparatifs de cette visite, difficile d’en dire plus sur les dispositions sécuritaires. Après les événements de mai 2014, suite à la visite de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, l’armée malienne a dû quitter Kidal. « La Minusma et la Coordination des Mouvements de l’Azawad devraient donc assurer la sécurité de la délégation gouvernementale », nous explique une source proche de la mission.

A Kidal, le Premier ministre sera dans une démarche d’écoute et de prise en compte des préoccupations des populations, nous explique-t-il. « Je pars à Kidal dans une localité, dans une région qui depuis six ans il n’y a pratiquement pas de contact avec l’administration d’État. Et donc nous sommes dans un processus de déploiement et de redéploiement de l’État, et nous poursuivons donc ces déploiements de l’État pour qu’ensemble nous pussions voir avec nos concitoyens de là-bas, les actions à mettre en œuvre”, a déclaré Soumeylou Boubeye Maïga dans une interview accordée à notre rédaction. Et le Premier ministre d’ajouter: “Nous faisons cette démarche sans arrogance, comme un peu partout à travers le pays. Mais une démarche d’abord d’écoute et de prise en charge des attentes des populations ».

Selon le gouverneur de la région de Kidal, cette visite du chef du gouvernement est « très attendue » par les populations qui misent sur des propositions concrètes de sortie de crise. Pour le chef de l’exécutif régional, l’arrivée de cette délégation gouvernementale va « contribuer à rassurer les agents de l’Etat et à les motiver à regagner leurs postes dans la région de Kidal ».

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui contrôle cette région, n’a pas souhaité réagir à l’annonce de cette visite du Premier ministre à Kidal. Nos différentes sollicitations sont restées vaines.

La visite du Premier ministre intervient alors que la région fait face à plusieurs défis, dont la sécurité, l’accès à l’eau et à l’électricité et le retour des réfugiés. Pour certains élus de la région, la priorité est de trouver une réponse à ces préoccupations.

Avec ST

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Il va y faire un COUP DE COM’!
    Cette visite ne sera rien d’autre et rien de plus qu’un vulgaire COUP DE COM’ POPULISTE!!!

    Le PM en visite à KIDAL.. ………..et alors?😎

    A KIDAL, il n’y a ni état malien, ni administration malienne ni armée malienne, alors hormis un simple “symbole” sans le moindre intérêt, la visite d’un PM n’a STRICTEMENT AUCUNE PORTEE SUR LA SITUATION RELLE DU PAYS, qui hélas demeure dramatiquement INCHANGÉE, visite du PM ou PAS!!!

    Cette visite inutile est une simple tentative de poudre aux yeux de la part de Koulouba, qui tente désespérément de faire croire aux plus naïfs à un régime “a poigne”😆😆😆😆😆😆

    Si ibk avait réussi à réinstaller l’administration à KIDAL, ok!
    Mais y envoyer juste son PM et seulement. ……”en visite” (!…), n’est RIEN d’autre qu’un coup de com’ uniquement symbolique, et qui n’apporte ni ne change quoi que ce soit!😎😎😎😎😎

    Vulgaire démagogie populiste, comme pour Mara…

  2. “Nous faisons cette démarche sans arrogance… » 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
    Huuum eh toi aussi SMB, tu mets trop d’eau dans ton vin deh! 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 Rassure toi, tout le monde sait que ta visite n’est pas “fanfaronnade” 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
    Seulement n’accepte pas qu’on t’acceuille avec autre drapeau que celui du Mali.. C’est tout ce qui est important pour moi.

  3. Le PM va a’ Kidal pour rencontrer nos freres et nos soeurs de cette region malienne! Il est egalement fatigue’ de rencontrer les cons de l’opposition qui sont concentre’s a’ Bamako! LADJI, TOURE’ SANGARE’, KINGUIRANKE’ ET LES AUTRES CONS QUI SE CROIENT POLITICIENS INTELLIGENTS, MOGO CHI MA AW TOGO FO! RIRE!!!!!!

    • Tu as dechire ton act de naissance alors tu n’as ni freres ou soeurs au Mali, il faut etre honnete, les Maliens n’ont pas besoin d’un fils de wuruwaye qui est devenu Americain.

  4. 😊…QU IL N AILLE PAS, LE MAIGA-LANGUE-DE-MIEL METTRE LE PAYS ENTIER DANS DES PROBLEMES A LA VEILLE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES, ET BASCULER LE PAYS EN TRANSITION FRANCO-SOUMEYLIENNE COMME LA DIONCOUDIENNE-FRANCISEE!😊
    👤JE PARIE QUE BOUBEYE EST DE MECHE AVEC FRANCO-ZAZZAWADIENS ….👤

  5. Vraiment le ridicule ne tue plus dans ce pays. Où est la souveraineté de l’état sur Kidal, s’il lui faut avoir la permission des bandits, pour que le PM se déplace dans cette ville? C’est une honte de devoir présenter le discours du PM aux enfoirés d’abord avant qu’il ne puisse être lu. Pourquoi alors n’avoir pas fait intervenir la communauté bidon Internationale, pour que les forces Barkhane ou la Minusma accompagnent le PM dans cette mission? Autant de questions qui prouvent que le Mali n’a plus de responsables. Lorsqu’un pays est dirigé par une horde de salopards insouciants, qui ne pensent qu’à la réélection d’un Président vaurien et incapable, les Maliens doivent se poser la question de savoir s’ils doivent confier de nouveau leur destin à un tel homme. Le désaveu est maintenant total, puisque l’état s’est plié aux exigences des bandits armés, qui seuls, font la loi à Kidal, en lieu et place d’un gouvernement de pédés et d’incapables. C’est la honte la plus totale. Si les Maliens pensent s’être trompés la première fois en choisissant un crétin comme IBK, les prochains scrutins leur offrira l’occasion de s’en débarrasser. Vivement que les Maliens se séparent de ces farfelus au besoin par l’insurrection.

    • Toure
      “Pourquoi alors n’avoir pas fait intervenir la communauté bidon Internationale, pour que les forces Barkhane ou la Minusma accompagnent le PM dans cette mission?”

      Tout simplement parce que ni minusma ni barkhane ne sont là pour s’impliquer et s’ingérer dans un problème Malino-malien, et qui ne concerne QUE l’état Malien!

      Voilà pourquoi.

      Ni l’une ni l’autre n’ont vocation (et encore moins mandat!) à “assister” un état quel qu’il soit dans ses problèmes INTERNES, or, une rébellion autonomiste ou séparatiste, c’est un problème INTERNE qui ne concerne QUE le pays où elle survient, et….. personne d’autre!

      Que l’état Malien décide (ou pas) de cette visite ça ne concerne EN RIEN les forces internationales, et elles n’ont a ce titre aucune raison d’appuyer ou de s’opposer à cette decision du PM.

  6. SBM va à Kidal pour rechercher la stabilité et la paix pour le Mali. C’est le seul but de la visite du premier ministre à Kidal. Certains s’attardent sur la manière dont cette visite est préparée avec de vaines paroles qui n’ont aucune importance. Pour la quiétude des maliens aucun sacrifice n’est de trop.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here