Tombouctou : Les jihadistes menacent de tuer le promoteur de l’hôtel Andernakane

2
Les rebelles touaregs du Mali voient des médiateurs à Alger
Des rebelles touaregs dans le nord du Mali (Reuters)

La crise au nord du Mali n’a toujours pas connu son épilogue. Au moment où les habitants nourrissent l’espoir à un retour de la paix, certains faits commencent à inquiéter les populations de Tombouctou et environnants.

 Le dernier fait date de la semaine passée. En effet, après des crimes commis par les jihadistes à Bamako et dans certaines localités du Mali, une grande menace pèse aujourd’hui sur la région de Tombouctou. Les jihadistes qui ont eu la malchance de survivre après les bombardements français n’ont trouvé  d’autres moyens que de se retrouver et de former un bloc afin de faire des nouvelles victimes.

Ils ont d’ailleurs tenu une grande réunion à une centaine de kilomètres de la région afin de poster une vidéo sur laquelle, ils menacent un grand hôtelier de Tombouctou. L’homme en question, M. Maïga, loue présentement son hôtel Andernakane à la Minusma.

Sur la vidéo, les hommes ni foi ni loi estiment que ce dernier est complice de tout  le mal qui leur arrive aujourd’hui. Pis, sur la même vidéo, on aperçoit les jihadistes en train de décapiter un jeune teint clair. Ils reprochent à ce dernier aussi d’avoir donné leur position à l’armée française afin que celle-ci les bombardent. Sur l’image, on peut comprendre qu’ils ont une dent contre la France et ses alliés.

La peur a gagné aujourd’hui le cœur des Tombouctiens  car ils ne savent plus à quel saint se vouer. Malgré la présence de la Minusma, la peur persiste et beaucoup pensent que la présence de la Minusma aujourd’hui à Tombouctou ne sert à rien sur le plan de la sécurité « elle nous met plutôt en insécurité car, à cause d’eux, beaucoup de Tombouctiens sont en train de perdre la vie.

Les plus hautes autorités sont interpellés à augmenter le nombre de militaire dans la dite région, car plus que jamais la menace est grande.

Abdourahmane Doucouré

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Cette information est elle vérifiée et/ou vérifiable ? Jusqu'à preuve du contraire, ni à Tombouctou ni partout ailleurs, personne n'a vu la dite vidéo ou bien est ce qu'on nous dira: "si je te montre la vidéo, je devrais te tuer" ?

  2. Cette information est elle vérifiée et/ou vérifiable ? Jusqu'à preuve du contraire, ni à Tombouctou ni partout ailleurs, personne n'a vu la dite vidéo ou bien est ce qu'on nous dira: "si je te montre la vidéo, je devrais te tuer" ?

Comments are closed.