50 000 logements sociaux de Tabacoro : Dramane Dembélé se dit intraitable quant au respect des délais contractuels

0

Le ministre de l’habitat et de l’urbanisme Dramane Dembélé a effectué, lundi 30 novembre une visite de terrain sur les chantiers des 50.000 logements sociaux de Tabacoro. C’était en compagnie des services techniques de son département et des promoteurs immobiliers. Si les travaux avancent chez certains promoteurs immobiliers, des retards sont à noter cependant. Et Dramane Dembélé prévient que des mesures seront prises contre certains promoteurs retardataires.

L’objectif de la visite était de s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers et de constater les problèmes auxquels ils sont confrontés. La visite a commencé sur le site de Africa Invest, qui abrite 500 logements de type F3 et F4. Selon les responsables, avec un taux d’exécution de 35%, les travaux avancent.

Par contre, le site de la SIFMA connait des difficultés d’ordre administratif comme la notification de la convention et autres mais Abderrahmane Kouyaté, représentant de la SIFMA, se veut optimiste et rassurant. Autres sites visités par le ministre Dembélé, le site Jumeaux immobilier qui bénéficie d’un lot de 1200 logements, GIC immobilier et ses 500 logements et Banga immobilier avec 1600 logements. Ici, les travaux avancent et le ministre se dit satisfait : les entreprises sont à pied d’œuvre sur le terrain pour le respect des délais contractuels. Même si, au cours de cette visite, la délégation du ministre a déploré le fait que les travaux n’ont pas commencé sur certains sites où l’on est encore au stade du déblaiement.

Au nom des promoteurs immobiliers, le promoteur de Banga immobilier, Hadi Niagandou a rassuré le ministre quant au respect du délai par tous afin de livrer les 5000 premiers logements en mars 2016. Quant au ministre Dembélé, il se dit très heureux de constater l’avancement des chantiers et dit espérer que les promoteurs immobiliers honoreront leurs engagements vis-à-vis de l’Etat. Il se dit en effet intraitable quant au respect des délais.

Aussi, prévient-il, les entreprises défaillantes seront éliminées du processus car le gouvernement livre les premiers logements 5000 en mars. Pointant du doigt les entreprises qui se sont limitées à déblayer les terrains, Dramane Dembélé avertit qu’elles se trompent puisque des mesures seront prises après un rapport de restitution.

MAMADOU NIMAGA

PARTAGER