Diaspora et la carte NINA : Habib Sylla rassure ses compatriotes

1

Le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane, a reçu en audience le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), le jeudi 27 janvier 2021 à la Primature.

C’était en présence de trois des quatre membres du Conseil national de transition issus du HCME. Il s’agit de Hamidou Traoré, vice-président du CNT, Mohamed Sidibé, membre de la commission loi et Mme Diarra, Mariam Samaké, vice-président de la commission des Affaires étrangères et des Maliens de l’extérieur.

C’est au cours de ces “échange fructueux” que le 1er responsable des Maliens établis à l’extérieur, Habib Sylla a tenu à rassurer ses compatriotes quant à la résolution des difficultés liées à l’obtention de la carte NINA.

En effet, depuis fort longtemps, l’acquisition de la carte NINA pour nos compatriotes établis à l’extérieur du pays, reste l’une des préoccupations majeures. Face à cette situation, le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla a rassuré les Maliens de la Diaspora en ces termes: « Je suis heureux d’informer ma communauté que et l’ensemble du peuple du Mali que dans un bref délai, le problème de la carte Nina ne sera qu’un mauvais souvenir », a-t-il confié aux hommes de média à sa sortie d’audience. Cette déclaration faite par le président du HCME a suscité un ouf de soulagement chez les Maliens établis à l’extérieur, dont la majeure partie est confrontée à ce problème de carte NINA dans leur pays d’accueil.

Pour sa part,  à travers sa récente déclaration à ce sujet, le Premier ministre, Moctar Ouane, prouve à suffisance  que le gouvernement qu’il dirige a pris à bras le corps ce problème. C’est même grâce à ce geste de solidarité qu’a accompli le gouvernement de transition, qu’une délégation du HCME a initié cette audience avec le chef du gouvernement dans le but de sceller leur engagement mutuel.

Lamine BAGAYOGO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here