Maliens de l’Extérieur : Les efforts herculéens du département

0

Pas plus que la semaine dernière, 110 migrants rapatriés ont été accueillis et soutenus par le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’intégration africaine, malgré le manque criard de moyens dont souffre ce département stratégique. 

Le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’intégration africaine ne ménage aucune énergie pour prêter assistance à ceux de nos compatriotes de la diaspora, qui connaissent des difficultés dans leur pays de résidence. C’est ainsi que malgré ses moyens très limités, du fait de la faiblesse de ses dotations budgétaires, le ministre Alhamdou Ag Ilyène et ses principaux collaborateurs se battent comme un diable dans l’eau bénite pour apporter l’assistance nécessaire aux migrants maliens et aux Maliens établis à l’étranger.

Selon nos informations, presque chaque semaine, le département est sollicité pour intervenir auprès de certains pays afin d’aider à trouver des solutions aux difficultés de certains de nos compatriotes.  C’est le cas il y a de cela trois semaine, lorsque le chef de cabinet du ministre, Mohamed Ag Albachar, en déplacement privé dans un pays de la sous-région, a dû s’impliquer par diverses démarches, afin de soulager les peines d’une Malienne qui avait des problèmes avec la police de l’aéroport. Mohamed Ag Albachar a dû, toutes affaires cessantes, pris les contacts nécessaires et apporter le soutien attendu pour dénouer la situation. Des cas similaires, on en compte en nombre important, et, à ce niveau, le ministre Alhamdou Ag Ilyène, le chef de cabinet, Mohamed Ag Albachar et le secrétaire général du département, Dr Tangara Néma Guindo, sont souvent au four et au moulin et, à des heures tardives.

Autre exemple, l’aéroport international Président Modibo Keita de Sénou a servi de cadre, le mardi 27 juillet dernier, à la réception de 110 de nos compatriotes en provenance du  Niger.

Accompagné par les autorités sécuritaires et sanitaires, ces 110 migrants retournés volontaires, ont été accueillis par le chef de cabinet du ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’intégration africaine, Mohamed Ag Albachar.

Affrété par l’Organisation international des Migrants (OIM), l’un des avions de la compagnie Sky-Mali a atterri à 14 heures 30 minutes avec 104 hommes,  4 mineurs et 2 femmes, soit 110 personnes venues du Niger. Nos compatriotes retournés ont tous passé le test Covid-19 avant leur départ de Niamey, ainsi qu’à leur arrivée à Bamako, avant  d’être transportés  par deux bus vers la Cité d’accueil  des Maliens de l’extérieur, sis à Niamakoro cité Unicef.

Selon le chef de cabinet, ces migrants revenus au bercail seront pris en charge  par les agents et les partenaires du département. A en croire M. Albachar, ce vol de Sky-Mali est le premier d’une série de trois autres vols prévus par l’OIM, qui permettront à 330 de nos compatriotes de regagner leur patrie afin de bénéficier d’un appui pour leur réinsertion. Donc, on comprend que le ministère est fortement sollicité pour appuyer et soutenir nos compatriotes de la diaspora, malgré les moyens limités du département. Celui-ci ne cesse de faire des dons divers en vivres et en matériels (sacs de riz, de lait, de sucre, de vêtements, etc) en faveur des migrants rapatriés. Il faut signaler que le département sollicite l’appui de différents partenaires pour relever les défis auxquels il fait face et de façon pressante.

Lamine BAGAYOGO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here