Le président du CSDM à propos de la politique migratoire des USA : « Donald Trump n’appliquera pas ses propos de campagne »

2

La victoire à la présidentielle américaine de Donald Trump suscite de vives réactions à travers le monde entier. La décision qui retient de la communauté internationale, demeure le renvoi des étrangers à la frontière. Pour  Mohamed Chérif Haïdara, Président du Conseil supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), l’avocat  défenseur des Maliens de l’Extérieur, le nouveau locataire de la Maison blanche ne mettra pas en pratique ses propos de campagne.

S’il y’a une chose qui inquiète dans l’élection du Républicain à la Maison Blanche, c’est ses propos de renvoyer les étrangers vivants aux USA du pays.

Il s’agit de Donald Trump qui parlait de sa volonté de freiner l’immigration dans son pays des gens d’autres nationalités à la quête d’un mieux être. C’est pourquoi, des citoyens d’autres continents, notamment ceux du continent noir, exprimaient leur volonté de voir candidate Démocrate à la Maison Blanche.

Contre toute attente, Trump a remporté l’élection. Cependant, sa politique migratoire  inquiète les africains plus précisément les Maliens. Là le défenseur des Maliens de la diaspora s’exprime sur la politique migratoire du nouveau locataire de la Maison Blanche.

Interrogé par un journaliste de Rfi, Mohamed Chérif Haïdara, le Président du CSDM après avoir félicité le président élu pour sa victoire, a dit ceci : « Le Président des USA ne mettra en pratique ses propos de campagne à propos de la politique migratoire. C’est une décision contraire à la dignité humaine. Les migrants n’ont rien  à craindre. Ce qui compte c’est d’être en règle vis-à-vis de ce pays d’accueil qu’est les USA ».

Pour le Président du CSDM, il n’y a pas de péril en la demeure concernant  la question migratoire de Trump. Ses déclarations  ne sont que des propos de campagne d’un candidat à la présidentielle américaine. Telle semble être la quintessence du message lancé par le Président du CSDM.

L’historien sénégalais Mamadou Diouf également  interrogé par Rfi est du même avis que le Président du CSDM. Pour lui,  il pourrait s’agir d’une réduction du  nombre de visas d’entrer des étrangers aux USA. Mais,  le plus difficile est de se conformer aux lois du pays d’accueil.

Les propos de Mohamed Chérif Haïdara rassurent plus ses concitoyens qui s’inquiétaient des propos de Trump concernant sa politique migratoire. Leur inquiétude étant plus légitime au vu des contributions des Maliens des USA à l’économie malienne. Ils soutiennent leurs familles respectives et apportent beaucoup au trésor public à travers les transactions financières entre les USA, leur pays d’accueil et le Mali, pays de départ.

Le président du CSDM aura donc le mérite de rassurer ses concitoyens à travers son message sur Rfi à propos de la politique migratoire de Donald Trump.

Ambaba de Dissongo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. On voudrait bien qu’il n’applique pas cette politique mais c’est cette disposition qui lui a permis d’être élu..
    Ce qui a plu sans doute aux Américains c’est le protectionnisme et le frein à l’immigration ..

    Il me semble que le Brexit aussi est né de cette position
    Ceux qu l’ont élu vont surveiller cela de près..

  2. va lire how to get rich,donald Trump.Bien sur qu’il va renvoyer les illegaux criminel et ceux qui ont pri plaisir de profiter du systeme.

Comments are closed.