CCF : Un concert de Salif Kéïta à 20 000 FCFA et à guichets fermés ce samedi

0

La version 2007 du dictionnaire "Le Petit Larousse", présentée il y a quelque mois à Paris compte 59.000 mots, 5.000 illustrations, 28.000 noms propres, des locutions, conjugaisons, règles de grammaire, une chronologie universelle et les traditionnels proverbes et citations des pages roses. Au rayon des noms propres, le Larousse ouvre cette année ses pages à près de 50 artistes, scientifiques, écrivains ou hommes politiques. Georges Moustaki, "chanteur et auteur-compositeur français d”origine grecque", savoure cette distinction. Egalement parmi les entrants, le musée du quai Branly, l”écrivain italien Antonio Tabucchi, le cinéaste américain Jim Jarmusch ou le Premier ministre Dominique de Villepin. rn

Notre compatriote Salif Kéïta, le Domingo de la musique malienne, a été lui aussi honoré cette année par Larousse. Ce qui est une fierté pour tout le peuple malien. Pour remercier la direction de ce dictionnaire et le peuple français, le rossignol Salif Kéïta invite les mélomanes de la capitale à un grand concert qui aura lieu ce samedi 27 janvier 2007 au Centre culturel français (CCF).

rn

C”est ainsi que, depuis quelques jours, les téléspectateurs de l”ORTM ont pu remarquer l”annonce de ce grand show. L”événement est attendu avec impatience. Le concert, dont le prix du ticket d”entrée est fixé à 20 000 FCFA par personne (à guichets fermés) verra sa recette versée à la fondation qui porte le nom de Salif Kéïta. Cette fondation œuvre dans le cadre des actions humanitaires et la promotion des albinos.

rn

Précisons que Salif renvient de France où il a donné récemment des concerts. C”est mardi dernier seulement qu”il est rentré à Bamako. Salif a un agenda bien chargé en ce début d”année, puisqu”il effectuera, après ce concert caritatif, une tournée nationale qui lui permettra de sillonner le Mali.

rnAlou B HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER