Cinq questions à Amy Koïta : “La nouvelle génération doit retourner à la source pour mieux s’inspirer”

8

Ami KoitaBamako-Hebdo : Comment se porte Ami Koîta, après des années de carrière musicale ?

Oui Dieu merci ! Je me porte bien, Je continue toujours à chanter contrairement à ce que les gens pensent. Je participe également à des évènements culturels à travers le monde. Ça  ne vaut pas trois mois j’ai quitté Londre pour un festival. Mais je trouve qu’à notre âge, nous devons être discrètes et essayer de participer à des évènements à grande dimension culturelle. Et, une artiste ne doit surtout pas mettre les pieds à tous les genres d’évènements.

Comment analysez-vous la musique malienne d’aujourd’hui ?

La musique malienne connaît de bien de progrès et elle est écoutée partout dans le monde. La nouvelle génération doit retourner à la source pour mieux s’inspirer des musiques qui riment avec nos coutumes et cultures. C’est vrai qu’on peut faire la musique pour divertir ces fans mais il faut chanter les morceaux sensés qui peuvent faire réfléchir les hommes et femmes.

Est-ce un album est en cours ?

Je suis en studio mais vous savez les artistes ne gagnent plus d’argent dans les albums car les moyens de piratage sont vastes avec les téléphones et ordinateurs. Donc, je lance un appel à mes ” Djatigui ” pour qu’ils me soutiennent. Actuellement, les artistes ne vit que des shows et concerts qu’ils font.

Quelles est votre solution de sorti de crise que traverse notre pays?

Notre pays à toujours été un havre de paix et le Mali à besoin de tous ses fils dans les moments difficile de son histoire. J’ai eu à traité les sujets de paix dans mes albums d’antan. Mon message est clair, là-dessus j’invite les parties à la concertation et à l’écoute pour un règlement définitif de la crise au nord du pays. Les Maliens du nord doivent se donner la main pour l’unité nationale.

Quels regards portez-vous au festival sur le Niger dans lequel vos fans vous ont clamé fort ?

Je trouve que le festival sur le Niger est bel et bien une bonne chose, C’est un rendez vous culturelles et une tribune qui donne l’opportunité aux fans d’être en contact avec leur star et cela développe de nouvelle relation. Surtout qu’il regroupe des personnes de toutes couleurs et c’est vraiment un facteur de cohésion sociale autour de la culture malienne.             

 Réalisé

    par Oumar BARRY

 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. 😉 😉 😉 ,grande soeur de valeur,j’ai suivie ton shot à la nuit de la saint valentin mimi je te souhaite encore grande soeur de valeur bonne continuation et bon vent,surtout garde la peche mimiiiiiiiiiii 😉 😉 😉 😉

  2. —-DE RIEN MON SAMBOU -ECOUTE MATIA DE AMI-J’ADORE CETTE CHANSON 😉

  3. ” I KOÏTA” Ami d’hier, Ami d’aujourd’hui , Ami de toujours. Merci pour tout ce que tu fais pour la culture et l’Entente au Mali. Conseille bien les jeunes griots de maintenant qui font des chansons qui n’ont aucun sens. Encore GRAND MERCI ET BRAVO. Que Le Tout Puissant te donne longue vie et bonne santé AMI.

    • @SOW. Vous avez tout dit là mon frère! Nos artistes musiciens maliens en général ont toujours porté haut, le flambeau de la nation malienne! Grâce à Amy KOITA-Oumou SANGARE-Habib KOITA-Ali FARKA-KOKO DEMBELE-MOGONTAFE SACKO-Ensemble Instrumental-Cheik Tidiane SEC-Salif KEITA-Kassé MADY-Toumani Diabaté-Rokia TRAORE-Kar Kar-MYLMO…la liste est très longue, le nom du Mali résonne dans les contrées les plus lointaines. 😉

Comments are closed.