Parcours réussi : Madou Koussoumbé dit petit Madou, un guitariste hors pair

0

Madou Koussoummbé alias Petit Madou fait aujourd’hui la fierté de la musique malienne. Guitariste aux doigts magiques, sa passion pour la guitare n’est pas à démontrer.

Une philosophie bien ancrée chez nous dit ceci : « chaque homme à sa naissance dispose de facultés insoupçonnées qui sommeillent en lui capable de changer le cours de son destin. Généralement, celui qui cultive les tiennes finit par l’exploiter et en faire un outil pour sa prospérité ». D’aucuns pensent que pour devenir un professionnel aguerri, tous les grands doivent passer nécessairement par une école de formation artistique. Or les aléas de la vie combinés à la passion peuvent conduire certains vers la voie de la réussite professionnelle. A ce sujet, les exemples ne manquent pas pour témoigner. Le comédien feu Sotigui Kouyaté paix à son âme n’est pas passé par une école de théâtre pour devenir une célébrité du théâtre et du cinéma. Cependant, rares sont les scènes prestigieuses de théâtre dans le monde où il n’a pas évolué. Quant au cinéma il a laissé derrière lui une œuvre colossale qui n’a pas fini d’inspirer les jeunes générations. A propos de son parcours, l’artiste musicien feu Mangala Camara aimait dire qu’il est sorti de l’école de la vie et de la rue. Une manière déguisée de prouver qu’il a appris son savoir sur le terrain.

Madou Koussoumbé dit petit Madou dispose un parcours qui sort de l’ordinaire. Son milieu familial fut d’un grand apport dans son apprentissage de la guitare car cet instrument de musique faisait partie de cet univers bien avant sa naissance.  Son père était un émérite joueur de cet instrument. Dès la tendre enfance il apprit à jouer le doun-doun et le Djembé. A l’adolescence sa passion de la guitare le poussa à apprendre auprès des maitres tels qu’Oumar Koita dit Niaman, PK 18. Au fil des ans le jeune homme est parvenu à tisser une familiarité inouïe avec cet instrument de musique. Après avoir cumulé de solides expériences à Abidjan, en 2013 Petit Madou décide de s’installer au Mali dans le pays de ses ancêtres pour mettre ses talents en exergue. Depuis, il ne cesse de frayer son chemin. A ce jour il a collaboré avec bon nombre d’artistes dont Fati Kouyaté, Nampé Sadio, Mariam Koné, Mah Kouyaté etc.

De nos jours, petit Madou est doté d’une dextérité et d’une aisance sans borne qui lui permet d’accompagner tous les styles et courants musicaux à l’aise. Si notre pays devrait compter sur des jeunes talents pour booster la création musicale Mamadou Koussoumbé fera sans doute partie du lot.

Avec sous le bras des artistes à la dimension de Mamadou Koussoumbé l’espoir n’est point perdu. Notre pays hier comme aujourd’hui regorge de jeunes musiciens instrumentalistes talentueux capables d’assurer la relève par leur dextérité. Ce n’est pas pour rien que les artistes maliens ont remporté le maximum de Grammy Awards plus que les autres pays africains.

Aboubacar Eros Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER