Administration malienne : La Transition militarise les régions

1

Onze porteurs d’uniformes dont  7 colonels, 3 généraux et 1 commissaire de police : telles sont les nominations faites par les autorités de la Transition pour diriger les régions  du Mali.

 Le Mali compte aujourd’hui 20 régions et le District de Bamako. Les gouverneurs de 12 régions et le District de Bamako ont été nommés récemment à l’issue du conseil des ministres du 26 novembre 2020.  Sur 12 gouverneurs, 11 sont des porteurs d’uniforme et des hauts gradés de l’Armée ou de la police nationale.

Des régions dont les gouverneurs ont été nommées mercredi 25 novembre 2020, figurent 11 porteurs d’uniforme. Parmi ce lot, 7 sont des colonels, 3 des généraux et 1 commissaire-divisionnaire.

Avant le découpage, ces administrateurs des régions n’étaient que 5 militaires sur 10 civils. Selon certaines informations, les nommés seraient tous des proches du vice-président de la Transition, le colonel, Assimi Goïta.

Le conseil des ministres a nommé  des gouverneurs dont les régions avaient été créées depuis 2012 mais qui n’étaient pas  opérationnelles. Avant la nomination des nouveaux gouverneurs, le Mali comptait 15 régions. Aujourd’hui, il est passé à 20.

Les autres régions suivant la loi N°2012-017 du 2 mars 2012 portant création de circonscriptions administratives en République du Mali sont : Nioro du Sahel, Kita, Dioïla, Nara, Koutiala, Bougouni, San, Douentza, Bandiagara. L’objectif de création de ces régions  est de rapprocher davantage l’Administration des populations.

A.S.

 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il y a une réforme majeure que les autorités de la transition doivent songer à mettre en place pour accompagner la régionalisation, il s’agit de l’élection des Gouverneurs des régions. Après le vote de la population, les Gouverneurs déjà élus pourront élir à leur tour le Président de la République en référence aux grands électeurs aux Etats-unis d’Amérique. Le territoire Malien étant très vaste, il faut donner l’opportunité aux Gouverneurs mandatés par leurs populations de pouvoir travailler efficacement pour leurs amener vers la voie du développement. On va me demander sur quelles ressources financières ces Gouverneurs élus des régions pourront se baser pour développer leurs régions ? Sur 30% des ressources provenant des potentialités de la région et le restant des 70% sont reversées à l’état central.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here