Mali : L’ancien président de la République, IBK, bénéficie des funérailles nationales

0

La base A du Génie militaire a abrité, ce vendredi matin, les obsèques nationales de l’ancien président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, décédé le dimanche 16 janvier chez lui à Sébénicoro (Bamako). A ses obsèques, le président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA, était représenté par le Premier ministre Choguel K. Maïga.

 « Un ami de la France, un Parisien ». C’est en ces termes que Joël Mayer, ambassadeur de la France au Mali, a rendu hommage au président IBK. Tout comme l’ambassadeur de France, celui de la Chine a aussi rendu hommage au président défunt, au micro de maliweb.net. Au nom de ses camarades politiques, l’ancien ministre Amadou Koita, a retracé le parcours d’un président «patriote » et un grand humaniste. Au nom des amis, Kassoum Tapo, dernier ministre de la Justice du président IBK, a salué la mémoire d’un compagnon fidèle jusqu’à sa mort.

 

Plutôt, c’était autour de Bouba Keita, fils du président défunt, de saluer la mémoire d’un père, un “homme de culture”. A l’endroit du président Colonel Assimi GOITA, Bouba Keita a publiquement reconnu, son assistance à la famille depuis le décès d’IBK. Bouba a aussi salué les présidents ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, et congolais, Dénis Sassou Nguesso. Quant à Tomi Michel , Bouba Keita salue un « frère à son père ». De Karim Keita, en exil en Côte d’Ivoire, et absent aux obsèques de son père, Bouba n’en fait aucune mention.

Après la lecture de l’oraison funèbre par le grand Chancelier des Ordres nationaux, le Général Amadou Sagafourou Guèye, un défilé militaire a rendu honneur au défunt Chef de l’Etat. Ensuite, le corps d’IBK a été remis à la famille, et mis dans un corbillard direction sa résidence privée où il sera enterré après les cérémonies religieuses.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here