Mali : Les hommages rendus par la Nation au Dr. Seydou Badian

13
Seydou Badian

Décédé le 28 décembre dernier, l’écrivain et homme politique Seydou Badian a bénéficié de funérailles nationales. La cérémonie présidée par le président de la République a eu lieu sur le Boulevard de l’Indépendance.

-Maliweb.net- 10 avril 1928 – 28 décembre 2018, Dr Seydou Badian n’est plus. Le médaillé d’or de l’indépendance repose désormais au Cimetière de Niaréla aux côtés de ses compagnons de lutte politique notamment des médaillés de l’indépendance. Ses obsèques nationales ont rassemblé toutes les couches sociales de notre nation. Des délégations étrangères ont aussi pris part à ses funérailles. Il s’agit de la délégation  du Congo Brazza conduite par l’épouse du président Denis Sassou N’Guesso et de la délégation Sénégalaise conduite par trois ministres.

Seydou Badian
Les officiels lors de la cérémonie

Tout comme les Maliens, chacune des deux délégations revendique une part de l’héritage du défunt. Conseiller et auteur du nom de la Fondation « Congo Assistance», dirigée par la première Dame du Congo, Seydou Badian était aussi un Sénégalais, clame le ministre de la Culture du Sénégal, représentant le président Macky Sall. Elevé au grade d’Officier de l’Ordre national du Mali à titre posthume, Seydou Badian a reçu les hommages de l’Etat, des amis politiques  et de la famille.

Mamadou TOGOLA/-Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. ….IL A SURTOUT VOULU QUE LES MALIENS GARDENT LA DIGNITE L UNITE ET LEURS VRAIES CULTURES ANCESTRALES. …

  2. J’ai des larmes aux yeux juste à penser , que IBK 1er ministre et Alpha président n’ont pas hésité à emprisonner cet grand homme, juste par ce qu’il réclamait le droit , et j’imagine aujourd’hui les larmes de crocodiles de ces même gens devant sa dépouille !! à ton appel Mali………

  3. Que son âme repose en paix!Pour remettre les choses dans leur contestes historiques, retenir que l’Hymne Nationale du Mali a été composée par une commission présidée par un certain Madeira KEITA (un ancien camarade de l’école Willaim PONTY de Gorée ?) avec d’autres personnes toutes en qualité de membres dont Seydou Badian KOUYATE-Gabou DIAWARA-Moussa TATI KEITA….L’avenir sort du passé (Djibril T.Niane).

  4. 1- M Seydou Badian KOUYATÉ a composé l’Hymne Nationale, mais il n’a cerainement pas souhaité être amené dans sa dernière demeure avec ses textes qui chantent un autre Mali que celui dont il a connu durant les derniers instants de sa vie!

    “- Nous serons tous unis. . . . . . . . . . .”
    “- Un peuple, un but, une foi. . . . . . . .”
    “- Nous sommes résolus de mourir. . . ”
    “- Notre drapeau sera liberté. . . . . .. .”___________________!

    2- ! ! ! ! ! ! ! ! !sont entre autre devenus des mots et maux d’une strophe qui peinent aujourd’hui à trouver le bout du chemin et sont bien loin de ces champs qui devraient fleurir d’espérance ou de ces cœurs qui devraient vibrer de confiance. . .!

  5. Le et les drapeaux devraient être en berne au moins pour 3 jours.
    Honte à l’état et au gouvernement en tête le chef con superhyper vampire ibkon et le foutu pm grand vampire.
    Que son âme repose en paix.

  6. Encore paix à son âme!

    Eux,ils étaient heureux dans la justice, mais les dirigeants actuels sont heureux dans le népotisme, dans la gabegie dans le vol,dans le clientélisme !

    Il rapportera très sûrement à ses compagnons devanciers qu’à titre d’exemple que son Macina natal est devenu une zone d’insécurité totale avant sa mort, que les soudanais devenus maliens s’entretuent aujourdhui plus que des moustiques!

    Il dira aussi que l’argent a pu modifié la dignité de race de dirigeants!Que la pourriture de dirigeants, que ces déchets humains devenus gouvernants par prostitution voulaient même enseigner à l’école primaires cette animosité !

    Mais enfin,il apportera enfin que quelques uns veuillez sur la maison!

    Très sûrement les maliens auraient préfèrés garder Seydou Badian NOUMBOÏNA qu’ IBK et Son Pm !

  7. ALLAHOUMA AGHVIR LEHOU WA ARHAM HOU.
    INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!
    N’TOGOMA, RIP!!!!!!!!!!!!!!!

  8. Ce grand monsieur qui vient de nous quitter était pour nous maliens un des derniers symbole vivant politique de la nation malienne , grand serviteur et compagnon du président modibo keita , des hommes qui ont forgé à nous donner une souveraineté nationale pleine et entière , je peux dire que cet homme est parti à un moment de tragédie malienne
    , les éloges du politiquement correct ne servent parfois à rien , c’est l’histoire qui est parfois très cruelle quand sa portée nous échappe , qu’avons-nous fait de leur promesse d’ un Mali debout ? Aujourd’hui le mot qui me vient à l’esprit, sans aucun excès , c’est la tragédie , désolé j’en ai pas d’autres ! C’est toutes les valeurs de ce pays où il faisait bon vivre qui s’écroulent comme un château de carte ! Pour ces grands personnages cités ne se reposeront bien leur tombe que lorsque le Mali retrouve le chemin du travail qu’ils nous légué sur un idéal de travail et du courage .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here