M’Bouillé à propos de la révision constitutionnelle : « Je jure devant Dieu et les hommes que ces textes demeureront intouchables… »

16

Le Chérif de Nioro du Sahel, Mohammed Ould Cheicknè dit M’Bouillé s’est  adressé  à ses fidèles le 6 juillet 2019 à la Zawia, après la prière du vendredi. Occasion pour le  leader religieux d’aborder 04 sujets  d’actualités à savoir : le déplacement d’IBK chez lui (à Nioro) pour présenter des excuses, la situation sécuritaire et politique du pays, l’enseignement de l’éducation sexuelle dans les écoles, le projet de révision constitutionnelle initié par le chef de l’Etat, ainsi que ses relations  avec  le Haut Conseil Islamique du Mali et Amupi. Voici les vérités de  M’Bouillé.

Sur la situation actuelle du pays, le  Shérif ne mâche pas ses mots « Nous sommes tous au courant de la situation dont notre pays fait face actuellement, ça s’aggrave du jour au lendemain à cause d’un régime incapable de gérer les affaires publiques. Tout le monde est unanime du déroulement de l’échéance présidentielle passée qui a été une véritable mascarade électorale avec la complicité de l’ex Premier ministre Soumeylou B MAIGA », déclare Mohamed Ould Cheicknè  Haïdara.

Sur son combat contre l’instauration  de l’éducation sexuelle complète dans notre système éducatif, le shérif précise le sens de son combat : « Cela est une  chose taboue pour notre religion et nos valeurs sociétales. Dès lors, nous nous sommes levés comme un seul homme pour dire non à ce projet et demander la démission du Premier ministre et de son gouvernement. Chose que le président avait considéré comme une demande de trop puisque le président pensait que son premier ministre, en son temps, était un super homme. Lorsqu’on a décidé de marcher le vendredi 5 avril pour mettre fin à son règne, c’est là qu’il a su qu’il a affaire à des gens plus forts que lui et c’est là où son côté faible a commencé à le conseiller. Lors de cette marche, IBK nous a traité de terroristes. Qu’a-t-on à voir avec une personne qui te traite de terroriste et qui attaque ton lieu de culte ? Non seulement, il a ordonné à son ministre de la sécurité d’attaquer notre Zawia avec du gaz lacrymogène, mais, il a aussi félicité ses forces de Défense pour le travail accompli à notre égard ».

Sur les circonstances de la démission de l’ex premier ministre  Soumeylou Boubèye Maïga, M’Bouyé  affirme : « Quand nous avions exigé la démission de Boubeye, il avait même juré à des gens qu’il ne démissionnerait pas (un animal que ce soit un mouton ou un bœuf égorgé, avant de rendre l’âme, prend toujours un temps, mais finira toujours par mourir quoi qu’il en soit). Le PM était déjà un homme fini pour nous. J’ai participé à cette marche du 5 avril étant à Nioro. Dieu merci, cet événement s’est déroulé sans incident. Malgré mon âge, j’ai pu marcher plus de 500 mètres de chez moi à la Zawia. Après la marche, nous avons appris que le président a fait une déclaration pour dire que parmi les manifestants qu’il y avait des terroristes et le même jour, notre Zawia de Niarela a fait l’objet d’attaque avec du gaz lacrymogène de la part des éléments des forces de l’ordre.  Traités de terroristes, alors, que comprendre de la déclaration du Président IBK saluant le professionnalisme des forces de l’ordre pour nous avoir attaqué jusque dans notre Zawia ? Je crois que cette attaque vaut une réponse ?  On peut nous causer du tort, nous soupçonner, nous traiter du n’importe de quoi, mais… Aucun pouvoir au monde ne peut nous exterminer si ce n’est celui d’Allah Soub hana Watala. J’ai toujours soutenu les politiciens dans leurs manifestations, mais tout en respectant les valeurs et les édifices de la nation. Je ne serai jamais un terroriste ni ne coopérerai jamais avec un terroriste contre mon pays. Si j’avais opté pour la déstabilisation, je l’aurais déjà fait depuis car Dieu m’en donne la force et les hommes qu’il faut. Mais non ! Mon rôle de premier plan, c’est d’être un espoir pour tous les gens lésés dans la société malienne».

Revenant sur la visite du président IBK le 27 juin dernier,   M’Bouyé Haïdara apporte des éclaircissements : « ce deuxième mandat d’Ibrahim Boubacar KEITA comme une prolongation dont ils ont l’habitude de faire pour les députés et les maires. IBK m’entend très bien. Quand il est venu à Nioro pour cette visite, après les salutations, il a commencé à citer les biens que je lui ai fait dans sa vie. Pour moi, s’il décide de venir présenter ses excuses ou venir me saluer, il n’a fait que ce qu’il devrait faire, dans le cas contraire, ce serait autre chose. Quand il est venu ici, l’entretien n’a pas duré, voici ce qu’il m’a dit : « Mon père, je suis venu vous voir comme ça faisait longtemps, je suis là en tant que votre fils d’aujourd’hui et de demain. Vous avez tout le pouvoir sur moi ». Je l’autorise à nier si ce que je dis est faux.

En retour, mon intervention n’a pas dépassé 5 minutes. Je l’ai bien accueilli : « Je suis ravi de ton arrivée, tu ne m’as pas respecté et tu ne peux pas me respecter, toi tu es un politicien, tu cherches des bénédictions avec beaucoup de j’ai été la première personne à le reconnaître et à le soutenir en 2013 comme Président. Je considère religieux et autres Marabouts en leur donnant, bien-sûr, des fortunes, mais avec moi, c’est tout le contraire, je t’ai toujours béni et donné des fortunes. Voilà tout ce qui s’est  passé entre nous. Les gens peuvent raconter tout ce qu’ils veulent, mais c’est ça, la vérité ! On peut nous causer du tort, nous soupçonner, nous traiter du n’importe de quoi, mais on peut jamais, je dis bien, on ne peut jamais nous faire du mal. Hier, j’étais contre le pouvoir et je demeure dans cette même posture à présent. Je suis contre ce pouvoir, je l’ai dit et je le maintiens », assène le leader de la communauté hamalliste.

En ce qui concerne la révision constitutionnelle, le Chérif réitère sa détermination  à tout faire pour éviter toute révision de la constitution : « Nous sommes vendredi, aujourd’hui, 1er jour du mois et 11ème mois de l’année, je jure devant Dieu et les hommes que ces textes demeureront intouchables. Nous allons nous mobiliser contre le tripatouillage de nos textes. Le président veut se cacher  derrière son incompétence pour réviser notre constitution sous prétexte que c’est l’une des conditionnalités de l’accord d’Alger  ».

S’agissant du Haut Conseil Islamique et de l’Amupi, le Chérif  se montre clair : «  je n’en ai jamais été membre, mais nous avons eu à mener beaucoup de combats ensemble concernant le code de la famille. Ma position est claire, aujourd’hui, je ne suis plus avec les dites organisations, je mène seul mon combat. Que ce soit le Haut Conseil ou autres organisations, qu’ils continuent seuls avec leurs objectifs, je leur demande de rester dans leur position».

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Vrai patriote MBouille Haidara. Allah Ak bar! Tu ne seras pas trimballe par Boua IBK ou tout autre petit politician, tout au contraire, le digne fils de Nioro du Sahel que tu es tu gardes la tete sur tes epaules car tu aimes ta patrie le Mali: UN et INDIVISIBLE!

  2. kinguiranke’, SABALI!!!! l’Amerique est un pays ou’ toutes ses citoyennes et tous ses citoyens ont des droits, des devoirs et des responsabilite’s! Ma plus grande n’a pas encore 18 ans pour voter. Elle aime la politique de gauche de Bernie. En tant que papa et educateur, mon role est de lui expliquer les differentes ideologies et respecter le choix qu’elle fait. C’est l’ancien vice-president Joseph Biden qui est mon candidat. Est-ce qu’il passera les primaires? C’est tot pour repondre dans un sens ou l’autre!

  3. Dembele a ecrit: Ainsi les débats/ ateliers montent des hameaux vers les villes pour conclure avec le consensus general” Si tu vies au Mali tu te rendras compte que ce tu racontes est un reve car ce que tu dis est purement et simplement impossible a cause de l’insecurite au Mali. L’Etat malien est absent sur 60% du territoire national et completement de Kidal. Ensuite te souviens-tu que le Mali est un pays occupe par des forces armees etrangeres? Il faut rendre hommage ici a la sagesse de MBouille Haidara un vrai patriote et un amoureux du peuple Malien tout entier.

  4. …..LES ABRAHAMIQUES ET LEURS CULTES DE PERSONALIE, CETTE BOUILLIE DE MBOUILLE BOYEN NE FAIT QUE SELF-PROMOTION, IGNOREZ LE! QUI L A ELU CE BABOUN?!….

    LE FEODAL DE NIORO DECLARERA TOT OU TARDS LA GUERRE AU MALI!

    …..NIORO EST PLEIN DE GENS SANS COLONNES VERTEBRALES, MEME QUAND SCOLARISES LES FILS ET FILLES DE NIORO SONT EN MAJORITE DES DISCIPLES ET DES MAGOUILLEURS COMME LE SHERIF….

  5. Grosse erreur de ne pas réviser les textes au Mali. Au lieu de s opposer sans analyse à la révision des textes, un intelligent serait d accord avec des conditions pour assurer la transparence; la révision doit être inclusive. Il faut lire traduire l ancien texte aux gens des hameaux aux villes en demandant leur opinion. Ainsi les débats/ ateliers montent des hameaux vers les villes pour conclure avec le consensus général. Alors ceux qui s opposent sans donner des arguments convainquants intelligents et des pistes pour la révision ont des idées dépassées et peut être ont des intérêts personnels pour l’ânon révision. Tout intelligent sait qu il faut réviser apporter des amendements aux textes des institutions ainsi que la Constitution. C est dommage de ne pas proposer une revision appropriée. Nul n à le pouvoir d agir tout seul contre les institutions!!!

  6. Le roi MAUDIT de segou, Trump va te chasser avec tes 3 filles socialistes pour revenir aider le Mali ton pays veritable que tu as fui pour profiter de la vie cool Americaine car comme la pays de la dame Omar, le Mali est un pays de mal gouvernance, de gros voleurs, de corrompus et de vagabonds comme Boua IBK, KK, SS et le oi MAUDIT de segou.

  7. Bamake’, comme je l’ai ecrit a’ plusieurs reprises, je suis ne’ et j’ai grandi hamalliste. Hier j’etais hamalliste, aujourd’hui je le suis et demain je le serai. Je prefere ne pas commenter sur les declarations de certaines personnes que je respecte a’ cause de la position qu’ils occupent . Quand le president Trump dit que 4 depute’s doivent retourner dans leurs pays d’origine pour aider a’ la reconstruction desdits pays, je vois une opportunite’ pour expliquer a’ mes trois filles et plus particulierement a’ ma premiere qui est tres interesse’e par la politique de l’extreme gauche aux USA, que signifie etre une citoyenne ou un citoyen americain. Aux USA, on est citoyen par naissance ou par naturalisation. Mes filles sont citoyennes par naissance et moi je suis citoyen par naturalisation. LE CITOYEN ET LA CITOYENNE DES USA ONT DES DROITS , DES DEVOIRS ET DES RESPONSABILITE’S. Trois des 4 femmes vise’es par la declaration du president sont NEES ICI AUX USA. L’UNE D’ELLE EST NEE A’ MOINS DE 20 KILOMETRES DU LIEU DE NAISSANCE DE TRUMP A’ NY.
    En tant qu’eleve de l’histoire, je suis familier avec la Constitution Americaine , ses amendements et les Civil Rights Acts. Je ne m’attends pas que ces genres de declarations viennent de mon president qui represente toutes les citoyennes et tous les citoyens americains. Il est lui meme le petit fils d’un allemand qui a quitte’ l’Allemagne pour venir a’ la recherche d’une vie meilleure aux USA. JE SUIS UN CITOYEN AMERICAIN ET J’EN SUIS FIER MAIS JE NE SUIS PAS FIER DE CERTAINES DECLARATIONS DE MON PRESIDENT DONT CELLE CITE’E PLUS HAUT!
    Bamake’, Bouya est mon chef religieux et spirituel. Je le respecte et je respecte ma communaute’ hamalliste. AUTREMENT N’EST PAS POSSIBLE!!! SACHEZ QUE JE SUIS MON PROPRE CHEF POLITIQUE! IBK doit continuer a’ travailler dans le sens de la reconciliation avec tout le monde et plus particulierement celles et ceux qui etaient du camp oppose’ durant l’election presidentielle.
    Le president doit s’entendre avec les notables de kidal et les temoins de l’Accord d’Alger a’ appliquer les parties dudit Accord qui ne demandent pas de reforme au niveau de la constitution. Mes analyses me disent que tenter de changer la constitution en vigueur peut creer de graves troubles dont le Mali n’a pas besoin en ce moment! IL FAUT APAISER LA SITUATION POUR AVANCER!!!!! N’EVEILLONS PAS LE CHAT QUI DORT!!!!!!!!

  8. Le réel motif de la discorde entre ces deux individus reste à être clarifié, il est loin d’être clairement dévoilé. Du coup, je préfère garder des réserves jusqu’à ce que les choses deviennent beaucoup plus claires. Le vieux IBK semble être pris dans son propre piège, il a longtemps manipulé les leaders religieux avec ses citations coraniques déformées et autres mensonges à connotation religieuse. Peut-être qu’il est victime d’un châtiment divin, ou maraboutique, je n’en sais rien.
    Ce qui nous intéresse, en tant que simple citoyen non politicien, non grand marabout, c’est la défense des intérêts de notre pays et de nos populations en toute objectivité.

  9. yugubané 15 Juil 2019 at 09:12 ;

    ” … Si j’ai bonne mémoire, en 2012 Mouillé avait juré devant Dieu et Sanogo que de son vivant, il n’y aura pas de troupes étrangères au MALI. C’était avant l’arrivée de Serval… ” … /// …

    :

    Oui, mais crois-moi ce n’est pas ce qui ferait douter IBK de la parole d’un Guide Religieux…
    On a vu que IBK craint plus la colère d’un Religieux que celle des Enseignants, des Lycéens et des Etudiants. Eux sont en train de redoubler d’efforts pour pas perdre les cours ratés pendant près de sept mois. Bon courage ! Pauvres gosses… ! Attention aux surmenages quand même… !
    IBK est allé s’excuser auprès du Guide. Ce qui du reste, na pas fait changer d’avis à ce dernier si j’en crois cet article. Un voyage pour rien au frais du contribuable… !

  10. ” … Hier, j’étais contre le pouvoir et je demeure dans cette même posture à présent. Je suis contre ce pouvoir, je l’ai dit et je le maintiens », assène le leader de la communauté hamalliste… ” … /// …

    :

    LE ROI BITON de SEGOU ;
    Si tu lis ces quelques lignes de ton Guide des Hamallistes à l’endroit de ton Cher IBK. Je peux te comprendre si tu venais à fondre en larmes. Bon courage mon Ami… !

  11. Si j’ai bonne mémoire, en 2012 Mouillé avait juré devant Dieu et Sanogo que de son vivant, il n’y aura pas de troupes étrangères au MALI. C’etait avant l’arrivée de Serval ! 😀😀😀😀😀😀

  12. Pauvre régime d’IBK totalement impuissant et incapable d’organiser et de réfléchir correctement, il conduira sans équivoque ce pays dans un abîme sans précédent. Ce régime déteste les hommes et femmes les plus capables en jouant le cinéma et des fourberies avec des personnes sans valeur et les conséquences sont ce que l’on voit actuellement avec la déliquescence de toutes les institutions de la République. Il faut que IBK et ses hommes et femmes autour de lui sachent que chaque outil à son utilisation et chaque cadre bien formé dans une spécialisation doit exercer dans son domaine et dans son seul domaine, on ne peut pas mettre un ouvrier métallique à place d’un ouvrier du bois et vis-versa, on ne peut pas mettre un ingénieur agronome à la place d’un planificateurs et vis-versa etc… Malheureusement, c’est ce qui fait dans ce régime actuel qui met même un littéraire à la place d’un ingénieur, quel comportement éhonté? Nous faisons face à une catastrophe de leadership qui détruirait ce pays sans équivoque. Nous sommes dans une grande tornade qui nous emporterait tous, tous et tous sans exception.

  13. Allah Ak bar! MBouille ne sera pas trimballer par IBK ou tout autre politician, tout au contraire, le digne fils de Nioro du Sahel garde la tete sur les epaules car il aime sa patrie le Mali: UN et INDIVISIBLE!

  14. Article 118: "Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire. "

    Article 118: “Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here