Réaménagement gouvernemental : Fin d’année d’anxiété pour nos ministres ?

18

Comme un nouveau cap dans la vie de la nation, un réaménagement du Gouvernement du Dr Boubou Cissé est attendu pour conduire, avec diligence, les nouveaux chantiers ciblés par les conclusions du dialogue national inclusif.

Maliweb.net – Les recommandations du dialogue national inclusif ont même souhaité un gouvernement resserré pour prendre en charge la mise en œuvre des résolutions adoptées par les participants. Certains

Acteurs parlent même d’une équipe gouvernementale de 20 à 25 membres composés essentiellement de cadres compétents mais aussi représentatifs de partis, ou groupements de partis politiques ou d’associations. Bref, il doit s’agir de cadres ayant une certaine base de légitimité pouvant aider le pays à affronter les défis de cohésion sociale et d’unité face à l’adversité du moment.

Dans ces conditions, il va sans dire que de nombreux ministres devraient se préparer psychologiquement à faire leurs cartons pour quitter l‘attelage gouvernemental. D’où l’anxiété qui caractérise bon nombre de ministres par ces temps de fête de fin d’année.

Habituellement enthousiaste par rapport à ces moments creux similaires à des vacances gouvernementales, les membres du gouvernement se montrent actuellement discrets, snobant quasiment les hommes de médias ou feignant de les voir en marge de certaines cérémonies. Le gouvernement actuel est-il alors démissionnaire ? Non ! Pas officiellement, mais nombreux sont les ministres qui doutent de leur reconduction dans le nouveau gouvernement du Premier ministre Boubou Cissé.

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. En paraphrasant Moussa D: “Dialogue ou pas, le Mali est parti pour ne pas survivre à la crise”, je dirais que le Maliba pourrait ressusciter, voire resurgir suite à la crise multidimensionnelle occasionnée par la mauvaise sortie de la transition Dionkis en 2013 par l’élection mafieuse de IBK si ce dernier, mal élu et qui a lamentablement échoué par la gouvernance de laquelle le Mandé Mansa sans soucis autres que son luxe, se mette à la place de celui dont un adage bamanan dit “c’est celui qui a cassé la calebasse en plusieurs morceaux qui pourrait la recoudre”.

    En tout état de cause, puisque les malheurs sont tombés sur le Mali sous la royauté ratée de IBôKassa, qui n’a pas pu se faire sacrer Empereur du Mandé du 21ième siècle, s’il trouve une luminosité/message céleste d’Allah Hasbounallah, il pourrait tout faire remettre à plat en:
    1) ramener le GRM, avec Boubou Cissé comme PM, à pas plus de 20 ministres technocrates peu politisés, comme Zou/Zorro, vieux Drabo , Aminata Dramane Traoré et d’autres maliens-maliennes de grande probité intellectuelle et morale;
    2) faire élire, sans triche et magouilles, des députés en Mai 2020, qui ne représenteraient que l’ADEMA, l’URD et le RPM, les 3 Partis Démocrates à l’origine;
    3) coopter 3 ministres à sensibilité ethno-communautaire Peuhl, Dogon et Touareg qui seraient proposés, respectivement, par Tabilaku, GinaDogon et CMA.

    Sincèrement

  2. Un ministre, de loin c’est quelque chose mais de pres, ce n’est rien!
    Mes amis, chacun de vous est un leader la’ ou’ il est! TRAVAILLEZ POUR LA PAIX ET LA STABILITE’ AU MALI!

    • Ceci est ton commentaire le plus sensé de toute l’année 2019. Happy new year!!!!!!

      • Lastus tu fais un cadeau a ce vaurien detenteur de Carte Verte et sans nationalite!

    • Tandisque certains travaillent d’autres volent, tandisque les uns gagnent a la sueur de leur front d’autres sont parachutes. Sans justice pas de paix, sans paix pas de stabilite, sans stabilite pas de developpement social ou economique. Alors le roi MAUDIT de segou gardes te betises a toi-meme avec ton QI inferieur a celui d’une vieille anesse!

  3. Mamadou NOMOKO 30 Déc 2019 at 09:39 ;

    ” …, certains membres du gouvernement sont systématiquement reconduits sans autre forme de considération . Le cas de M. Hamadoun KONATE en est la parfaite illustration . Proche d’IBK cet homme restera Ministre jusqu’a la fin du mandat de son protecteur… ” … ///…

    :
    Oui ” Mâdou ” … !

    Mais pour le cas du Ministre Hamadoun KONATE …, ne t’en plains pas trop… !

    C’est pas pour rien qu’il est reconduit à chaque fois…

    Il y a des Ministres qui sont vraiment compétents et efficace. Il en fait partie.

    Si tu mets quelqu’un de corrompu au Ministère des Affaires Humanitaires et de la Solidarité. Il va s’enrichir et enrichir les Siens avec.

    Moi, je serais d’avis qu’on garde ce Monsieur le plus longtemps possible… !

    En revanche, s’il y en a UN que le Président IBK serait bien inspiré de faire entrer dans son Gouvernement…

    Ce serait Monsieur Ahmed Diané SEMEGA.

    Ancien Ministre du temps du Président ATT. Ce Monsieur serait le mieux indiqué à un Poste qui traite de développement…, de l’Economie et des Finances, Infrastructures de Développement, les Transports ou le Développement rural… !

    S’il y a remaniement Ministériel… , S.V.P…, Monsieur le Président IBK…, dans le prochain Gouvernement…, mettez-nous des Ministres qui bossent pour le pays et non pour leur Personne… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • @Bamake comme je le disasis a Mamadou, tout le monde est bien mais c’est Boua IBK qui n’est pas bien, c’est tout et c’est lui qui doit etre remplace et comme on le dit en Anglais “the sooner the better”

      • Vous avez tout dit l esclave de maison est le coeur de la situation

  4. Un gouvernement réduit ? Non ! depuis l’investiture de IBK en 2013, certains membres du gouvernement sont systématiquement reconduits sans autre forme de considération . Le cas de M. Hamadoun KONATE en est la parfaite illustration . Proche d’IBK cet homme restera Ministre jusqu’a la fin du mandat de son protecteur . Aussi ceux qui sont rentrés dans le gouvernement à la suite de l’accord politique . Il était prévu d’evaluer leur performance au bout de 6 mois . Le cas particulier de Me Malick COULIBALY , Ministre de la Justice , des Droits de l’Homme , Garde des Sceaux . Cet homme est l’espoir de tout un peuple qui soif de justice . Depuis qu’il est à la tête de ce département sensible , le socle de toute bonne démocratie. Son maintien à son poste est une nécessité absolue . Mais je sais que pour des considérations personnelles , ceux qui craignent la machine judiciaire mettront tout en œuvre pour demander le départ de Me Malick COULIBALY . Ce qui serait catastrophique pour le pays , car les vols et autres genres de corruptions à ciel ouvert auront de beaux jours devant eux . Le peuple va assister impuissant à ce fléau . Aujourd’hui , il faut une transition , si nous voulons que le Mali avance . Cette instabilité gouvernementale est l’incapacite de IBK à mettre en œuvre les aspirations de son peuple meurtri et bafoué dans sa dignité . IBK ayant montré toutes ses limites doit comprendre que notre Mali doit survivre aux difficultés du moment .

    • Mamadou, tout le monde est bien mais c’est Boua IBK qui n’est pas bien, c’est tout et c’est lui qui doit etre remplace et comme on le dit en Anglais “the sooner the better”

  5. “…… Bref, il doit s’agir de cadres ayant une certaine base de légitimité….” Les cadres des partis politiques n’ont aucune légitimité…………. Les cadres les plus intègres et valeureux de la nation sont pour a plupart apolitiques, de vrais technocrates!!!!!!!!!!!!!! Ils ont tout simplement choisi de ne pas s’allier à une bande de mafiosis!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • ! ! ! ! ! : ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
        …JE NE COMMENTE PAS ! ! ! ! ! ! !…ET POURTANT …

        • NUISIBLISLAMIQUE
          PARASITISLAMIQUE
          PASSEPORC VERATCAILLE
          ON VOUS DETESTE
          OMARATCAILLE
          CAFAMIRATCAILLE
          CAFARAB
          BOUGNOULANGER
          BOULANGERATCAILLE

  6. FOUILLER DANS LES TIROIRS DE LA PRÉSIDENCE, VOUS Y TROUVEREZ PEUT ÊTRE BIEN RANGÉES LES RÉSOLUTIONS DU “DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF “

    • Les conclusions du Dialogue National
      Non Inclusif sont dans les poubelles de l’histoire . Le Mali a organisé tellement de forums sans issu , que ce DNNI connaîtra le même sort .

  7. ” … Les recommandations du dialogue national inclusif ont même souhaité un gouvernement resserré pour prendre en charge la mise en œuvre des résolutions adoptées par les participants… ” … ///…

    :
    Si ça vient des recommandations du ” Dialogue National Inclusif “…

    Le Président de la République nous avait habitué à un Gouvernement tous les six mois…
    Et un Premier Ministre tous les neuf mois…
    Cette fois, on pourra pas lui reprocher quoi que ce soit. Puisque ça vient
    des recommandations du ” Dialogue National Inclusif “… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

Comments are closed.