Réformes institutionnelles et politiques : Le Comité d’orientation stratégique prend service

0

Comme annoncé, les travaux du Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles(COS), ont démarré le lundi dernier sous la présidence du Premier ministre Moctar Ouane.Le patron de l’exécutif national a profité de l’occasion pour inviter tous” à travailler ensemble pour la matérialisation du chronogramme électoral qui a été dévoilé le 15 avril dernier par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Initiatié par le Premier ministre Moctar Ouane et signé le 31 Mars passé, le décret de création du Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles a  officiellement débuté ses travaux, ce lundi.Il comprend 50 membres qui se pencheront sur les questions de réorganisation territoriale et régionale, du cadre électoral et de réformes institutionnelles.

Les membres du Comité sont issus de la classe politique et de la société civile. Les partis politiques ont eu un quota de 30 personnes, 10 pour la société civile, 6 pour les forces armées et de défense et 3 pour les organisations intervenant dans l’organisation des élections.

Au nombre des membre du Comité on peut citer, entre autres :  Moussa Makan Sissoko de l’Adema ;Ben Kattra du PMDS; Mohamed Cherif Haidara du CSDM; Adam Dicko de l’AJCAD;  Assétou Sangaré du PRD, Abdrahamane Kao Diallo du PACP.

Plusieurs acteurs ont accepté de prendre part à cette cérémonie de lancement du Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles. Cependant les Mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ont boycotté cet événement important pour le destin de notre pays. Il nous revient que la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui avait reçu un quota de 3 personnes en réclamait plutôt 4.

Cette cérémonie inaugurale présidée a été l’occasion de présenter M. Mohamed Alhousseny Touré, le tout nouveau secrétaire permanent du Comité d’orientation stratégique au public.

Le temps presse pour le secrétaire permanent, Mohamed Alhousseny Touré, qui  a aussitôt présenté le projet du Règlement intérieur de Comité d’orientation stratégique pour son adoption par les autres membres du Comité.

Ce début des travaux du Comité coïncide avec la publication du calendrier électoral par les autorités de la transition. Ce qui veut dire en clair que les acteurs vont se mettre au travail pour la réussite de la mission.

Le Premier ministre Moctar Ouane a rappelé que le gouvernement va tout faire pour respecter le chronogramme électoral annoncé et aussi la durée de la transition fixée à 18 mois.

Toutefois plusieurs acteurs de la classe politique doutent encore du respect correct du calendrier électoral et surtout le respect des 18 mois de la transition. ” Nous vous demandonsà vous nos compatriotes de travailler dans le sens de réussir la transition, afin que nous puissions faire les élections pour qu’un président démocratiquement prenne la destinée du pays, comme nous l’avons dit dès le début de la transition”, a martelé Moctar Ouane,le premier ministre.

La prochaine étape pour le Comité d’orientation stratégique consistera à aller à la rencontre des populations à l’intérieur du pays et à l’étranger pour mener des consultations par rapport aux opérations de réformes politiques et institutionnelles.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here