Koulouba : Bah N’Daw reçoit le représentant spécial de la Minusma

3

Les dossiers prioritaires se situant dans le cadres du mandat de la MINUSMA étaient au centre des échanges entre SEM Bah N’DAW, Chef de l’Etat et  M. Mahamat Saleh ANNADIF, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Chef de la MINUSMA.

Au cours de leur entrevue, les deux personnalités se sont appesanties sur la nécessité de poursuivre et d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, issu du processus d’Alger.

Le Chef de la MINUSMA a profité de l’occasion pour transmettre le message de félicitations du Secrétaire général des Nations Unies au Chef de l’Etat et de lui rassurer de sa disponibilité à accompagner le Mali dans la Transition.

Selon le Diplomate onusien cette transition offre est une opportunité historique pour le Mali de sortir de cette crise multidimensionnelle de façon définitive et durable. « De ce point de vue, nous sommes prêts au nom du Secrétaire général, de toutes les Agences onusiennes, les fonds, les programmes et la MINUSMA pour accompagner les réformes politiques et institutionnelles et les élections », a-t-il rassuré.

Monsieur ANNADIF a rappelé que l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, issu du processus d’Alger est une priorité stratégique tout comme l’appui aux forces de défense et de sécurité maliennes et la situation au centre une préoccupation pour le Mali et les Nations Unies.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. L accord de paix ne respecte pas la constitution du Mali et donc inapplicable en l Etat

    Ibk a bafoué la constitution.
    Cet accord doit être appliqué mais après révision pour être conforme aux lois Malienne s

  2. Les soldats de la Minusma sont inactifs pour traquer les terroristes Il faut les remplacer les famas et le G5 Sahel

    Il faut convaincre le conseil de sécurité de changer leur mandat sinon qu ils dégagent pour être remplacé par le G5 Sahel

  3. Les soldats de la Minusma sont inactifs pour traquer les terroristes Il faut les remplacer les famas et le G5 Sahel

    Il faut convaincre le conseil de sécurité de changer leur mandat sinon qu ils dégagent

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here