Mandat de la MINUSMA : Un renouvellement sous conditions

5

Les membres du Conseil de Sécurité des Nations unies doivent décider d’ici la fin du mois du renouvellement du mandat de la Minusma.

Alors que l’armée française poursuit son désengagement avec la rétrocession de leurs bases aux Famas, le Conseil de Sécurité se penche sur la situation politique et sécuritaire du pays. L’émissaire de l’Onu au Mali a fait une analyse de la situation politique et sécuritaire du Mali aux membres du Conseil avant l’ouverture des débats sur le renouvellement ou non du mandat de la force onusienne.

Pour le renouvellement, le Mali a fait des observations et posé des conditions. Selon le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, il est essentiel que le mandat soit centré sur la protection des populations civiles et l’appui au rétablissement de l’autorité de l’État sur l’ensemble de son territoire. « Le Mali trouve indispensable de mieux définir et articuler la notion de protection des civils dans un contexte de guerre asymétrique », précise-t-il. « Dans ce contexte, le mandat de la Minusma doit obligatoirement prendre en compte la montée en puissance des forces de défense et de sécurité du Mali, qui sont désormais en première ligne face aux groupes terroristes ».

 

Ousmane Mahamane 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. ali tu sais que c’est ce que le Ministre Abdoulaye Diop a dit au Conseil de Securite des Nations-Unies car dans une guerre asymétrique la MUNISMA doit définir son role en faisant la guerre aux terroristes sinon plier ses bagages et quitter le Mali

  2. la minusma n’est pas la pour faire la guerre contre les terroristes. Elle est la pour la proection des civils contre les exactions des fama et des terroristes.

    • ali tu as tout faux et arrêtons la grande hypocrisie car la MINUSMA ne peut pas protéger la population civile sans faire la guerre contre ceux qui la tuent tous les jours : les terroristes.

  3. Que la MINUSMA fasse la guerre contre les terroristes qui tuent nos populations civiles et nos militaires sinon qu’elle s’en aille, bon débarras sans regrets.

    • Malians military must not have it’s ability to fulfill it’s duties of providing security to our people injuriously reduced for sake of fulfilling nonsense conditions set by MINUSMA under total circumstance. Those nonsense conditions set are not within Mali ability to fulfill plus continue to fight winning war saving as many Malians lives as possible. In many cases not even developed nations who are military powerhouses are able to fulfill nonsense conditions set by MINUSMA plus save as many innocent lives as possible while bringing war to quick end. In being practical with reasoning obligations plus methods required by MINUSMA aid terrorists while of great hinder to Malians military as terrorists murder, rape, kidnap, rob plus destroy innocent citizens property as if they are slaves not deserving of humane treatment. In some cases even MINUSMA soldiers are murdered by terrorists due to those nonsense operation orders. Orders must be shaped to fulfill security need of Malians people, prevent manipulation of order by terrorists plus their supporters plus reliably aid Malians military efforts.
      Anything less prolong war, aid terrorists plus make MINUSMA efforts highly ineffective plus disliked by all of Negroid Africa.
      MINUSMA need guidelines fitting total circumstance that will allow it to be non Frontline Combat aid Malians citizens plus military need. If it will not be that it is most likely best for MINUSMA to leave Mali plus burden Malians leadership, military plus citizens to neutralize terrorists on their own.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here