Bourse de sous-traitance et opportunités d’affaires, le CNPM renforce les entreprises

0

Le Conseil National du Patronat Malien (CNPM) a organisé le jeudi 25 novembre 2021 dans ses locaux, une journée dédiée à la relance des activités de la Bourse de Sous-traitance et de partenariat du Mali (BSTP-Mali). L’ouverture des échanges a été présidée par  le Premier Vice-Président du CNPM, Monsieur Boubacar Toutou Kanté en présence de  plusieurs   chefs d’entreprises.

Dans sa présentation portant sur l’entité BSTP-Mali, le consultant M. Amadou Konaté, dira, que la Bourse de sous-traitance  est créée depuis 201, qu’il s’agit d’un centre technique d’information, de formation et de mise en relation entre les grandes entreprises et les petites entreprises. Par ailleurs, M. Konaté souligne que  la BSTP est un organe à but non lucratif au service de l’ensemble des secteurs de l’économie. Relevant  du CNPM qui s’occupe de sa prise en charge, la BSTP et sa faîtière s’attèle  autour des missions de cette dernière  pour des résultats efficients avec leurs partenaires.  Selon les explications de M. Amadou Konaté, la sous-traitance, regorge de grands avantages, un  partenariat  qui peut s’avérer avantageux tant pour les  entreprises, le secteur privé, l’Etat que les  partenaires techniques et financiers. Et parmi ces avantages, il cite : la réduction des prix et des délais de livraison des produits pour les ordonnateurs des ouvrages ; une meilleure qualité de produits ou de services fournis avec des perspectives de potentielle croissance. S’agissant  des sous-traitants, M. Konaté , les fait savoir qu’ils peuvent y gagner en  productivité  et  en efficacité grâce à l’utilisation et le renforcement des capacités disponibles en plus de potentiel  appui financier. Quant au secteur privé, il gagne en termes d’information  sur les opportunités d’affaires dans les différents secteurs de l’économie. Autres avantages de sous-traitance notés, reste le développement du potentiel des entreprises existantes, les opportunités de création de nouvelles entreprises, une participation optimale à la commande publique, la création, la rétention et la gestion des richesses générées. Pour sa part, l’Etat y gagne en termes d’accroissement de la contribution des entreprises à l’économie nationale, la modernisation des secteurs de l’économie, le renforcement du partenariat public-privé.

D’adressant aux membres de la Bourse du Mali, Monsieur Boubacar Toutou Kanté, a salué leur esprit d’adhésion au bien-fondé de la sous-traitance et son rôle. A ses dires,  la sous-traitance demeure le levier de croissance les entreprises. Par ailleurs, Monsieur Kanté ajoute que le CNPM reste engagé à accompagner la Bourse du Mali, la renforcer en ressources humaines, matérielles  et financières prenant en compte les attentes et  les perspectives. Les conférenciers n’ ont pas manqué inviter  d’autres entreprises de la place  à rejoindre la Bourse en vue d’agrandir le volume des 28 membres  et à leur image savoir profité des opportunités.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here