Crise politico-securitaire au Mali : Les accords et les désaccords de Ouagadougou

43

 A l’issue de deux jours de concertation avec le médiateur de la Cédéao pour la résolution de la crise politico-militaire au Mali, le président du Faso, Blaise Compaoré, les représentants du CNRDRE, de la société civile et de la classe politique se sont quittés sans parvenir à un accord capable de booster le processus de sortie de crise. Les uns et les autres s’étant campés sur leurs positions, la rencontre n’a pas, pour autant, comblé toutes les attentes. Lisez l’intégralité des conclusions de la rencontre !

 

Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, médiateur de la Cedeao

DECLARATION SOLENNELLE DES FORCES VIVES DU MALI
La Conférence des Forces vives de la Républiques du Mali, réunie à Ouagadougou, Burkina Faso, sous l’égide de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, Médiateur de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans la crise malienne ;
Saluant l’Accord-cadre du 6 avril 2012 sur la mise en œuvre de l’engagement solennelle du Président du Comité national de Redressement de la Démocratie et de la Restauration de l’Etat (CNRDRE) du 1er avril 2012 sur le retour à l’ordre constitutionnelle ;
Déterminée à contribuer à la mise en œuvre de l’Accord cadre du 6 avril 2012 par la mise en place des organes de transition ;
Fermement engagée dans la recherche d’une solution durable au conflit dans le nord du Mali, adopte la présente Déclaration dont la teneur suit :

1 Sur la situation au Nord du Mali
–    Exige la restauration immédiate de l’intégrité territoriale de la République du Mali ;
–    Lance un appel pressant à la Cédéao et à la Communauté internationale, pour apporter une aide humanitaire d’urgence aux populations du nord du Nord du Mali, et les exhorte à leur fournir une assistance humanitaire accrue et à soutenir la création d’un fonds d’assistance humanitaire ;
–    Recommande au Médiateur d’engager sans délai des pourparlers entre les groupes armés du Nord du Mali et les autorités de la transition dans le but de parvenir à une cessation des hostilités et au retour des réfugiés et des personnes déplacées ;
–    En appelle à l’implication de la Cédéao, pour aider le Mali à restaurer son intégrité territoriale ;
–    Lance un appel aux groupes armés du Nord du Mali à cesser immédiatement toute violence armée et toutes exactions et à rechercher plutôt les solutions à leurs préoccupations à travers les mécanismes républicains ;
–    Rappelle aux groupes armés du Nord du Mali l’obligation de la protection des populations civiles et du strict respect des droits humains et les invite à arrêter immédiatement toutes les violences faites aux femmes et aux enfants ;

2 sur la gestion institutionnelle de la Transition
Recommande, au regard des circonstances exceptionnelles, et dans le souci, d’une part, de la mise en œuvre efficace des organes de la transition conformément à la Constitution du 25 février 1992 et à l’Accord cadre du 6 avril 2012, et d’autre part, de la stabilité des institutions, que la question du Président de la Transition soit réglée conformément aux dispositions de l’Accord cadre ;
Prenant acte de la démission du Premier Ministre, recommande la nomination d’un Premier Ministre conformément aux dispositions de l’Accord cadre du 6 avril 2012.
L’acte formel de nomination sera pris par le Président de la République par intérim ;
Recommande l’application stricte des dispositions de l’Accord cadre du 6 avril 2012 ;
Préconise, dans le cadre de la mise en place du gouvernement d’union nationale de mission prévu par l’Accord du 6 avril 2012, la création de départements ministériels chargés des questions humanitaires et des questions spécifiques à la zone sahélo-saharienne ;
Recommande que la durée de la Transition soit déterminée par le Cadre de concertation des Forces vives visé au point 3, en tenant compte de la restauration de l’intégrité territoriale et de l’évaluation technique du processus électoral ;
Souligne la nécessité d’établir un fichier électoral sécurisé et accepté de tous, afin de garantir l’organisation d’élections libres, transparentes et démocratiques ;
Recommande que les principaux acteurs de la Transition (le président de la Transition, le Premier Ministre, les membres du gouvernement et les membres du CNRDRE ne soient pas candidats à l’élection présidentielle).
Salue l’engagement renouvelé du CNRDRE à soutenir et à accompagner le processus de normalisation institutionnel ;
Souligne l’impérieuse nécessité de renforcer les capacités opérationnelles de l’armée pour permettre d’accomplir sa mission régalienne de défense du territoire nationale et de protection des personnes et de leurs biens ;
Salue la contribution de la diaspora malienne aux efforts de recherche de la paix au Mali ;
3-Sur le Mécanisme de suivi et d’évaluation ;
Recommande la création d’un Cadre de concertation des forces vives du Mali, placé sous l’égide du Médiateur, et chargé de veiller à la mise en œuvre de l’Accord cadre du 6 avril 2012 et de la feuille de route de la Transition ainsi qu’au fonctionnement régulier des organes de la Transition.
4-Remerciement
La Conférence des Forces vives du Mali exprime sa profonde gratitude et sa haute reconnaissance à son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso et Médiateur de la Cédéao dans la crise malienne, pour sa disponibilité, son hospitalité et pour ses efforts inlassables visant à ramener la paix au Mali et lui réitère ses encouragements pour la poursuite de ses efforts. Elle adresse également ses sincères remerciements au Président en exercice de la Cédéao, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, ainsi qu’à l’ensemble des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté pour leurs efforts continus en faveur de la paix au Mali.
Fait à Ouagadougou le 15 avril 2012
La Conférence

Commentaires via Facebook :

43 COMMENTAIRES

  1. non de Dieu, au nom de quelle médiation ou de quel accord cadre, on va piétiner notre constitution. Qu’Alllah sauve la Mali de ces vautours.

    c’est une situation qui fait honte et nous ne faisons nullement honneur à nos aïeux qui ont bâti ce Mali de leur sang

  2. C’est franchement très dommage que toutes ces personnalités qui ont effectué le déplacement du Burkina Faso, ne soient pas parvenues à s’accorder sur l’essentiel au nom de l’intérêt général. Avait-on réellement besoin de tout ce temps pour sauver le Mali qui brûle? Avait-t-on effectivement conscience à Ouagadougou autour de la table de l’extrême urgence et de la gravité de la situation au Nord Mali? Assurément non! Autrement on aurait vivement évité au Peuple malien ces querelles de “chiffonniers” qui ne grandissent personne! Alors que faire? Il est grand temps qu’on soit réaliste et très pragmatique en dégageant très rapidement des solutions de sortie de crise pour le bien du Peuple malien. Il est impérieux de mettre de côté la défense des intérêts égoïstes et sordides et de ne viser que la libération totale des zones sous contrôle rebelles soit par le dialogue soit par la guerre. Une fois l’ensemble du territoire reconquis, le pays pourra se “tailler le luxe” d’organiser des élections générales, libres, démocratiques.

  3. Ca ne me fait ni chaud ni froid d’etre insulte. je veux simplement dire que ni la cedeao, ni la france et encore moins les usa ne viendront dans un pays aussi pauvre que le mali pour chasser les bandits du nord. si vous ne le faites pas vous meme ne vous enervez pas que les autres trainen le pied. si vous n’avez pas d’armee alors negocier avec les bandits point barre. cela dit ce n’est pas le moment de faire la danse du cadavre qu’est entrain de devenir le mali. les vautours de la republique veulent se depecer le pays. vous etes la a vouloir demander de l’aide. et bien, sachez qu’on aide quelqu’un qui s’aide soit meme. tant que vous n’allez pas commencer a combattre les bandits vous meme, personne, je dis bien personne ne vous aidera a le faire. personne

  4. Capitaine, va au nord. Tu ne peux pas mélanger le pays pour soit disant réclamer des armes pour aller combattre au nord et vouloir t’assoir à Kati pour faire un soit disant ménage. Va faire ton boulot au Nord et laisse nous tranquille ici. Bientôt un mois que nos terres sont occupées et tu continue à faire la bamboula à Kati.

    • pourqoui ira t-il au nord, allors qu’il y en revient. il faur qu’il soit a bamako pour surveiller les politiciens malpropres. les militaires iront au nord avec quls materiels?

      • En effet, puisqu’il a donne tout son materiel de combat aux rebelles, il a les mains vides maintenant. 😈 😈 😈 Heureusement que le Mali peut encore compter sur les groupes de combats songhois et touareg.

  5. http://www.ipetitions.com/petition/non-a-la-negociation-avec-le-mnla

    Faites savoir aux autorites maliennes que vous en avez marre des negociations unitiles et sans fins avec la rebellion. Signez cette petition pour vous faire entendre: Pas de negociation avec le MNLA qui ne controle rien sur le terrain.
    IL Y A CERTAINES GUERRES QUI DOIVENT ETRE FAITES. SI CELLE CI A LAQUELLE NOUS SOMMES CONFRONTES EN EST UNE, ALORS NOUS LA FERONT….

  6. Le plus incroyable dans cette affaire est que c’est Blaise (prete-nom de la France) qui exerce maintenant sa tutelle sur le Mali et personne n’y trouve rien a dire. Du moment que l’ordre constitutionnel a ete, dit-on, retabli, les Maliens ne sont-ils pas suffisamment majeurs pour discuter leurs problemes entre eux et y trouver des solutions?

    Est-ce l’accord-cadre concocte entre Blaise et les putchistes qui doit maintenant regir le Mali en lieu et place d’une constitution encore existante? Dans quel monde vivons-nous donc? Quel est le probleme, du moment que le Mali a une constitution, un president, un parlement, une societe civile organisee et des partis politiques reconnus? Pourquoi doit-on laisser de cote tous les textes qui regissent la vie nationale au profit d’un texte elabore par un ”mediateur” dont on nous laisse maintenant entendre que plus rien ne sera fait sans son accord?

    Pourquoi toutes ces longues et interminables reunions alors que, du moment ou ceux qui doivent decider ont ete legalement et elegitimement designes, il ne leur reste plus qu’a prendre les decisions qu’ils estiment necessaire?

    Pourquoi accepter ce jeu de dupes, ces diversions et ces papotages de negres longs et inutiles, alors que la situation ne les justifie meme pas?

    Ici aussi, manque de courage, cupidite, calculs stupides alors que la case commune est en train de bruler, expliquent beaucoup de choses. Pourquoi est-ce que le president, les partis politiques, le parlement, la societe civile, en conformite avec la constitution malienne qui leur en donne le plein droit et de facon democratique, ne disent-ils pas que trop c’est trop et que la reponse a toutes les questions qu’on se pose ne doievent pas etre cherchees ailleurs que dans la constitution malienne, snas qu’on ait besoin de perdre du temps et aller s’exposer a la face du monde et remettre a des etrangers dont tout le monde connait les maitres et qui sont en train de sortir manifestement de leurs prerogatives en concoctant des textes qu’ils veulent substituer a la constitution malienne, le soin de decider du sort de leur nation?

  7. Je vois par ce non accord que les maliens prefair perir que de se mettre d’accord pour sauver le Maliba ,c’est vraiment dommage ,alors que cette classe politique etait condamnee a trouver une solution pour ce pays en soufrance ,elle prefaire bien la chienlit qu’une solution pour le bien etre du Mali ,elle prefaire le bordel politique que juir une dignite sans la quelle le Mali ne trouvera pas le salut .Que Dieu sauve le Mali . 😳 😳 😳 😳 😳

  8. Recommande au Médiateur d’engager sans délai des pourparlers entre les groupes armés du Nord du Mali et les autorités de la transition dans le but de parvenir à une cessation des hostilités et au retour des réfugiés et des personnes déplacées ;

    ***Ehh Allah ,donc qu’ils retournent chez eux sous l’autorites de ces bandits armées jusqu ‘a la barbe.?
    Nonnnnn, mais soyons serieux.ces bandits ont un idéal,et nous le connaissons tous,c’est soit la séparation du pays d’une part (MNLA)ou d’autre part la CHARIA(les islamistes salafistes) .la seule solution c’est de se préparer et de les attaqués.
    Un point ,un trait.

  9. Chers africains la France et encore la France ,ce diable de pays qui ne fait sa soupe que par les Os de l’afrique francophone ,a quand cette merde a quand cet esclavage qui ne dit pas son nom a quand le salut de ces peuples ,personellement je n’aime pas accuser les autres de mes maux,mais la je suis un peu depasse ,a quand la France va continuer a chie sur nous ,en Afrique on la tendance que tout marche en l’envers ,le probleme de L’Afrique c’est d’abord ses fils meme avant que ce ne soit qui ce soit ,
    Comme on le dit le lion pour survivre doit etre plus rapide que les gazelles.
    Et les gazelles aussi pour survivre doit etre plus rapide que les lions ,donc rien d’etonnant que la France s’achanre et se diabolise et metre en peril des nations pour quelques goutes de petrole ou d’uranium ,mais nous les gazelles d’afrique doivent savoir comment s’en echapper ,car ce diable ne laisse rien sur son chemin.

  10. Voici mon plan de sortie de crise pour le Mali
    1. Mettre en application l’accord cadre en proposant un premier ministre technocrate qui n’a jamais trempé dans la soupe ;
    2. Former un gouvernement de 15 personnes (technocrates) au plus en regroupant les secteurs d’activité ministérielle pour minimiser les coûts et avec une seule voiture par ministre (4X4) ;
    3. Après l’expiration des 40 jours, engager une transition de 2 ans au plus en accord avec l’ensemble des parties signataires de l’accord ;
    4. Engager des négociations avec les nordistes en exigeant de la Mauritanie le respect des clauses de l’Union Africaine sur l’intangibilité des frontières et la non constitution base- arrière pour des forces subversives.
    5. Aller aux élections apaisées après deux années avec un fichier électoral propre.

  11. Si le mali en est là c’est à cause de la classe politique ,on devrait les ignorer ces egoistes voleurs qui font passer le mali avant leur poche

  12. Au Mali, on aime discuter pour rien. La solution est la suivante:
    – Président de la transition: Dioncounda TRAORE;
    – Premier Ministre: Nommé par Dioncounda TRAORE;
    – Gouvernement d’Union Nationale: proposé par l’ensemble des forces vives du Mali;
    – Période de la transition: 2 ans pour récuperer le Nord et le sécuriser, établir un fichier fiable,
    – Que la CEDEAO envoi rapidement les hommes et les moyens pour aider le Mali à recuperer le Nord.

    – Que toutes les tiraillemnts internes inutiles cessent. Que tous les maliens se dressent comme un seul homme derrière Dioncounda TRAORE pour sauvegarder l’intégrité territoriale

    • Il était là au paravant et il a accompagné le déclin de la démécratie. ne le laissons pas gouverner seul.

  13. pourquoi ne ps discuter sur tout ca au mali? on a un president et l’enssemble nationnal est ouvert
    ce sont les poignées de personnalité au tour d’une table a ouaga qui vont discuté de l’avenir des millions de malien????? je suis plus que jamais inquiet pour mon pays
    ATTENTION Unisson nous pour combattre l’ennemis en commun (Mnla aqmi ansar dine)

    • vous êetes vraiment un bon sarakolé.
      A ouage ils sont partis pour un partage de gateau. quand sanogo avait invité tout le monde pour une “conférence nationale”, ils ont trouvé qu’il y aura trop de monde pour le partage et que la part qu’ils auront serait peu. Maintenant ils regrettent et ils fonthonte au Mali en allant laver les linge salles chez le voisin.

      • oui mais ils oublie que le gateau c’est peuple jusqu’a silencier
        ATTENTION N’oublions pas nos braves soldats EGORGEE a angel hoc

  14. Les représentants de la classe politique, de la société civile et du CNRDRE doivent savoir que chaque minute qui passe compte pour le Mali qui souffre dans sa chair et dans son esprit.
    Pour la nomination d’un 1er ministre il faut 2 jours à l’extérieur et pour les problèmes de notre Nation .
    Ma solution est la suivante :
    Président de la transition : Diancounda Traoré
    1er ministre : nommé par Diancounda TRAORE
    Période de TRANSITION : 6 MOis
    Aucun militaire ne doit se présenter aux élections présidentielles.

    • N’oubliez pas que ce même Dioncounda, comme ses pères de la classe politique dominante, est comptable de la situation actuelle de part les poste de responsablités qu’il (ils) a (ont) occupés avant l’evaincement de ATT et suite à leur passivité. Lui et ces autres de la classe politique ne songeaient qu’au poste de président aprés une élection dont ils n’étaient nullement sûre. Il ne penseront qu’à se faire blanchir en prémier lieu en lieu et place du Mali.
      pour un Mali meilleur, l’ordre politique doit obligatoirement être remodulé afin qu’émerge ne serait ce qu’une partie de la verité.

  15. Le chrono joue contre nous. Apparemment personne n’en est concient de cela?

    Des journées pour choisir un premier ministre. Où? A Ouaga. 100 billet d’avions, 100 chambres d’hotel, 100plats du jour fois 3 repas, 100perdiem de 50000F au moins pendant 03 jours. Le Burkina a vraiment la poule au eoufs d’or devant sa porte. Au tant perdurer la mediation. Ce argent, nous permetrait d’acheter des armes ou meme secourir les sinsitrés du nord.
    Dioncounda loge dans un hotel, avec son staff, que d’argent gaspillé.
    Imaginez vous, Nous sommes 15 million de maliens, au moins 7 million de prémier ministres. Donc arreter svp à cause de Dieu ce cirque. Un jour perdu est égal un jour de plus de longévité de la republique du MNLA.
    Que Dieu Benisse Mali Ba.

  16. il est important que les maliens comprennent la situation politico-securitaire que vie le pays à atteint un point critique
    la souveraineté du pays est bafoué par cela meme qui pensent gourverné au nom des maliens en allant dans un pays etranger de surcroit notre enemis de longtemps pour discuter de nos problemes interne.
    ATT est mieux que vous et qu’il a fait sa transition sans bougé du mali

  17. Nous disons que dans la situation actuelle le temps est de l’or ainsi nous demandons aux mouvements patriotiques du Gandakhoye et du Gandasho de faire de la résistance en portant des coups ciblés sur les personnes et dispositifs militaires des occupants et les affaiblir le maximum possible le temps que l’armée se rééquipe
    Nous disons que les lettrés politiques du gouvernement d’ATT de l’assemblée nationale de Diocounda des sociétés civiles des groupe religieux de la mouvance présidentielle comme tous les lettrés africains ne défendent que leurs intérêts égoïstes et se soucient peu ce qui est arrivé car tout le monde au Mali sait que c’est la conséquence de leur gestion primitive primaire égoïste laxiste et incompétente
    Nous disons que les vas et viens incessants entre Bamako et Ouagadougou entre dans 1stratégie de perte de temps aux fins que l’ennemie encre ses racines dans les zones occupées Sinon comment comprendre que les maliens ne puissent pas s’entendre au Mali pour mettre rapidement 1gouvernement s’ils pensaient tous au Mali
    Nous disons que l’exécutif(gouvernement) malien de ATT et le législatif de Dioncounda les partis politiques sociétés civiles et religieux de la mouvance présidentielle ont reçu à bras ouverts avec gites et couverts les touaregs déserteurs lâches de l’armée Libyenne avec toutes leurs armes au lieu de les désarmer avant leurs entrée sur le sol malien et les confier ensuite au HCR en tant que des réfugiés venant de la Libye comme cela se passe partout dans le monde Le législatif malien avec les partis membres de la mouvance présidentielle n’ont point interpellé l’exécutif malien sur la gravité de la situation ni convoqué une session extraordinaire sur la question à la suite de la quelle un état d’urgence devait être décrété dans le nord pour contrer les rebelles touaregs et Acqmi ou Aqaïda maghreb
    Maintenant Dioncounda et les lettrés des partis politiques sociétés civiles groupes religieux de la mouvance présidentielle veulent mettre en place 1gouvernement de « collabos » pour dialoguer avec l’ennemi et justifier légaliser ainsi l’occupation Nous disons que le temps du dialogue est revolu
    Nous disons qu’ils devaient s’ils aimaient le Mali avoir honte de leur gestion chaotique égoïste laxiste incompétente et se faire « petits » et laisser la place aux intellectuels maliens qui ont 1conception honnête rigoureuse responsable patriotique et non égoïste de la chose publique
    Nous leur disons que nous les assignerons devant les juridictions compétentes (afin que tels agissements ne se produisent plus et à jamais) le moment venu même si cela doit prendre des années pour 1gestion primitive primaire égoïste laxiste incompétente trahison et collaboration avec l’ennemi ayant abouti à la rétrocession d’1 partie du territoire aux rebelles touaregs suite aux accords d’Alger à l’affaiblissement de l’armée (par manque de matériels et incorporation de touaregs rebelles comme cheval de Troie) à la mort de citoyens lambdas au déplacement de milliers de personnes (vivants dans la misère famine et maladie) et enfin à l’occupation d’une partie du Mali avec comme corollaire l’humiliation du peuple malien Nous disons que cette liste n’est point exhaustive
    Nous demandons aux « jeunes gens » qui ont pris leur responsabilité et aux intellectuels maliens patriotes d’organiser les volontaires en des groupes de résistants avec comme objectif immédiat de porter des coups fatals à l’ennemie Nous demandons à la population de mettre fin aux marches et meetings et de passer aux choses concrètes à savoir l’organisation de la résistance armée et la guérilla dans les zones occupées et empêcher ainsi les ennemis d’y prendre racine Nous disons pour 1question d’honneur et de stratégies il n’est point question qu’1armée étrangère vienne faire ce travail
    Nous disons qu’au sujet de l’intégrité du pays qu’il n’est point question de dialoguer avec qui ce soit ou de faire appel à un intermédiaire de dialogue Nous disons partout quand 1pays est envahi ou 1partie d’1pays est envahi il est du devoirs des gouvernants et des gouvernés de mettre hors d’état de nuire et sans état d’âme les envahisseurs même fussent ils des parents ou compatriotes en service pour des puissances ou états autre que les leur

  18. arretez de nous faire chier. si vous pouvez liberez le nord allez y et laisser Blaise en paix. pourquoi va t il se deplacer? il a en charge un pays. vous faites la geule a longeur de journee en parlant du grand Mali etc, alors que des rebelles ont fait fuir votre armee reguliere. vous croyez que les autres pays vont envoyer leurs enfant pour venir mourir pour vous tandis que vous buvez du the et dansez le balafon a bamako? Blaise et la cedeao fait de son mieux. c’est vous meme qui avez passez le temps ici a dire que le mali est un pays mysulman et que par consequent on ne peut accepter les bar chinois, que les filles maliennes sont comme ci ou comme ca. assumez maintenant ou arreter de regarder votre nombril pour vous liberer. merde finalement

    • C’est bien de donner son avis, mais rester poli c’est encore mieux.
      Merci. 👿

      • Pourtant il a raison. nous sommes un des peuples qui fanfaronne comme la france. méa culpa oblige. A la veille des évenement actuels, 99.99% des Maliens diraent que ce ne serait pas possible au Mali. et voilà.
        Tout ce qui se passe chez le voisin peu bien arriver chez toi.
        il est temps de se regarger dans le miroire.

    • On voit vraiment que vous n’aimez pas le Mali. Je ne crois pas que quelqu’un vous oblige à lire ou même à vous informer de ce qui se passe au Mali. Je pense qu’une personne bien éduqué (vous l’êtes j’espère) ne dit pas de chose comme ça même à son ennemi.

  19. Apres la Guinnee Bissau,c’est le tour du Burkina un coup d’etat et apres le Benin. Tous ce pouritures de president doivent partir. Desormais c’est le model malien, antant qu’elu democratiquement meme s’il te reste un jour de pouvoir il faut s’attendre a un coup de d’etat.

  20. salut a tous les Maliens que Dieu bénisse notre grand chère patrie,nous ne sommes pas du tout d’accord que les problèmes internes du Mali soit discuté à l’étranger.

  21. Pourquoi Blaise ne se déplace pas ???
    Honte à la classe politique malienne !Comment sommes nous tombés aussi bas?Tout ça c’est du à vos(classe politique) eogismes ,faiblesses d’esprit …Vous faites honte à tout le Mali !Espèce de guignols que vous ètes !Le nord est aux mains de ces rats et vous tourner en rond sans trouver un consensus .Vous allez en enfer quand vous mourez !

    • Alors vous aviez déjà oublié qu’on a empêché les avions des chefs d’Etat de la CEDEAO à atterrir à Bko.Il faut que nous sachions ce que nous voulons!!!!

  22. Il parait que les militaires ont trouvé des cartons cachés à Koulouba avec plus d’un million de bulletins au nom de Modibo Sidibé et tous avec une empreinte déjà dessus.

    Info ou intox ?

    • Intox!!!! Tout le monde sait que le Mali à opté pour le bulletin unique depuis longtemps. Cet bulletin doit porter la photo de tous les candidats…..

  23. C’est la montagne qui accouche d’une souris. Une centaine de personnes réunies durant 2 jours à Ouaga pour finalement aboutir à…peu de chose.

  24. VRAIMENT MALIEN RESPECTEZ NOUS UN PEUT COMMENT VOUS POUVEZ FAIR CA. VOUS VOUS DEPLACER POUR ALLEZ VOIR L’ASSASIN DE THOMAS SANKARA JUSQU’A OUAGA, CHEZ LE MORO NABA. AMADOU HAYA SANOGO FAIT ENTATION, BLAISE VEUT TE FAIRE TUER. AVEC LE COUP DE DIOUNKOUDA TRAORE, FAIT ENTATION SINON IL VEULENT TE TUER.

    • Tu as raison, mais, je crois que les Maliens et Maliennes commencent a comprendre les raisons des evenements. Puisque nous etions mauvais, menteurs, hypocrites , voleurs, fornicateurs, je n’en fini pas. C’est pourquoi Dieu nous a confie a des Gens comme ces inconsciens politiciens, cherement formes par le Mali dont leur dernier soucis est le Mali.

  25. Cette démocratie de merde du Mali va être redressé. Qu’ on le veuille ou pas les militaires seront dans les bottes des Dioncounda et consorts qui ont mis le Mali a sac. ATT n’est pas plus responsable que les partis politiques qui lui ont donné un blanc seing a l’assemblée nationale. Le Mali était devenu un clan dans lequel chacun bouffait sans se soucier du peuple. Ils ont tous des pavillons en France ou des maisons aux Etats Unis. Il y aura un procès crime économique pour récupérer notre argent. La cause essentielle de la crise au Mali est la corruption qui a depouillee notre armée. La majeure partie des généraux du Mali doivent être mises en disponibilité et ceux qui restent, doivent être envoyé au nord pour justifier leur grade de complaisance. La grande partie de Ceux qui sont contre la bande a Amadou Aya Sanogo, on les connait. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux. Généralement ce sont des proches des voleurs de la Republique. Ils essayent de convaincre certains honnêtes a partir du respect des institutions mais ça ne marche. Le CNRDRE sera du début jusqu’ a la fin de la transition. Ils ne vont pas échapper au procès crime économique qui se fera pendant la transition. Tous ceux qui ont détourné seront mis en examen.

    • Un grand procès “crime economique”est plus que jamais necessaire.Ceux qui comptaient sur Dioncounda pour echapper à ce procès doivent se detromper car Dioncouda pèse peu face au CNDRE.Amadou Sanogo restera toujours là avec le soutien de la majorité du peuple.

    • j’aime ton intervention patriotique. Que Dieu nous montre le droit chemin. Amen

    • Croisons les doigts pour que cela se réalise enfin, tous ces voleurs jugés et saisis de tous les biens volés pendant des années.

Comments are closed.