Tueries au centre : l’UE indexe les FAMa et met en garde le gouvernement

2

À travers une déclaration rendue publique, mercredi 10 juin 2020, le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président, Josep Borrell, condamne les tueries au centre du pays et révèle que «de graves soupçons pèsent sur la possible implication des Forces armées maliennes».

Selon le communiqué, plusieurs tueries ont eu lieu dans le Centre du Mali entre le 3 et le 5 juin derniers. Aussi, poursuit ladite déclaration, plus de 40 personnes ont été tuées dont des femmes et des enfants et de graves soupçons pèsent sur la possible implication des Forces armées du Mali.

L’Union européenne, mentionne le document, tient à exprimer son indignation et sa vive préoccupation face à ce qui constitue de claires violations des droits de l’Homme.

Aussi, peut-on relever dans le document, « l’Union européenne encourage le Gouvernement du Mali à faire aboutir les enquêtes qui ont été ouvertes, à créer les conditions nécessaires pour que les circonstances exactes de ces attaques soient établies, pour que justice soit faite et pour lutter contre l’impunité de ceux qui seraient coupables de tels agissements, quels qu’ils soient ».

Pour terminer, la déclaration rappelle que l’Union européenne est pleinement mobilisée aux côtés des Etats de la région pour la stabilité, le développement et la sécurité au Sahel. « Notre engagement, rappelle avec insistance le Haut représentant, pour conclure sa déclaration, est conditionné et repose sur le respect des droits humains et du droit international humanitaire qui sont des principes essentiels de notre action. Rien ne peut justifier des abus qui ne feront que renforcer ceux-là mêmes que nous combattons ».

MT

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. L’UE est dans rôle, à condition de ne pas accuser l’armée nationale du Mali avant la fin de l’enquête et le rapport des enquêteurs sur ce qu’il s’est passé.

    C’est facile pour les bureaucrates européens d’accuser tout le monde en étant assis confortablement dans des bureaux.
    C’est beaucoup plus difficiles pour les FAMA sur le terrain dont la vie est exposée à la mort à chaque instant.

  2. Celui qui tue un innocent, quel qu’il soit, doit s’attendre à ce que le courroux du ciel s’abatte sur lui. Un point , un trait.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here