Bamako : des personnes vivant avec un handicap gazées devant la primature

0

Pour montrer leur mécontentement, des personnes en situation de handicap avaient organisé lundi 11 mars un sit-in devant la primature.Ils protestent contre le non-respect par le gouvernement de la loi permettant l’intégration spéciale des personnes handicapées à la fonction publique. Ils ont été malheureusementgazés par une force mixte composée de gendarmes et de policiers.

 Axe routier Bougouni-Bamako : huit morts et des blessés

La collision, le vendredi 8 mars, entre un car d’une compagnie de transport, qui venait de Sikasso et un pickup qui quittait Bamako, a fait huit morts et de nombreux blessés. L’accident est survenu à 13 heures.  Le pickup, selon des sources, transportait la dépouille d’une dame. Les services de la protection civile sont immédiatement intervenus. Ils ont transporté les blessés et les corps sans vie à l’hôpital de Bougouni.

 Site des déplacés de Faladié et Niamana : l’épouse du chef de l’Etat offre des kits alimentaires

La présidente de l’ONG Agir, Mme Kéita Aminata Maïga, a offert vendredi 8 mars des kits alimentaires aux familles de déplacés du centre. Ils étaient composés d’un sac de cent kilogrammes de riz, cinquante kilogrammes de sucre, d’un bidon de vingt litres d’huile et d’un carton de lait. Cette donation de l’épouse du chef de l’Etat entre dans le cadre de la commémoration du 8 mars, journée internationale de la défense des droits des femmes, célébrée au Mali depuis 1994.

Commune V  de Bamako: des soutiens du maire ont battu le pavé

Les partisans du maire Amadou Ouattara étaient dans la rue le 11 mars pour le soutenir. Les manifestants venus nombreux jugent infondées les accusations contre le maire. Ils estiment que le maire est victime d’une cabale politique. Cette marche intervient après celles organisées par le collectif pour la défense des intérêts de la commune V. Un regroupement qui réclame la démission pure et simple du maire Ouattara.

 Radio «Emergence» : Seydou Oumar Traoré nommé directeur général

Le nouveau directeur général de la radio émergence se nomme Seydou Oumar Traoré, qui était précédemment à la radio «Djékafo». L’un des animateurs vedettes de la revue de presse en langue nationale banankan a tous les atouts pour faire émerger la radio Emergence. Car l’homme ne manque ni de compétence, ni de volonté encore moins d’initiative. Il saura trouver les moyens pour redorer le blason de la station «Emergence FM». Le Rédaction du journal Le Wagadu lui souhaite bon vent !

 Source : Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here