BANAMBA : plus de 20 chefs de familles ont été arrêtés mercredi dans la commune rurale de Toukoroba pour non payement d’impôt

4

Plus de 20 chefs de familles ont été arrêtés mercredi dans la commune rurale de Toukoroba pour non payement d’impôt. Ils ont plus de 4 mois d’arriérés. Ces personnes sont en garde à vue à la gendarmerie en attendant le transfert de leurs dossiers au niveau du juge de la localité.

SEGOU : une cinquantaine de femmes opératrices économique apprennent la gestion et le montage de projet

Une cinquantaine de femmes opératrices économique de la ville ont débuté hier  matin une formation sur la gestion et le montage de projet. L’atelier de deux jours vise à renforcer les capacités des participantes dans le cadre des recherches de financement. La formation a été organisée par le réseau national des femmes opératrices économiques du Mali.

KOUTIALA : campagne d’information pour prévenir les inondations et protéger les enfants contre les noyades

Prévenir les inondations et protéger les enfants contre les noyades en cette période hivernale : c’est l’objectif d’une campagne d’information initiée par la mairie de la commune urbaine de Koutiala. La campagne se fait sur les radios de proximité. L’année dernière, à la même période, 4 enfants dont 3 d’une même famille ont perdu la vie suite à une noyade.

KITA : deux nouveaux centres de santé de référence seront restitués à la population

Deux nouveaux centres de santé de référence seront restitués à la population. La nouvelle a été communiquée mercredi  par le médecin chef du cercle lors d’une rencontre  de  concertation  des  acteurs  de  la santé. L’objectif de cette rencontre  était de  procéder à la répartition  des  aires  de  santé  entre  les  trois  districts sanitaires. Ces centres de santé permettront d’améliorer  l’état  de  santé  de pus de 531 mille habitants. La session a été organisée par la préfecture de la localité.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. C pour ensuite détourné ces fonds l’argent la ira dans les poches des fonctionnaires voleurs.Maudits pays!

  2. Parmi les 703 communes du Mali seule notre commune a d'arriérés d'impot à payer ,je sais bien qu'il y a une bonne partie de notre territoire qui n'ont jamais versé un rond au trésor public Malien , au moment ou les paysans sont dans leurs champs on vient les arrètés pour des arriérés d'impot , quelle honte

  3. ceux sont mes parents , je suis natif de la commune rurale de Toukoroba , notre commune comprend seulement 17 villages ,leur occupation principale est l'agricultue , cette manière d'arreté les pauvres paysans est révolu , au Mali il y a deux poids deux mesures , les enfants gatés de la nation n'ont reçoivent de l'aide tout les temps tandis que des pauvres agriculteurs sont humiliés dans les gendarmerie ,

  4. Mais c’est grave de nos jour et en pleine campagne agricole on arrête des citoyens. Non et non au moment ou on libère des criminels de guerre pour la cohésion sociale dans un même pays et de l’autre coté on traumatise des communautés. Depuis combien de temps les kidalois n’ont pas payé les impôts ?.Quelle justice, quelle démocratie. Si la paix n’a pas de pris libérons ces pauvres paysans et discutez avec eux les raisons du non payement.

Comments are closed.