Bousculade meurtrière de mina : Les chiffres du ministre des Affaires religieuses

0

Interpelé mardi 15 décembre par les députés sur le drame survenu à La Mecque au cours du Hajj-2015, le ministre des Affaires foncières et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo, s’est prononcé enfin sur le nombre officiel des victimes maliennes. “Nous déplorons 312 décès identifiés dont 26 personnes de la filière gouvernementale, 34 disparus, tous de la filière privée et deux blessés”, a affirmé le ministre Diallo.

Ces chiffres sont en porte-à-faux avec ceux du comité de crise mis en place par les agences de voyage dont le décompte fait état de 308 morts, 3 blessés et 64 disparus. Le comité de crise avait décidé de retourner à La Mecque le 20 décembre prochain pour poursuivre les recherches. La cellule d’écoute et d’orientation, elle, s’apprête à mettre un terme à ses activités.

 

CRISE DE LA FEMAFOOT

Les menaces du ministre des Sports

Regrettant que toutes les médiations ne soient arrivées à bout de la crise qui perdure au point de compromettre l’organisation des compétitions nationales et la participation aux compétions internationales, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a prévenu que l’Etat prendra toutes ses responsabilités en appliquant les lois si jamais la situation ne changeait pas avec le retrait du mandat de la Fémafoot.

Sur la question de bicéphalisme à la Fédération, le ministre a affirmé qu’il reconnait le seul bureau dirigé par Boubacar Baba Diarra. Il a invité ce dernier à trouver la solution à la crise en acceptant de recevoir les contestataires. C’était mardi devant les élus de la nation.

 

PARTAGER